( 4 juin, 2017 )

Je sais, je suis impardonnable

Mauzac-et-Grand-Castang_07texte040044

Une panne de paupières imprévue m’a empêché d’assister à la première partie de le restitution de la Rock-School à l’Accordeur. je dois dire aussi qu’ on m’avait dit que le spectacle durerait jusqu’à 18 ou 19 heures. J’ai donc loupé de nombreux morceaux et cela me fait d’autant plus ch…. que plusieurs personnes que j’aime bien se sont produites sur scène, adultes et enfants. je vous offre quand même ce « petit » album souvenir, que vous pouvez commenter si vous le désirez, et ce qui me fera plaisir, un peu à moi, non ?

022 023 026 033 034 035 036 048 049 050 051 052 054 055058 - Copie 061 - Copie 065 - Copie 066 - Copie 067 - Copie 068 - Copie 070 - Copie 071 - Copie 072 - Copie 074 - Copie 078 - Copie 079 - Copie 081 - Copie 082 - Copie 083 - Copie 084 - Copie094 095 096 097 098 101 103 104 106 107 109 111

( 14 mai, 2017 )

La Foire de la Saint-Fort a fait doubler la population pendant quelques heures.

 

Mauzac-et-Grand-Castang_07texte046

J’ai craqué vers 17 heures,après huit heures passées dans le centre-ville et au coeur de la foire. Je n’ai pas tout vu jusqu’à la fin, j’ai zappé la remise des prix au Club Canin, j’espère que Jean-Jacques et Brigitte ne vont pas m’envoyer un de leurs pensionnaires…  Crevé, oui, mais heureusement je n’avais pas fait la « foire de la soif » car il y avait pas mal d’endroits et de « pièges » à éviter. A part les inévitables râleurs jamais contents, cette 142e édition semble avoir atteint ses objectifs, d’autant plus que, contrairement aux prévisions, il a fait un temps superbe. Il ne pleut jamais pour la Saint-Fort, même si à chaque fois, une ou deux averses bidon viennent foutre la trouille aux organisateurs et aux exposants. Et bonne nouvelle, enfin je l’espère pour vous, j’ai pris quelques photos que je vous propose sous plusieurs thèmes. Qu’est-ce qu’on dit ?

Dans les rues

079 093 123 153 154 155 156159 160 161 164 168 171 172182

 

Animations repas

111 176 177 180 189 192 193 202 203 209

Elus les « huiles »

068 071 080 082 084 085 086 087

Les exposants, enfin, une partie…

003 - Copie 005 - Copie 006 - Copie 007 - Copie 008 - Copie 009 - Copie 010 - Copie 013 - Copie 015 - Copie 018 - Copie 021 - Copie 022 - Copie 023 - Copie 024 - Copie 025 - Copie 026 - Copie 027 - Copie 028 - Copie 065 075098 215 216 217 220 225 228 229 231 232 233181

 

Bougeons avec la foire 

076 103 105 108 113 115 121 184 210 211

( 8 mai, 2017 )

Allez, il fait beau, on profite et on se calme

031 Mauzac-et-Grand-Castang_07texte

Les petites phrases assassines se propageaient bien, plus ou moins chuchotées , dans les rangs des personnes présentes à la cérémonie du 8 mai, suite aux résultats parfois douloureux et parfois encourageants de l’élection présidentielle d’Emmanuel Macron. Mais comme on dit; the show must go on, le spectacle et la vie vont reprendre un cours normal. Il faut souhaiter que les « humoristes » de certains parts politiques qui envahissent les écrans soient remplacés, et vite, par des vrais. On a marre de cette haine, de ces non-réponses, de ce miroir aux alouettes, pas vous ?

Je vous offre ce petit album photo, c’est rien, ça m’fait plaisir !

001 002 003 005 006 007 008 009 010 012 014 015 016 017 019 021 022 023 025 026 028 029 030 031 032 033 034 035 036 038 041 042 043 044 045 046 047 048 049 050 051 052 053

( 8 mai, 2017 )

Bizarre, vous avez dit bizarre, comme c’est bizarre !

 

028 Mauzac-et-Grand-Castang_07texte

Ceci n’engage que moi, et vous n’êtes pas obligés d’être d’accord !

Les chiffres de ce second tour des élections présidentielles m’amènent à me poser beaucoup de questions pour l’avenir de notre commune. Comme on a pu le constater dans un article publié dans le quotidien Sud-Ouest, au niveau du territoire, et à l’initiative de notre maire, Fabienne Fonteneau, 7 communes sur 13 avaient appelé à soutenir Macron pour couper l’herbe sous le pied du FN. On peut déjà constater que dans certaines communes où le maire s’est désolidarisé, le Pen s’est baladée.

Saint-Denis-de-Pile a réagi dans toutes les directions.

Déjà, les votes blancs passent de 48 à 271, sans doute et en partie grâce à un important report des voix de Mélenchon, mais pas que, qui avec des pudeurs de gazelle n’a pas voulu trancher et préféré laisser la porte ouverte en ne donnant pas de consignes. 300 électeurs de plus qu’au premier tour ne sont sont pas exprimés, 2627 contre 2953. Le Pen, quant à elle gagne plus  314 voix, pendant que Macron gagne lui, 818 voix (le nombre de voix de Le Pen au premier tour). Lorsqu’il avait fallu voter Chirac droite et gauche, entre autres, les électeurs de gauche n’avaient pas hésité à voter pour lui jusqu’à lui accorder 80 % des voix contre le père. Les temps ont changé. Bien sûr Macron a choisi le camp du milieu, ni droite, ni gauche ou  gauche et droite et les électeurs ont pu se sentir un peu perdus.

Dur dur pour les élus locaux.

Ils sont 29 élus au Conseil municipal, et je suis triste pour eux ce matin. Quels sentiments peuvent-ils éprouver ce matin du 8 mai. Il n’y a en principe aucun membre déclaré du FN au sein de ce conseil. Mais il est certain que parmi les amis et les membres de leur famille, ils sont nombreux à avoir déposé le bulletin de la haine dans l’enveloppe. Il est temps que la ville retrouve sa sérénité, il y a des trucs plus intéressants à faire , et il faut bien comprendre qu’il n’existe ni mode d’emploi ni baguette magique pour transformer la vie de tous en un clin d’oeil.  Ce n’est de toute façon pas le FN qui aurait changé nos vies, en bien… Bon, on vous en veut pas, mais choisissons les bons candidats pour les législatives, pas des candidats parachutés ! D’accord ? Au fait, le 8 mai, on célèbre la victoire des Alliés sur l’Allemagne nazie et la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe. Hasard ou coïncidence ?

( 7 mai, 2017 )

Coucou me revoilou, pour faire un point sur notre Saint-Denis. On est en mai, je fais ce qui me plaît…

 

Mauzac-et-Grand-Castang_07texte drone

A 7 jours de la foire de la Saint Fort, j’ai traîné mon appareil photo, ces deux derniers jours aux quatre coins de la commune, enfin presque puisque mon périple va de l’ancienne usine Jacquel au parc de la chartreuse de Bômale. J’ai en quelque sorte pris la température de la ville, ça bouge.

Inauguration d’Eco recyclage la recyclerie du Libournais.

003 015 021 023r 030

 

Parc de la chartreuse de Bômale. MKP met de l’ordre et la Lluna se prépare pour la saison, et les enfants s’éclatent au foot.

013 020 024 030 032 033 037 006 008

 

 

L’offre de restauration « sur le pouce  » ou à emporter accélère route de Paris

042 045 051 052 054 055 056

 

La marché dominical s’étoffe et plusieurs commerces non sédentaires complètent l’offre locale, et en même temps, on a voté ce dimanche

004 006 007 010 011 012 013 014 015 016 017 018 019 020 021 023024 025 028

 

( 15 avril, 2017 )

MKP Musik à Pile se met au Madison

038drone Mauzac-et-Grand-Castang_07

Ce samedi matin, l’association MKP Musik à Pile organisait une conférence de presse à la librairie Madison de Libourne. Ce fut l’occasion de présenter le programme du festival et de porter un toast à ce bel anniversaire qui s’annonce, 20 ans, en se remémorant en musique ces 20 dernières années de programmation MKPienne !

039002 006 010 012 014 021 023 024 029 032 033 037

( 6 avril, 2017 )

Et pendant ce temps, les parents bossent…

drone20150905_105825 016

Et oui, le défilé de carnaval, organisé par les centres d’accueil maternel et primaire du secteur de Guîtres situés à Saint-Denis et sous l’égide de la Cali, a mis pas mal d’ambiance dans les rues et le centre-ville ce mercredi 5. J’ai envoyé un article à la rédaction de mon patron Sud-Ouest que vous pourrez lire très bientôt. En attendant, afin de vous faire partager, parents, ce moment auquel vous n’avez pas pu participer je vous ai préparé un petit album photo. C’est rien, ça’m fait plaisir, et vous ?

018 026 027 030 032 033 036 038 039 040 042 043 044 047 050 051

( 3 avril, 2017 )

De 2010 à 2016 avec MKP Musik à Pile

 drone

Je ne sors pas souvent le soir à cause de mon grand âge mais ça arrive malgré tout. C’est le cas lors du festival MKP qui va fêter ses 20 ans, oh p….., déjà, en juin. Une malencontreuse manipulation de mes dossiers photos lors d’un changement d’ordinateur m’a fait perdre quelques milliers de photos prises entre 2005 et 2010 dont plusieurs éditions du festival. Ca fout les abeilles mais que peut-on faire quand il suffit d’une fraction de seconde pour détruire tout un travail . Mais il me reste celles que j’ai triées depuis 2010 et j’ai envie d’en partager, en petit amateur correspondant local du quotidien Sud-Ouest, et pas en tant qu’artiste photographe  en préparation d’une exposition. Alors il y a peut-être des erreurs de cadrage, pas de post-traitement (je ne savais pas faire), des problèmes de composition, de lumières, mais je n’ai pas manque émotion après émotion, coups de coeur, coups de blues, coups de chaleur (il y en a eu), coups de foudre, et coups sournois du stand des viticulteurs. C’est parti, en vrac mais avec le  petit truc essentiel lors du clic: le coeur !

2007_101_B_N_VOLES_POUR_LES OLYMPUS DIGITAL CAMERAMKPscène15_20

 

s    2007_101_B_N_VOLES_POUR_LESMKPbest14_17 MKPbest14_20

2007: 10 ans

   

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA MKP13divers_68MARIA_DOLOR_S_ET_SON_CALENDOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA  OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERAKONICA MINOLTA DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA  OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERAMKPbest14_09MKPbest14_11

MKPbest14_08MKPscène15_03v16MKPAtom v16MKPMinuit_05 v16MKPMinuit_09 v16MKPparc_12 v16MKPSoviet Suprem_06 v16MKPSoviet Suprem_12MKP chaud 08_02 MKP chaud 08_12 MKP chaud 08_13 MKP chaud 08_21OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA008 022 026 031 037

( 27 mars, 2017 )

Un dimanche pas ordinaire grâce au Comité des fêtes

 

drone CDF3-17_03 CDF3-17_04

J’ai envoyé au desk du journal Sud-Ouest, le compte-rendu du dimanche de folie que des centaines de Dyonisiens ont vécu en ce premier dimanche de printemps. Des brûlures légères sur le crane, une migraine épouvantable, la gueule d’un Peau Rouge qui vient de faire 20 km à cheval (sans selle) , voila dans quel état j’ère ce lundi matin. Je sais, vous vous en foutez mais bon, vous comprendrez peut-être que tout n’est pas rose dans le « métier » de correspondants de presse, qui n’en est pas un… métier, juste une occupation faite avec plus ou moins de passion. Le Comité des fêtes a en tout cas été gâté par le le temps pour cet événement, et je vous en offre quelques photos. Vous allez tout comprendre sur l’ambiance et le nombre d’excellentes affaires proposées.

CDF3-17_05 CDF3-17_06 CDF3-17_07 CDF3-17_10 CDF3-17_12 CDF3-17_13 CDF3-17_14 CDF3-17_15 CDF3-17_16 CDF3-17_17 CDF3-17_18 CDF3-17_20 CDF3-17_21 CDF3-17_28 CDF3-17_29 CDF3-17_30 CDF3-17_31 CDF3-17_32 CDF3-17_33 CDF3-17_38 CDF3-17_45 CDF3-17_62 CDF3-17_65 CDF3-17_67

( 21 mars, 2017 )

Ce matin, 60 ans plus tard, je suis revenu dans mon école, et j’en avais gros dans le cartable

 

drone008 011

J’effectue, parfois, pour mon travail de correspondant de Sud-Ouest, une espèce de pèlerinage qui m’atteint plus ou moins, souvent moins que plus d’ailleurs, ma nostalgie n’étant plus ce qu’elle était. En attendant que madame la directrice vienne m’ouvrir le portail, je regardais tous ces gamins qui s’amusaient dans la cour de récré. Je me suis rappelé des concours de billes, de coups de pieds aux fesses dont il ne fallait pas se plaindre à la maison, pour éviter d’en prendre un autre avec une paire de baffes en plus. On jouait au téléphone avec deux pots de yaourt et une ficelle, on passait quelques heures de punition sous le bureau de la maîtresse (il n’en faut pas plus pour que naissent des vocations) on avait droit au fameux bol de lait destiné à relancer l’industrie laitière, on était mort de peur d’être convoqué dans le bureau du directeur. Nous marchions en rang serré et en silence dans nos pauvres tabliers gris, sans comprendre que si déjà à l’école primaire on n’en foutait pas une, on aurait du mal plus tard au collège puis à la fac.

Le lycée n’est fait que pour apprendre tout ce qu’on peut, mais surtout pour apprendre à bosser, seul parfois, dans une chambre miteuse, mais avec de l’espoir au bout du chemin. Puis mai 68 nous a appris … l’amour libre d’abord, les clopes qui sentaient l’eucalyptus , l’usage de protection en latex. Heureusement, nous sommes un certain nombre à ne pas avoir eu le bac, et ce qui était à l’époque une honte pour nos pauvres parents, ce qui pourtant a eu l’avantage de nous forcer à nous mettre au boulot, le vrai, les mains dans le cambouis… ou les abats pour moi. Qui sait le paquet de c….. que j’aurais sûrement faites dans ma piaule à Bordeaux, livré à moi même, comme un jeune con qui ne comprend rien, sauf que la vie, ce n’est pas ça.

Je suis souvent retourné sur les lieux de la connaissance où chaque seconde passée nous rend moins bête, mais ce mardi, il s’est passé quelques chose. Oui, en allant photographier des élèves en train de planter des arbres dans le pré, et même si personne ne s’en est rendu compte, j’étais ému, fortement ému. Je me suis demandé :  » Est-ce que je voudrais retourner en arrière et revivre toutes les m…… que j’ai vécues ? » Je me suis entendu répondre: Non », sachant que je ne verrai jamais les arbres à leur taille optimale. La vie, quoi, place aux jeunes ! Mais c’était quand-même chouette le temps où on ne passait pas sa vie à se critiquer,  à s’engueuler, à se moquer. On faisait une partie de billes et ça repartait, comme en 14.  Hélas, nous sommes grands maintenant, et ce sont nos enfants qui ne comprennent pas à quel triste jeu nous jouons !

009 010 012 013 014 015 016 019 021 022 023 024

1...34567...24
« Page Précédente  Page Suivante »
|