( 19 février, 2016 )

Les comptes sont bons !

 

sherlock_holmesCarte Saint Denis

Depuis mercredi vous avez pu lire trois articles concernant la dernière réunion du Conseil municipal du lundi 15. Il faut dire que le menu était plutôt copieux et qu’on beaucoup parlé chiffres, compte de gestion de l’ exercice 2015, compte administratif centre-bourg 2015,  compte administratif transport scolaire exercice 2015, compte administratif  commune 2015, ainsi que l’affectation des résultats de ces comptes budgétaires. Une fois ces comptes adoptés, à l’unanimité, il était alors possible de passer aux budgets primitifs de ces mêmes comptes. 

N° 11/02 – 2015 : Budget primitif 2016 s’équilibre comme suit :

En section de fonctionnement : 5 904 743.03 €;  en section d’investissement : 3 222 982.31 €

Le budget  commune est adopté à l’unanimité :

 

Dépenses

Recettes

Section de fonctionnement

5 904 743.03 €

5 904 743.03 €

Section d’investissement

3 222 982.31 €

3 222 982.31 €

TOTAL

   9 127 725.34 €

9 127 725.34 €

 

 

 

Dans l’édition de ce jeudi 18, vous avez pu découvrir l’avis favorable donné par le Conseil le Programme Local d’Habitat.

017 (2)

 

Le faut tenter de redonner vie à certains bâtiments 

Le  PLH est conforme aux orientations du PLU de Saint Denis de Pile, notamment celles qui ont prévalu au PADD (Projet d’aménagement et de développement durables) à savoir :

Limiter la consommation d’espace, affirmer une véritable stratégie de développement durable, penser la ville autrement en facilitant et améliorant les conditions de déplacement afin de promouvoir un cadre de vie de qualité qui favorise la mixité et la cohésion sociale. Le conseil émet un avis favorable au PLH de la Cali. Pour mémoire le PLU a fixé les objectifs suivants: 7400 habitants en 2030, en termes de logements, cela correspond à un objectif de 25 logements par an, le besoin en logements sociaux s’élève à 400 logements en 2030 soit 25 par an.

Ce vendredi vous pouvez lire le compte-rendu d’un événement important pour le suivi des comptes de la commune.

023

Le maire signe une convention avec la Direction générale des finances

La ville de Saint Denis de Pile prolonge de trois ans son engagement en faveur de l’amélioration de la performance de la gestion publique locale dans le cadre d’une convention de partenariat avec la Direction régionale des finances publiques de la Gironde.

010 011 012 013 015 018 019 022 023 025

 

 

 

 

 

 

( 8 février, 2016 )

L’ancienne usine Jacquel retrouve enfin la lumière

 

sherlock_holmes001

Rachetée il y a quelques mois, les locaux de mon ancienne usine Jacquel ont retrouvé la vie, et j’en suis très heureux. En effet, Mickaël Barse  le nouveau propriétaire a déniché plusieurs sociétés ou entreprises qui ont trouvé dans ce bâtiment de 2000 m2, sur deux niveaux, l’endroit recherché pour leur activité. Ce lundi matin, une entreprise sous-traitante d’EDF est sur le pont pour brancher plusieurs compteurs électriques depuis le transformateur situé sur le parking du PRIJ.

002 004008 009 010 013

 

Quoi, une tranchée, où ça ?

015

( 5 février, 2016 )

Merci Icade, pour ce (grand) moment

 

sherlock_holmes1e pierre FAM_08Casques

Ainsi que vous pouvez en lire le compte-rendu dans l’édition de ce vendredi 5 du quotidien Sud-Ouest 20A, Libournais-Blayais, c’est un drôle d’événement qui secoue la commune de Saint-Denis-de-Pile qui poursuit son rôle social en pensant à ses aînés. C’est parti, après le creusement des fondations et la mise en place des dalles de béton, on va bientôt voir les murs de l’EHPAD et du FAM après la pose symbolique de la première pierre, et d’un parchemin introduit dans un tube et coulé, pour la vie, dans le ciment. Je vous propose de voir quelques clichés de cet événement qui va marquer notre territoire et permettre à de nombreuses personnes âgées de bénéficier d’un bel endroit pour se faire soigner et bichonner lorsqu’elles n’iront pas trop bien.

1e pierre FAM_03 1e pierre FAM_04 1e pierre FAM_06 1e pierre FAM_07 1e pierre FAM_09 1e pierre FAM_10 1e pierre FAM_11 1e pierre FAM_12 1e pierre FAM_13 1e pierre FAM_14 1e pierre FAM_15 1e pierre FAM_16 1e pierre FAM_17 1e pierre FAM_18 1e pierre FAM_19 1e pierre FAM_21 1e pierre FAM_24 1e pierre FAM_25 1e pierre FAM_26 1e pierre FAM_27 1e pierre FAM_28 1e pierre FAM_29 1e pierre FAM_32 1e pierre FAM_33 1e pierre FAM_34 1e pierre FAM_35 1e pierre FAM_36

ARS foule GO

J’ai rajouté trois photos prises par mon ami Gérard Ouldbabaali

( 4 février, 2016 )

Icade pose la première pierre de l’EHPAD et du Foyer d’Accueil Médicalisé de Saint-Denis-de-Pile

 

sherlock_holmes1e pierre FAM

Ce jeudi 4 février, nous nous souviendrons que la première pierre de la construction de l’EHPAD et du FAM a été posée par Icade en présence de ses partenaire. Ce dossier, édité par ICADE va vous permettre d’en savoir un peu plus.
À propos d’ICADE

Société immobilière d’investissement cotée et filiale de la Caisse des Dépôts, Icade est un acteur majeur du Grand Paris et du développement territorial. Opérateur immobilier intégré de référence, Icade est capable d’apporter des solutions globales, durables, innovantes et adaptées aux besoins de ses clients et aux enjeux de la ville de demain. Première foncière de bureaux d’Europe, Icade a enregistré au 1 er semestre 2015 un résultat net récurrent EPRA de 128 millions d’euros. Au 30 juin 2015, l’actif net réévalué triple net EPRA atteignait 5 340 millions d’euros soit 72,4 euros par action. www.icade.fr

1e pierre FAM_141e pierre FAM_24

A propos du centre hospitalier de Libourne 

Couvrant un large territoire sanitaire, le Centre Hospitalier de Libourne (CHL) propose un accès à la quasi-totalité des spécialités médicales existantes, appuyées par un plateau technique moderne et complet. L’établissement qui compte près de 1260 lits et places se compose de trois sites principaux : la fondation Sabatié, l’hôpital Robert Boulin, et l’hôpital Garderose. Actuellement, le CHL met en oeuvre un plan de restructuration partiel des sites Sabatié/Boulin dont le coeur est la construction d’une structure neuve de 42 000 m2.

1e pierre FAM_191e pierre FAM_28

À propos de Logévie
Logévie, Entreprise Sociale pour l’Habitat, est une filiale du Groupe Aliance Territoires, Action Logement (1%). Sa mission est de réhabiliter, de gérer et de construire des logements. Partenaire des collectivités locales, Logévie est reconnue pour son expertise dans les logements pour seniors et personnes âgées et les résidences intergénérationnelles. Face à l’évolution de l’espérance de vie, Logévie souhaite apporter des réponses accessibles à des personnes aux ressources modestes en réhabilitant et construisant des établissements (EHPA et EHPAD). Propriétaire de plus de 7 200 logements implantés dans le département de la Gironde, dont plus de la moitié dédiée aux seniors, Logévie est une entreprise à taille humaine qui emploie 90 collaborateurs.
Logévie est présidée par Christian Surget et dirigée par François Cornuz. Le chiffre d’affaires en 2014 est de 28 M€.

1e pierre FAM_301e pierre FAM_16 1e pierre FAM_23 1e pierre FAM_291e pierre FAM_32

 

( 4 février, 2016 )

Importante actualité dyonisienne dans l’édition de ce jeudi du journal Sud-Ouest

 

sherlock_holmesDCOrchid_10

Il se passe toujours quelque chose dans notre chère commune, du bon, du très bon, de l’excellent, mais aussi du moins bon. Ainsi ce matin, vous pouvez lire un article sur l’énorme succès de l’asso Dionys’Country de dimanche dernier à la MI Maison de l’Isle.

Vous saurez tout également sur le stage  organisé par l’asso Zen Forme et bien-être ce samedi après-midi

049

Vous pourrez suivre le parcours des « gazelles » de l’EDB qui jouent deux matchs importantissimes ce samedi sur leur parquet

BASQUET LANDES

Pour les moins bonnes nouvelles vous saurez ce qu’il s’est passé ce mercredi devant le stade, un accident impliquant 3 voitures et heureusement sans blessé, semble-t-il

carton stade

Et à 11 heures, on pose la première pierre de l’EHPAD et du FAM

Ehpad + fam_13

 

( 2 février, 2016 )

On a brassé des millions d’Euros lors du conseil municipal de ce lundi soir

sherlock_holmes007

Ce lundi premier, le DOB débat d’orientations budgétaires était le sujet principal du conseil municipal à la MI, Maison de l’Isle. C’était le premier conseil présidé par la nouvelle maire, Fabienne Fonteneau, et le menu n’était pas ce qu’on pourrait décrire comme le plus digeste. Dépenses et recettes de fonctionnement, d’investissement, montant des taxes locales, débat, questions, réponses, vous saurez tout sur ce qui s’est dit dans une prochaine édition du quotidien Sud-Ouest. Ca a un peu fait mal à la tête, et c’était nettement moins goûteux que les crêpes de ce mardi de la Chandeleur. Mais c’est plus important pour l’avenir de Saint-Denis-de-Pile

003 004 005 006 008

( 15 janvier, 2016 )

La construction de l »Ehpad et du Fam, c’est pas de la rigolade (lire article dans le journal Sud-Ouest) de ce 15-01

005

Qui peut dire que nous ne serons pas un des prochains résidents de l’Ehpad ou du Fam, on a l’âge, pour les moyens c’est pas gagné. En tout cas, comme j’ai le droit d’écrire à peu près ce que je veux sur mon blog, ça a de la gueule, et je dois remercier Philippe Turcey  architecte du projet de m’avoir gentiment fait parvenir des documents qui sont la plupart du temps réservés aux acteurs intervenants, et Nicolas Plait, conducteur de travaux de l’entreprise Cari Aquitaine de m’avoir ouvert en grand le portail du chantier. Il faut montrer patte blanche pour pénétrer sur un chantier d’une telle envergure et je tiens à les remercier de leur confiance que j’espère mériter. Je ne sais pas ce que cela vous fait, à vous, fidèles on infidèles lecteurs de  mon blog, mais moi, je suis fier de voir de tels projets se réaliser sur notre commune; c’est quand-même quelque chose de constater que Saint-Denis-de-Pile possédait une emprise foncière de 50 000 M2 ou 5 hectares, ce qui a permis de répondre immédiatement à l’hôpital Robert Boulin, qui recherchait un site pour construire la troisième partie de l’Ehpad du Libournais pour répondre à la demande, après la réfection de la fondation Sabatié, et le site de Garderose. Saint-Denis ne s’endort pas, la municipalité a fait preuve de don de visionnaire, le nouveau PLU va changer la donne et la ville va grandir. Par contre l’envie de venir habiter la commune ne devrait pas ralentir, « même pas peur » assurent les membres du conseil municipal !

006 009 010 011 012 013 016 017 018 019 020 021 024 027

 

Nicolas Plait apporte quelques précisions: « Cette opération devrait durer 18 mois pour une livraison en été 2017. Nos propres équipes sont chargées de tout le gros œuvre, en fait l’ensemble de la structure, qui va des fondations à la toiture. Comme nous sommes une entreprise générale, nous assurons également le pilotage de l’ensemble des corps d’état secondaires, plombiers, électriciens, plâtriers, menuisiers qui interviendront dans un deuxième temps. C’est une opération clé en main, et c’est le cas de le dire, puisque notre mission s’arrête à la remise des clés pour toutes les serrures. » L’opération est réalisée pour le compte de l’aménageur Icade choisi par Logévie à destination des utilisateurs de l’hôpital Robert Boulin de Libourne.

SO: « Quelle est l’utilisation des deux énormes grues de chantier » ?

NP:  » Elles servent à alimenter les deux chantiers avec l’ensemble des matériaux et du matériel nécessaires. La structure béton nécessite le transfert de matériaux très lourds et encombrants, rendant impossible ces travaux d’hercule à la main. Les engins peuvent soulever soulever des charges allant jusqu’à 12 tonnes et acheminer les colis sur une portée de 60 mètres de longueur à 25 m de hauteur ça rend des services. » Le débourbeur pour camion, une espèce de baignoire de Gulliver enterrée contribue à la prévention des risques routiers de sortie de chantier.

008009 021 022

Présentation de Cari Aquitaine

Cari est une entité du groupe Fayat Bâtiment, basée à Pessac et le  projet en cours a été nommé  » Projet Barail des Jais ». Entreprise nationale basée à Nice, Cari a été reprise par le groupe Fayat en janvier 2010; en 2014, elle réalisait un chiffre d’affaires de 261 millions d’euros avec en son sein plus de mille collaborateurs. Rappelons que le groupe Fayat née à Libourne en 1957 est présent dans cent trente-huit pays et emploie dix-neuf mille quatre cent quarante collaborateurs,. JF

( 14 janvier, 2016 )

Un point sur l’avancée des travaux de construction de l’Ehpad et du FAM

 

025Hier mercredi, j’ai rencontré Nicolas Plait (à gauche sur la photo) conducteur de travaux de l’entreprise Cari Aquitaine, filiale du groupe Fayat Bâtiment. Il a très gentiment accepté de répondre à mes questions et vous pourrez en lire le compte-rendu prochainement dans les colonnes de votre ami du petit déjeuner, le quotidien Sud-Ouest. Un chantier à 15 millions d’euros et créateur d’emploi, ça ne se refuse pas. Les 50 000 M2 que possédait la municipalité vont revivre, vivre même. Pour le moment, ça bouge sur le site et ça grouille de petits hommes jaunes.

image003

PERS Ehpad PERS FAM DEF all

Documents aimablement fournis par le cabinet d’architecture Philippe Durcey

( 13 janvier, 2016 )

Connaissez-vous les parkings du centre-ville ?

028

Il est bien évident qu’il n’est pas possible de garer sa voiture n’importe où, et de n’avoir que deux mètres à faire à pied pour arriver à destination. La municipalité agit pour les automobilistes et il est encore particulièrement facile de trouver une place, à condition bien évidemment de ne pas se montrer trop « gourmand » ni trop « flemmard ». Pour les Dyonisiens qui vivent au fond des bois (…), c’est facile de se garer devant la maison, les gens de passage qui ne connaissent pas la ville veulent tous se poser sur la route principale, de peur de se perdre certainement, pourtant il faut que chacun d’entre nous y mette un peu du sien. Plus l’accès et le stationnement dans le centre, ou presque, sera facile et connu, plus le centre ville vivra, c’est simple, non. Alors voici quelques adresses de parking bien pratiques, et en à peine quelques minutes on devrait pouvoir arriver à l’heure.

001 002 003 004 005 006 007 008 009 010 011 012 014 016 030 031

( 11 janvier, 2016 )

Histoires inachevées, ou en sommeil ?

018 019 033 034 035 036 053 054 055 056 057 058 060 063 064059
Moi, ça me fait mal au coeur, pas vous ? Passer devant ces nombreuses maisons abandonnées ou du moins provisoirement (…) inhabitées me file le bourdon. Elles ont toutes une histoire, notre histoire, celle de la commune, avec ses bons moments et ses douleurs, ses cris, ses rires, ses larmes, mais elles semblent avoir perdu leur âme. Heureusement certains propriétaires ont pris les truelles en main et ont décidé de redonner visage humain à leur « chez-moi » comme le prouve la dernière photo prise à l’angle de la route de Paris et de la rue des Chantiers qui vient de « subir » un joli ravalement de printemps. Nous savons, hélas, que pour la plupart le financement de travaux reste un rêve.

123
« Page Précédente  Page Suivante »
|