( 3 janvier, 2018 )

Que d’eau, que d’eau !

023_1 076

Ce n’est pas marrant pour tout le monde surtout pour ceux qui habitent un peu trop près de la rivière sur les quais de l’Isle, lorsque la rivière déborde. Il est certain que si en été il est très agréable de bronzer sur sa terrasse (non, la photo ci-dessus n’a rien à voir…c’est juste pour mon plaisir) ) ou de boire un pot avec des amis sur les quais ou un bateau, c’est moins amusant quand il faut prendre une barque pour aller chercher son pain.  Ces inconvénients n’existent pas dans le centre des grandes villes mais il faut bien ça pour que la ville ne soit pas envahie de Parisiens à la retraite qui viennent manger le pain des campagnards (humour) et payer moins d’impôts locaux. Ce matin, les quais sont sous l’eau, bon, même si c’est chiant ça fait de belles images si on veut bien prendre le temps, ce que j’ai fait… pour vous, ce sont mes étrennes.

020_1 021_1 022_1  024_1 025_1 026_1 027_1003_1 007_1 010_1 014_1 016_1 017_1  019_1018_1

 

( 24 février, 2017 )

La « pose longue », j’adore

St-AulayeAV

Tout d’abord, la définition. Définition de OUI-OUI , un tuto sur le Net:© »La pose longue n’a rien à voir avec la longue pause que vous prenez au café. La pose c’est un des mots utilisés pour parler de la vitesse d’obturation ou du temps de pose. Longue ça veut simplement dire que ce temps de pose va être long. Ce n’est pas plus compliqué que cela. Mais long comment ? Pour moi j’aurais tendance à dire que la pose longue commence là où l’image devient vraiment floue à main levée. Donc ça commence vers une demi-seconde et cela va jusqu’à une centaine de secondes pour des applications simples et à beaucoup plus pour les astronomes par exemple. Grâce aux conseils avisés de mon ami et excellent photographe professionnel Arnaud Bertrande,  qui est venu exposer plusieurs fois ces oeuvres d’art à Saint-Denis, je me suis mis à aimer ce mode de prise de vue et mon sujet préféré reste pour le moment.©Le lissage d’eau:  c’est de la pose assez longue.  Grâce à ce temps de pose très long tous les clapotis sur l’eau vont disparaître car ils ne sont jamais au même endroit. Il reste comme résultat une eau lisse. Si on fait la même chose au bord de la mer, ou les clapotis sont plus gros (des vagues) l’eau se transforme alors en une espèce de brume. Je travaille depuis plusieurs mois sur ce principe en ayant hélas peu d’endroits où les mouvements d’eau sont suffisants pour faire du bon boulot. Alors je cherche des barrages, des chutes d’eau, des moulins, des rivières qui vivent, avant de pouvoir partir, un jour, vers des contrées qui font rêver. Ca me rend fou de me rappeler les pays que j’ai pu visiter quand mes moyens me le permettaient,(il y a longtemps…)  et que je faisais pas de photo, enfin, rien de créatif: Lima, Cusco, Bogota, Lima,Machu-Pichu, Floride, Cap Kennedy, Amazone, New-York, Orlando, Prague, Londres, Munich, Regensburg, Oberviechtach, Martinique, Guadeloupe (bonjour Nathalie !), Italie, Sicile, Espagne. entre autres.. Qu’est-ce qu’on est con quand quand on est jeune ! Certains diront que je n’ai pas changé… Pour peut-être vous donner envie de vous lancer, j’ai choisi quelques clichés parmi mes préférés, pas pour me la péter, ce qui serait insultant pour les pros, mais juste pour vous faire comprendre qu’il y a pas de mal à essayer de se faire plaisir et du bien ! 017_H 017r 020 3.95secrr 3sec 039 008r 8s 065 030 018 Logerie_02 018 025 009 022 012 022 042 005StJdLuz_25 StJdLuz_42 060 066

( 28 décembre, 2016 )

2016 dans le rétroviseur

VU

http://www.sudouest.fr/2016/12/23/2016-dans-le-retro-3049651-3093.php

Quelques grands moments ont marqué l’année 2016, laissant espérer de profonds bouleversements pour les années à venir. J’ai la tête pleine d’images, le disque dur de mon ordi aussi…

C’est en février qu’eut lieu la pose de la première pierre de l’EHPAD et du FAM;

,1e pierre FAM_181e pierre FAM_10 Casques

toujours en février, la décision de réaménager le site de Bômale fut entérinée;

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

en mars, le CSC centre socioculturel Portraits de Familles changeait d’adresse,

018 050 060

en juillet, le parc de Bômale découvrait sa guinguette La Lluna ;

008 014 020

octobre vit la création du Conseil municipal enfants,

CME16 CME16_11 CME16_14r

et en novembre le site des Chèvres se voyait classé « espace naturel sensible ».

0801_chevres%20st%20denis OLYMPUS DIGITAL CAMERA 001r_AV

Il y eut plein d’autres choses, comme le réaménagement de l’Avenue du Général de Gaulle, de nombreux travaux destinés à améliorer la sécurité et l’accessibilité en ville, la création de parkings, les actions menées par le Forum citoyen, le beau succès du festival MKP Musik à Pile, la belle saison musicale, culturelle et théâtrale à l’Accordeur, la foire de la Saint Fort et ses milliers de visiteurs, sans oublier les événements imaginés pas les nombreuses associations de la ville, dont le Comité des fêtes.

007 069 v16MKPMinuit_03 023 025 027v16MKPparc_07 v16MKPparc_10 v16MKPSoviet Suprem_11 v16MKPSoviet Suprem_12 Gil et Zut Gil et Zut_03

 

005 20161117_193444

( 11 septembre, 2016 )

Un week-end cinéma et grand déballage

Bômale vu du cielPJD

Dans quelques jours, vous pourrez lire le compte-rendu de deux événements qui viennent tout juste d’avoir lieu à Saint-Denis: la projection en plein air de La guerre des boutons au CSC centre socioculturel Portraits de Familles

003 011 012 013

et le grand déballage des Ateliers des deux mains à Picampeau qui dure encore ce dimanche; une belle idée de balade avec, en prime, un accueil sympathique.

017 018 019 027 029 030 031 016034 035

 

( 7 septembre, 2016 )

Complément d’information sur le PÔ BÔ

 

Bômale vu du cielPJD

Vous pouvez lire ce mercredi dans votre quotidien préféré le compte-rendu de la réunion de lundi soir sur le projet de création d’un Pôle festif et culturel de Bômale, sous le titre suivant http://www.sudouest.fr/2016/09/07/le-visage-urbain-de-la-ville-de-demain-2490952-3093.php  Or, je suis très bavard, trop certainement et une partie de mon article n’a pu être publiée par manque de place. C’est logique et normal, il faut en laisser aux copains. Alors je me sers de ce blog pour compléter mon papier et apporter quelques précisions supplémentaires. Come on !

PÔBÔ9-16_16 PÔBÔ9-16_25PÔBÔ9-16_07

Avant d’entrer davantage dans les « détails » des opérations, il faut cependant poser l’équation de base: le projet est de créer un pôle festif et culturel, conçu comme un lieu  ouvert au plus grand nombre,  fonctionnel, polyvalent et modulable . Des fonctions centrales sont incontournables: la création d’une bibliothèque Médiathèque intégrant la Bibliothèque Départementale de Prêt, d’espaces de jeux pour enfants et des espaces de promenade, et d’un pôle d’animation. La ville continue de surfer sur les échanges du Forum citoyen en suivant une méthode et une approche volontaristes, dans le prolongement des actions de démocratie participative déjà engagées. Cela passera par une démarche d’écoute, de compréhension et d’échange répondant aux objectifs suivants: permettre à l’action municipale de gagner en lisibilité, permettre à chacun d’être acteur du projet, permettre la construction d’un projet partagé. La concertation a pour objectifs de comprendre le programme d’aménagement et d’identifier les enjeux, les atouts, les contraintes, en partageant une vision commune autour d’un projet global, un programme, en créant des espaces mutualisés en anticipant les modalités de fonctionnement.  Nous aurons l’occasion de revenir sur le calendrier prévisionnel. Les personnes présentes ont pu noter leur nom pour un des trois groupes de travail thématiques: culture et éducation, associations, groupe Citoyen.

PÔBÔ9-16_08

La ville a choisi deux partenaires pour plancher sur les quatre hectares du parc: la SEMIPER, d’abord, un outil opérationnel au service de l’aménagement du territoire et du logement. De l’idée naissante du projet jusqu’à la livraison de l’ouvrage, elle accompagne les collectivités locales et les entreprises dans la conception et la réalisation de leurs projets d’aménagement et de construction. HEMIS AMO, grâce à son équipe professionnelle pluridisciplinaire intervient depuis 15 ans auprès de maîtres d’ouvrage publics, que sont les services d’Etat, Collectivités ou groupement de collectivités, établissements publics, Conseils généraux… ou privés à but lucratif ou non. Il agit en Aquitaine et dans les régions limitrophes, principalement le Poitou Charentes, le Limousin et Midi-Pyrénées.

Les documents suivants m’ont été fournis par la municipalité, SEMIPER et HEMIS AMO

numérisation0005 numérisation0006 numérisation0008

( 6 septembre, 2016 )

Le projet de création d’un PÔle festif et culturel à BÔmale interpelle les Dyonisiens

 

Bômale vu du cielPJD

Je viens tout juste d’envoyer le compte-rendu de la réunion de ce lundi soir sur le projet de création du futur PÔ-BÔ, c’est peut-être ainsi qu’il sera connu et reconnu une fois terminé. Je vous ai choisi quelques photos de cette soirée à l’issue de laquelle le pot de l’amitié fut particulièrement apprécié. Je me demande si la clim n’était pas en panne…..

PÔBÔ9-16 PÔBÔ9-16_02 PÔBÔ9-16_03 PÔBÔ9-16_04 PÔBÔ9-16_05 PÔBÔ9-16_06 PÔBÔ9-16_07 PÔBÔ9-16_08 PÔBÔ9-16_10 PÔBÔ9-16_11 PÔBÔ9-16_11r PÔBÔ9-16_14 PÔBÔ9-16_15 PÔBÔ9-16_16 PÔBÔ9-16_18 PÔBÔ9-16_19 PÔBÔ9-16_23 PÔBÔ9-16_25 PÔBÔ9-16_27 PÔBÔ9-16_28

( 3 septembre, 2016 )

La création du PÔle festif et culturel de BÔmale avance: allez, on en parle lundi soir à la Maison de l’Isle à 17 h 30

Bômale vu du cielPJD031r

Fabienne Fonteneau maire de la ville et son équipe municipale proposent une réunion publique de concertation le lundi 5 septembre à 18 h 30 à la Maison de l’Isle. La commune a semblé un peu endormie pendant cet été caniculaire, excepté le repas et marché nocturne organisé par le GED Téléthon le 13 avec plusieurs centaines de convives généreux; il y a bien eu aussi le fameux événement la Garden Téton du 20 août qui a emmené les copains de Chloé jusqu’au bout de la nuit, mais hélas, cela se passe à cent mètres de Saint-Denis, de l’autre côté de l’Isle. C’est donc sur la commune de Bonzac, et ce n’est pas le même secteur journalistique, dommage. Nous avons quand même bien entendu la musique… Pour en revenir à la réunion du 5, ce sera la première occasion officielle de présenter le projet de création du « Pôle festif et culturel de BÔmale ». Dans la lignée de la création du Forum citoyen, la municipalité veut rester fidèle à ses engagements, en présentant les projets, le calendrier prévisionnel, mais surtout en échangeant avec les Dyonisiens afin d’en faire un projet commun, concerté et approuvé par la plus large majorité. Nos élus n’ont pas chômé pendant ces longues journées même s’ils ont pu profiter d’un repos bien mérité. Alain Marois, avec son nouveau visage auquel il « espère que nous nous habituerons » (sic) fera peut-être son grand retour. Mais il n’a pas vraiment changé, rassurons-nous.

De nombreux événements ont été organisés durant les dernières années dans la parc de la chartreuse, mais la ville veut passer la vitesse supérieure. 

MKP chaud 08_06 MKP chaud 08_10OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA SONY DSC016bômGO6 006 003 GO3 S16MKPParc2_25 v16MKPparc1_09 v16MKPparc_12 v16MKPparc_10 v16MKPparc_07 039019 008

 

 

 

 

( 18 juin, 2016 )

Les peintres amateurs d’Art’Isle sont vernis !

 

Bômale vu du cielPJD

C’est ce samedi matin qu’a eu lieu le vernissage de l’exposition  « Paysages d’ici et d’ailleurs » proposée par l’association Art’Isle. Cette expo restera accrochée aux cimaises jusqu’au 29. Au cours de cet événement, nous avons découvert avec plaisir le talent caché des membres de l’asso: Claude Carsoule, Juliette Malguid, Olga Boutoule, Ghislaine Delas, Brigitte Laurence, Valérie Laforgue-Monnier, Michèle Lemoigne, Michèle Mallet, Christiane Rideau, Sylvie Roubenne et Marité Verne.  La peinture à l’huile est un peu privilégiée, mais rien n’empêche d’utiliser d’autres techniques, c’est même le principe de l’art. Les tableaux voyagent dans les communes avoisinantes, Guîtres, Bayas, Saint-Ciers-d’Abzac, Saint-Denis de Pile, etc à la demande de municipalités, de bibliothèques ou d’associations. L’art, ça se partage !

001 005 006 007 008 010 013 016 018

( 28 mai, 2016 )

Le groupe « gestes écocitoyens », animé par Gérard Marquette montre l’exemple dans le cadre du Forum Citoyen

019

Grosse animation ce samedi devant la salle des fêtes. Vous pourrez lire le compte-rendu de cet événement dans les pages du quotidien Sud-Ouest dans quelques jours. En tout cas, il faut féliciter la soixantaine de personnes qui se sont portées volontaires afin de ramasser les déchets sauvages sur 5 sites bien ciblés. Ils ne sont pas contentés de clamer : Y’a qu’à, et faut qu’on », ils ont mis les mains dans la m…… pour tous les Dyonisiens. Madame le maire ainsi que plusieurs élus avaient revêtu l’élégant gilet fluo pour cette occasion exceptionnelle. Le tri ayant été respecté nous avons pu quantifier les résultats : 25 sacs transparents de 60 litres, 29 sacs noirs de 100 litres, 500 bouteilles verre de toutes capacités, 3 téléviseurs (précisions apportées par le service communication) 

002 003 004 005 008 010 011 012 013 014 015 016 017 018 019 020 023 024 025

( 2 mai, 2016 )

Petite devinette: Mais que font ces enfants dans le parc de Bômale après la cantine ?

016

L’entrée, c’est ici !

Plein de petits lutins gambadaient dans l’herbe tendre du parc de Bômale ce lundi 2 mai, vers 13 h 30. Mais que diable pouvaient-ils bien faire là ? Vous le saurez dans quelques jours en lisant votre quotidien Sud-Ouest, votre ami du petit déjeuner pour les abonnés, et de la journée pour les autres fidèles lecteurs. Voici quand-même quelques photos, pour vous mettre sur la voie… des airs !

001 003 005 006 007 008 009 010 017 018

 

12345
Page Suivante »
|