( 28 décembre, 2016 )

2016 dans le rétroviseur

VU

http://www.sudouest.fr/2016/12/23/2016-dans-le-retro-3049651-3093.php

Quelques grands moments ont marqué l’année 2016, laissant espérer de profonds bouleversements pour les années à venir. J’ai la tête pleine d’images, le disque dur de mon ordi aussi…

C’est en février qu’eut lieu la pose de la première pierre de l’EHPAD et du FAM;

,1e pierre FAM_181e pierre FAM_10 Casques

toujours en février, la décision de réaménager le site de Bômale fut entérinée;

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

en mars, le CSC centre socioculturel Portraits de Familles changeait d’adresse,

018 050 060

en juillet, le parc de Bômale découvrait sa guinguette La Lluna ;

008 014 020

octobre vit la création du Conseil municipal enfants,

CME16 CME16_11 CME16_14r

et en novembre le site des Chèvres se voyait classé « espace naturel sensible ».

0801_chevres%20st%20denis OLYMPUS DIGITAL CAMERA 001r_AV

Il y eut plein d’autres choses, comme le réaménagement de l’Avenue du Général de Gaulle, de nombreux travaux destinés à améliorer la sécurité et l’accessibilité en ville, la création de parkings, les actions menées par le Forum citoyen, le beau succès du festival MKP Musik à Pile, la belle saison musicale, culturelle et théâtrale à l’Accordeur, la foire de la Saint Fort et ses milliers de visiteurs, sans oublier les événements imaginés pas les nombreuses associations de la ville, dont le Comité des fêtes.

007 069 v16MKPMinuit_03 023 025 027v16MKPparc_07 v16MKPparc_10 v16MKPSoviet Suprem_11 v16MKPSoviet Suprem_12 Gil et Zut Gil et Zut_03

 

005 20161117_193444

( 29 septembre, 2016 )

Un gros frelon, pas asiatique celui-là, à survolé les bâtiments de la ville

031r Bômale vu du cielPJD

Ce jeudi matin, il y avait beaucoup d’hommes en costard dans les rues de Saint-Denis ainsi que Madame le maire très attentive à ce que se déroulait sous ses yeux. Je vous ai préparé quelques photos mais vous devrez attendre la publication de mon article dans le quotidien Sud-Ouest pour savoir ce que signifiait cette agitation soudaine et aérienne.

009 014 021 022 033 045 050 062 091 095 097 098 099 101 105 108 109

( 6 septembre, 2016 )

Le projet de création d’un PÔle festif et culturel à BÔmale interpelle les Dyonisiens

 

Bômale vu du cielPJD

Je viens tout juste d’envoyer le compte-rendu de la réunion de ce lundi soir sur le projet de création du futur PÔ-BÔ, c’est peut-être ainsi qu’il sera connu et reconnu une fois terminé. Je vous ai choisi quelques photos de cette soirée à l’issue de laquelle le pot de l’amitié fut particulièrement apprécié. Je me demande si la clim n’était pas en panne…..

PÔBÔ9-16 PÔBÔ9-16_02 PÔBÔ9-16_03 PÔBÔ9-16_04 PÔBÔ9-16_05 PÔBÔ9-16_06 PÔBÔ9-16_07 PÔBÔ9-16_08 PÔBÔ9-16_10 PÔBÔ9-16_11 PÔBÔ9-16_11r PÔBÔ9-16_14 PÔBÔ9-16_15 PÔBÔ9-16_16 PÔBÔ9-16_18 PÔBÔ9-16_19 PÔBÔ9-16_23 PÔBÔ9-16_25 PÔBÔ9-16_27 PÔBÔ9-16_28

( 12 août, 2016 )

Ce que vous ne lirez pas dans votre quotidien

Bômale vu du cielPJD031r

Et oui, tout arrive, et j’ai dû attendre d’être si âgé pour que l’on me reproche de trop travailler. C’est ce qu’il m’arrive dans mon rôle de correspondant local de presse et je suis donc obligé de réduire le nombre de mes publications hebdomadaires pour laisser de la place, ou au moins un peu plus de place à mes collègues des communes du Libournais. Cela ne m’empêche pas de garder les yeux ouverts et même, si j’en ai envie, de me servir de ce blog pour vous prouver que je suis toujours là. Voici par exemple trois articles que j’avais préparés et que j’ai donc fait disparaître de ma corbeille au journal, afin de respecter les « consignes ».

La Cali peut soutenir les projets de restauration de l’habitat

Dans le cadre d’une opération d’envergure dénommée « habitat durable », la Cali, communauté d’agglo du Libournais aussi désignée « L’agglo rive droite de Bordeaux » peut apporter son aide et offrir des solutions dans le cadre d’un projet de rénovation de l’habitat. Qu’il s’agisse de réduction de la facture d’énergie et d’amélioration du confort, de la réalisation de travaux dans un logement dégradé ou insalubre, d’adaptation dudit logement à des situations particulières, telles un quelconque handicap, ou simplement des difficultés nées du vieillissement inévitable, il est également possible d’augmenter la performance énergétique du logement loin des normes et des possibilités actuelles. Un service spécial de la Cali permet de bénéficier  d’un conseil technique gratuit, neutre et objectif, d’un accompagnement pour définir le programme de travaux et son montage, d’une mise en relation avec des professionnels du bâtiment, d’aides financières quelles que soient les ressources du demandeur. Il suffit, afin de bénéficier d’un accompagnement personnalisé, de contacter un conseiller au 05 57 72 09 00, par mail à habitatdurable@lacali.fr ou de se connecter au site www.habitatdurable.lacali.fr. En ce qui concerne la ville de Saint-Denis-de-Pile, et en cas de nécessité, il est possible de retrouver tous les élus et leurs délégations sur le site internet de la ville , rubrique Vie municipale. http://www.mairie-saintdenisdepile.fr/ Jacques Ferchaud

Travaux divers_13 Travaux divers_15

Heureusement, toutes les solutions ne sont pas aussi radicales et on peut agir avec délicatesse

 001003

Oui, il est possible d’effectuer de gros travaux sans gêner personne.

Un collectif d’auteurs édite Liberté d’expression, un émouvant recueil

Jérôme Hurstel, auteur dyonisien de romans « Les Joyaux de Raïjan »» en 2013 et Shambhala, en 2015 (dont nous avons parlé dans ces colonnes), vient de participer à une œuvre collective, la publication d’un recueil de nouvelles « Liberté d’expression ». Celach O’Timmy, dit Frère Jaouen était un barde conteur franco irlandais, et fut l’initiateur de ce projet. Réfugié d’Ulster, il vivra en Bretagne où il rencontrera et épousera sa femme, avant de nous quitter en 2015. Suite aux événements du 7 janvier 2015, un groupement d’auteurs s’est formé pour l’écriture d’un recueil, désirant partager avec le plus grand nombre de lecteurs leurs nouvelles, poèmes et chansons sur la liberté d’expression. Ils sont les porteurs de mots pour dire librement les sentiments déchirants qui naissent lorsqu’un être humain oublie de respecter la vie, la pensée, le droit d’aimer en toute liberté. Sur le point d’être achevé, le recueil fut prolongé après les tristes et  terribles attentats de Paris du 13 novembre 2015. « Jamais on ne fera taire un écrivain ou un poète quand il chante Liberté! » Dans ce recueil, des textes écrits par Monique Guibert-Bécot, Vincent Langlais, Thérèse André-Abdelaziz, Jean-Marc Bourdet, Jérôme Hurstel, Françoise Bidois, entre autres, nous obligent à réfléchir sur les drames que nous vivons actuellement, dans cette drôle de Vie. Chaque texte a un titre bien à lui, comme « J’ose vous écrire, la vague, le vagabond, un âne pas si bête, sur les épaules (Jérôme Hurstel), journée ordinaire d’un gréviste de la faim. Liberté d’expression est disponible aux médiathèques de St-Denis-de-Pile et Libourne.

006 numérisation0140

 

 Jérôme Hurstel lors de la présentation de son dernier roman

L’avenue du Général-de-Gaulle devrait faire l’unanimité

La municipalité pourra organiser le défilé du 14 juillet sur l’avenue du Général-de-Gaulle, longue de huit cents mètres et, qui sait, faire concurrence aux Champs Elysées. Il faut dire qu’elle commence à avoir de l’allure, d’autant plus que ce mercredi 3 a été employé par la Colas à goudronner le tiers prévu pour cette première tranche. Celle-ci concerne la partie qui va du giratoire de l’avenue François-Mitterand (une affaire de Présidents de la république) jusqu’au carrefour avec la rue de la résidence de l’Isle. Il faut toujours rester prudent dans les affirmations mais il semble, d’après les services techniques de la ville,  que tout se passe parfaitement dans les temps, et qu’il faudra peut-être moins de semaines que le nombre prévu au départ, mais chut, il ne faut pas le dire pour ne pas porter la poisse.

007 052050

Avec ce soleil, le bitume prend vite

( 13 juillet, 2016 )

Ce que vous ne lirez pas dans votre journal du jour

 

Bômale vu du cielPJD

Il arrive qu’un manque de place dans les colonnes du quotidien Sud-Ouest empêche la publication de certains de mes articles. Mais il est également possible que certains écrits puissent passer pour de la publicité déguisée et soient supprimés avant publication, ou que deux événements au même endroit soient considérés comme un doublon. Tout cela pour dire que c’est la cas de deux articles envoyés et non publiés que je vous livre quand-même sur mon blog personnel, et gratos.

Lluna GO2 LlunaGOGO3 GO4 GO5 GO6

Merci à Gérard Oulbabbali pour ces magnifiques photos (volées, mais pour la bonne cause !). Bômale, la belle endormie, se réveille

Début en fanfare pour la guinguette La Lluna

Ce vendredi soir les Dyonisiens étaient de sortie, peut-être faisait-il trop chaud à la maison. Il y avait cent cinquante personnes à la scène ouverte du centre socioculturel (lire par ailleurs), et ils furent deux cent cinquante environ à venir passer un moment dans le superbe parc de Bômale. Sandrine et Stéphane inauguraient la guinguette La Lluna, dans un cadre idéal pour se retrouver en famille et entre amis, d’autant plus que l’espace ne manque pas pour les enfants. Cette initiative privée, qui a pu voir le jour grâce à l’accord et l’aide de la municipalité, marque le début de la transformation voulu du parc en lieu protée, renforçant l’attractivité de la ville. Les fûts de boisson blonde ont permis de supporter la chaleur, ça cognait fort dans l’herbe. Jacques Ferchaud

DSC_1501 DSC_1501r

Photos … mouillées de Maud Sobole. C’est encore loin l’écurie ? Tais-toi et nage !

Un été à cheval pour tous aux écuries de la luzernière

Les Ecuries de la Luzernière proposent différentes activités équestres durant tout l’été, moments de détente ou de découverte en famille, dans un environnement accueillant. Les stages pour enfants permettent une immersion totale parmi ces merveilleux animaux, grâce à l’expérience d’un moniteur diplômé d’état. Avec un programme alléchant et rythmé, les enfants apprendront à nourrir un cheval et les différents gestes pour bien s’occuper de l’animal. Ils participeront à des jeux équestres, partiront faire une balade à poney ou en calèche au cœur de la forêt. La journée se terminera par la découverte de la  voltige à cheval. Ces journées sont ouvertes à tous les enfants à partir de trois ans licenciés ou non dans le club. Mais comme il va faire chaud, il ne faut pas oublier les baignades à cheval. La sensation est garantie  tous les mardis après-midi, sur réservation, en allant à cheval ou à poney découvrir les joies de la baignade en selle à cheval dans un lac spécialement équipé. Tous les jours, à partir de 17 heures, débutant ou confirmé, quand le soleil tape un peu moins fort, les leçons d’équitation reprendront le dessus. Toutes ces activités d’été permettent de tester l’intérêt réel de son enfant à monter à cheval avant s’engager dans ce sport pour toute l’année. Le club va même jusqu’à organiser une journée inoubliable, marquant un événement exceptionnel, un anniversaire, un enterrement vie de jeune fille ou une simple fête en famille. Les stages pour enfants: 1 journée, 45 €; ½ journée 30€; semaine de stage, 200€; baignade à cheval le mardi de 14 à 17 heures, 30€; leçon du soir à partir de 17 heures du lundi au vendredi, reprise cheval, 22 €, reprise poney, 18€; carte semaine avec cinq leçons, 60 €.  Réservation Maïten et Didier Martin, Ecuries de la luzernière,  70 route des Artigues-de-Lussac, 06 14 69 69 95. Jacques Ferchaud

 

( 7 juillet, 2016 )

On va pouvoir déjeuner ou dîner dans le parc à la Lluna

Bômale vu du cielPJD

014

 Ouf, ca y est, enfin, doivent penser Sandrine Petit et Stéphane Cambou, leur jolie guinguette « La LLuna »  ouvre sa terrasse à Bômale le 8. Vous pouvez lire un article concernant ce nouveau lieu de rencontre dans l’édition du jour du quotidien Sud-Ouest. Terrasse, lampions et tonneaux en assis-debout, des tables, une scène pour les groupes de musique, et parking nous attendent. Du 8 juillet, 20 heures, à fin octobre, le restaurant-guinguette La Lluna sera ouvert du mardi au dimanche de 10 à 22 heures.

008 010 017 023 020

 

 

( 29 juin, 2016 )

La création d’un espace commercial au Nord est à l’étude (nouvelles photos)

Bômale vu du cielPJD

Inter

Fitur Interr Fitur Interrr

Captures d’écran Google Earth

C’est la zone 2AUXc qui est concernée, dans sa partie supérieure. Merci à la mairie pour l’autorisation d’utiliser ce document.

Ce mercredi matin, vous pouvez lire dans votre quotidien ami du petit déjeuner Sud-Ouest l’article que j’ai consacré à la dernière réunion du Conseil municipal de lundi.  C’est Madame le maire en personne qui proposait d’engager une légère révision du PLU, devenue nécessaire pour rendre possible le projet à l’étude du magasin Intermarché sur une nouvelle zone d’urbanisation à vocation commerciale. L’objectif est de créer un nouvel espace commercial, sur une parcelle de quatre hectares, en extension de la zone existante et entièrement construite. Les clauses du  partenariat imaginé  avec l’enseigne Intermarché ont pour but de développer la complémentarité entre les activités actuelles et futures. Ce partenariat fera l’objet de la signature d’un protocole d’accords en cours de négociation.

J’ai pris quelques clichés de cet espace qui va se transformer de manière radicale dans quelques mois.

002 004 006 009 011 012032Carte Saint Denis

 

Vue depuis la route de Coutras

20160629_102342 20160629_102418 20160629_102423 20160629_102428

( 21 juin, 2016 )

Ouvert il y a presque 5 ans (en février) l’Accordeur, qui semble sur la bonne « voix » (ha, ha), a tenu son AGO

Bômale vu du cielPJD 036

La place qui m’est impartie dans les colonnes de notre quotidien Sud-Ouest étant insuffisante, j’ai tenu à partager avec vous le rapport d’activité de l’Accordeur présenté en AGO le samedi 18 juin dans ses locaux. J’ai pu noter la présence de nombreux élus, mais également de plusieurs membres de la CALI, fidèles parmi les fidèles aux copains de Mets la Prise. Il semblerait que Laurent Bousquet, alias Kebous, ait décidé de laisser son poste de président, trop accaparé par les nombreux concerts qu’il donne par monts et par vaux. Benoît Seillery a d’ailleurs lu une lettre envoyée par ce même Kebous dans laquelle il explique son choix, en s’excusant de ne pas être avec ses amis une nouvelle fois.

022 023 025 026 029 030 031 032 034 035  037 038

 

L’ASSOCIATION (documents officiels rapport d’activité 2015/2016)
Mets la prise a pour objet depuis 2003 de favoriser l’accès à la culture pour tous et le développement des pratiques artistiques en milieu rural au sein d’un lieu dédié aux musiques actuelles: l’Accordeur à St Denis de Pile (33), ouvert en février 2012.
L’Accordeur propose dans des locaux de 600m2 : 50 spectacles par an dans une salte de 450 places, dont la majorité en entrée libre, et une programmation éclectique mêlant artistes de renommée nationale et internationale (Arno, Compay Sequndo, les Ogres de Barback, Fatals Picards, Pigalle … ) et groupes locaux et en développement – un pôle d’accompagnement des artistes et porteurs de projets associatifs (résidences, répétitions, enregistrements, centre ressource, formations … ) – un pôle d’enseignement artistique: école de musiques actuelles signataire de la charte « Rockschool }) + différentes actions de transmission dans le lieu et hors les murs
- de nombreuses actions culturelles à destination des jeunes et des publics fragilisés (ateliers avec les scolaires, parcours, TAP, bords de scènes, rencontres et visites du lieu autour des métiers du spectacle, sensibilisations, gratuités et tarifs adaptés, projets à destination des habitants, des gens du voyage, des personnes en situation de handicap etc.

Nous proposons au public rural une offre culturelle de qualité. Aux plus jeunes et aux plus éloignés de cette offre une ouverture à l’art par le biais de la pratique artistique, mais aussi de la mise en relation avec les artistes et les œuvres .

LA ROCKSCHOOL: ECOLE DE MUSIQUES ACTUELLES & le POLE TRANSMISSION
Notre école de musiques actuelles propose depuis 3 ans des cours collectifs d’instruments, des ateliers de jeu en groupe et de l’éveil musical à un public allant de 3 à + de 60 ans. L’école de musique a adhéré à la Charte « Rockschool » mise en place par la Rockschool Barbey, et s’engage à respecter des principes pédagogiques proches de l’éducation populaire: cours collectifs, répertoires actuels, développement de l’autonomie et du jeu en groupe, approche ludique, pas d’examens de passage, pas de cours de solfège séparé, des scènes ouvertes aux élèves …
Pour cette 3ème année, nous accueillons 98 élèves, nombre toujours en progression. Une journée portes ouvertes et spectacle de restitution de fin d’année est organisé chaque année (fin mail début juin) pour relancer les inscriptions et mettre en valeur le travail réalisé par les élèves tout au long de l’année. Ce temps de restitution mêle les élèves de la Rockschool, et, plus généralement, les bénéficiaires du « pôle transmission» : jeunes du projet « invitation à la culture », groupes de jeunes en situation de handicap bénéficiant d’ateliers réguliers à l’Accordeur etc …. Chaque année, nous y accueillons plus de 300 personnes .

REMERCIEMENTS
Nous souhaitions remercier l’ensemble de nos partenaires, tant financiers qu’opérationnels:
L’équipe municipale de St Denis de Pile, la CALI, le Département, le Pôle Territorial et l’IDDAC, la Région, l’OARA, la DRAC, notre député Mr Plisson, la SACEM, le CNV, l’iFAID et l’agence Lizarine, la Fondation de France et la Fondation Abbé Pierre, le Crédit Coopératif, le Crédit Agricole, la CCI, l’ensemble des municipalités, des établissement scolaires et des structures médicosociales avec lesquelles nous avons le plaisir de travailler, les structures jeunesse de la CALI, LEPI, le CCAS, la MDSI de Coutras, MKP Musik à Pile, le centre socioculturel Portraits de Famille, La Canopée, Lucane Musiques, Rythm & Groove, D’asques et d’ailleurs, le RAMA et ses adhérents (et notamment E2C, Rock & Chanson, le Krakatoa, la Rock School Barbey, l’AMPLI, l’AGEC, le Sans Reserve, Le Rocksane et les participants au dispositif Aquil’Tour … ), ADAV33, Electrons’Lib, ACT A Contre Temps, Qui de l’œuf ou de la Poule, Styl’Iris, Maximum Tour Music, nos artistes intervenants et les associations avec qui nous coproduisons des soirées, les médias locaux qui relayent nos informations, les toumeurs, les groupes programmés et leurs équipes … et ceux que nous allons forcément oublier et auprès de qui nous nous excusons par avance!
Nous souhaitons également remercier ici tous nos bénévoles, administrateurs et adhérents, nos supers photographes, l’ensemble de l’équipe professionnelle de l’association, et notamment les volontaires en service civique, nos élèves Rockschool, les artistes que nous accompagnons et notre public, sans qui ce rapport d’activité serait bien moins fourni !!

 

( 4 juin, 2016 )

Le Bon Duc accueille les anciens de l’usine Jacquel

014

 

Il paraît que j’adore les jolies femmes sexy, quel mensonge !

Ce samedi, comme vous pourrez le lire dans les colonnes de votre quotidien Sud-Ouest, 30 anciens salariés de l’usine Jacquel se sont retrouvés avec plaisir et émotion au restaurant Le Bon Duc aux Billaux. Valérie, toujours aussi adorable, patiente et attentive à nos moindres désirs s’est mise en 4, et même en 8, pour satisfaire tout le monde. C’est sû, Valérie, nous reviendrons et tu devras faire, au moins, aussi bien. C’est pas gagné !

011 012 013 015 016 017 018 019 020 021 022 023 024 025 027 028 029 030 031 032 033 036 038 040 041 043 045 051 052

 

 

( 27 mai, 2016 )

Moi heureux, vous voulez rire ! Quoique…. Grâce à ça, ça peut changer mon humeur http://www.lesmariagesdemademoisellel.fr

022

Non, je ne me lève pas la nuit pour rigoler tout seul mais il arrive que certains événements concernant mon travail de correspondant de Sud-Ouest me fasse passer de merveilleux moments… heureusement. Ce fut le cas ce vendredi matin à Bômale, où je suis allé à la rencontre de Louisia Bornet qui a passé deux ans à la mairie de Saint-Denis de Pile lors de multiples missions de remplacement. Vous saurez, en lisant votre quotidien préféré durant les jours qui viennent, ce que Louisia faisait vraiment dans l’herbe tendre au milieu des pâquerettes et des roses de la chartreuse, et n’était pas seule. Il y a le ciel, le soleil, les fleurs, Néna, une mariée superbe, une demoiselle d’honneur comme on en rêve tous, (Claire Carbonnel modèle qui travaille chez APPARENCE Agency)  une Louisia adorable et attentive, après tout, je ne suis pas si malheureux, c’est peut-être ça le bonheur, qui sait ?

001 002 003 004 006 007 012 013 014 017 018 021 023 024 029 030 031 032 033 034 035 036 039 040 042 043 044 045 046 047 048 050

12
Page Suivante »
|