( 27 juin, 2018 )

Canada et USA , l’art au coin des rues

JAFE7307

 

En béton, en bois, en fer, en bronze, en pierre, les oeuvres d’art ne manquent pas dans les villes canadiennes et américaines. En voici quelques-unes !

Boston-New-york_11Montréal_06 Montréal_07 Montréal_09 Montréal_10 Montréal_35

Kingston-05-18_62 Montréal_41 - Copie Montréal_42 Montréal_43 Montréal_71 Ottawa-31-5-18_10 Ottawa-31-5-18_12 Ottawa-31-5-18_16 Ottawa-31-5-18_22 Ottawa-31-5-18_24 Ottawa-31-5-18_25 Ottawa-31-5-18_27 Ottawa-31-5-18_28 Ottawa-31-5-18_29 Ottawa-31-5-18_40 Ottawa-31-5-18_48 Ottawa-31-5-18_56 Ottawa-31-5-18_71 Ottawa-31-5-18_73 Washington_11_1 Washington_16_1 Washington_18_1 Washington_31_1 Washington_162_1 Washington_163_1 Washington_190_1 Washington_242_1 Washington_265_1 Washington_270_1 Washington_276_1 Washington_278_1 Washington_280_1 Washington_306_1 Washington_310_1 Washington_373_1 Washington_374_1 Washington_376_1 Washington_377_1 Washington_379_1 Washington_380_1 Washington_381_1 Washington_382_1 Washington_383_1 Washington_384_1 Washington_386_1

 

 

 

( 24 juin, 2018 )

Le bilan du Circuit « Aux portes des Amériques » mes photos préférées

 

NiagaraD70_13New-York_42

J’ai passé les dernières heures de mon voyage sur le célèbre National Mall de Washington, et j’ai eu 5 heures pour réfléchir et essayer de me souvenir de tout ce que j’avais vu depuis 11 jours. Nous avions quartier libre, lee autres membres du groupe étaient à la gare centrale mais j’ai préféré rester seul (le temps m’a malgré tout semblé très long…) . C’est dingue, pour se donner un rendez-vous, il suffit d’indiquer: « On se retrouve à 15 heures devant le musée des arts modernes par exemple ». 3.2 km de merveilles, les souvenirs de la conquête de l’espace, l’histoire de l’Amérique, le lieu de rassemblement de milliers de motards pour le Rolling Thunder, je n’ai pas pu tout voir, et surtout je n’en pouvais plus, complètement cassé par les presque 70 km crapahutés durant le circuit (il était précisé « intensif », je confirme) sur des jambes et des mollets tétanisés par une tendinite bien normale. Durant la visite de plusieurs musées, lors de haltes salvatrices sur les bancs en ferraille du parc, j’ai eu comme une révélation, la fin de quelques chose… ou le début d’une autre vie, pour rester positif !.

Je n’avais pas pu faire un grand voyage depuis 25 ans, alors que ma Chantal était encore là et que mes filles Anna et Sara partaient encore avec leurs parents. Le fait de me trouver si loin (6000 km quand-même), et si seul, m’a fait comprendre que ce serait certainement mon ultime voyage (pas le « Grand voyage, ça viendra) ou du moins que celui-ci serait le dernier d’aussi intense, ayant parfois été le boulet au milieu de retraités qui ne font que ça plusieurs fois par an autour du monde, et qui marchaient comme des automates. Il est certain que je n’ai pas acquis de qualités physiques durant ma vie passée la plupart du temps derrière un bureau. Heureusement, j’aime réfléchir, écrire, décrire ce que je vois et ce que je vis, même si je suis surtout un vieux mâle solitaire qui n’ouvre pas beaucoup les portes de mon coeur. J’ai compris depuis longtemps qu’il ne faut pas se livrer si facilement que j’aie pu le faire dans le passé, sachant le nombre de salauds , hommes et femmes, qui en ont profité, me mettant des dizaines de coups de couteau dans le dos. Mais je m’en fous, je me soigne et ça va beaucoup mieux: « Vous ne voulez pas me voir, allez vous faire foutre » est la phrase qui me vient le plus souvent à l’esprit et elle peut s’adresser aussi bien à un membre très proche de ma famille qu’à une personne avec laquelle je n’ai rien à partager. 

Je pensais à tout ça sur mon banc vert, et si tout le monde se fout de ce que je suis en train d’écrire, j’ai le sentiment de faire une sorte de testament moral qui restera dans le nuage de mon blog que j’alimente depuis plusieurs années. La solitude, c’est reposant, ça aide à penser, et personne ne gueule : »A table ». C’est un de mes plus grands bonheurs, je me contente de peu, un bout de pain, de l’eau et un clavier, avec mes rares amis (amies surtout) qui me suivent.  

© frenchdistrict.com: Le National Mall, cœur culturel de Washington D.C.

Le bilan du Circuit

Le lieu fort en histoire et mémoire pour des millions d’Américains.

MLK y a donné son discours le plus puissant, (I have a dream)les plus beaux musées de la capitale le bordent et les touristes aiment se prélasser à l’ombre de ses arbres : le National Mall, cet incontournable de la capitale qui rassemble musées, mémoriaux et monuments, et reste un point de repère pour bien des Américains. Présentation.

Le National Mall, lieu de mémoire

Tout d’abord imaginé par Pierre L’Enfant, il a finalement été créé par le National Park Service. Sans doute le parc public le plus connu de la capitale, le National Mall regroupe des musées, monuments et mémoriaux, et porte une signification historique toute particulière.

Situé sur les bords de la Potomac River, le National Mall s’étire du Washington Monument jusqu’au Capitole sur environ 3,2 km. Cet énorme boulevard bordé d’arbres est à la fois le rendez-vous des touristes, le repère des locaux mais aussi l’icône de l’histoire américaine, et figure bien entendu dans  les incontournables de la capitale à visiter absolument.

Les 3 M du National MMMall

Mémoriaux, Musées et Monuments sont donc des attractions toutes particulières au National Mall. Le  Washington Monument, le  United States Capitol, le United States Botanic Garden, le « Château » de la Smithsonian Institution, le National Musuem of American History, le National Museum of Natural History, etc. bordent le National Mall et sont (re)découverts par des millions de visiteurs tous les ans.

Proches, mais pas tout à fait sur le National Mall, le Lincoln Memorial et sa superbe « reflecting pool », les Martin Luther King Jr. National Memorial, mais aussi les mémoriaux en souvenir de la Seconde Guerre Mondiale, les vétérans de la Guerre de Corée et de celle du Vietnam sont souvent considérés comme faisant partie du National Mall.

La bonne nouvelle de tout ça ? La très grande majorité de ces musées et mémoriaux sont gratuits.

Ecoute nos voix au National Mall

Lieu iconique d’histoire et de traditions, le National Mall est aussi fort connu pour accueillir régulièrement des manifestants et des opposants à tout et son contraire – du gluten aux droits civiques. Certaines manifestations ont cependant le mérite d’être restées dans les mémoires :

  • C’est là que MLK a transcendé les foules, clamant avec passion son magnifique discours « I have a dream » sur les marches du Lincoln Memorial, le 28 août 1963 lors de la fameuse marche vers Washington.
  • Les opposés à la Guerre du Vietnam, tout d’abord 1,000 du 19 au 23 avril 1971, rejoints quelques jours après par 200,000 personnes, transformant leur réunion en l’un des plus gros rassemblements jamais organisés contre la Guerre du Vietnam.
  • Le Quilt, cette manifestation en mémoire des victimes du SIDA, s’est arrêtée 2 fois sur le National Mall. Le 11 octobre 1987, 1,920 photos de victimes étaient étendues sur la pelouse du National Mall, puis d’autres encore en 1996, quand ces photos recouvraient entièrement le National Mall.
  • La Million Man March, là encore menée par les afro-américains, qui souhaitaient faire entendre leurs voix et faire réagir les politiques sur leur situation socio-économique toujours précaire. Entre 400,000 et 1 millions de personnes se sont réunies au National Mall le 16 octobre 1995.
  • L’annuelle Rolling Thunder lors de Memorial Day voit défiler des milliers de motards venus des Etats-Unis et du monde entier, suite à une manifestation initialement donnée pour les combattants de la Guerre du Vietnam.

Bon à savoir

On vous l’a dit et redit, le National Mall est pris d’assaut par des millions de visiteurs tous les ans, donc le meilleur moyen d’y aller reste d’emprunter les transports en commun.

Et si vous êtes agoraphobes, n’y mettez pas même un orteil lors du  National Cherry Blossom Festival, Memorial Day ou pour le 4 juillet – on vous conseille de l’explorer sagement en pleine semaine, de préférence le matin.

Infos pratiques

National Mall
Washington D.C., D.C.

Les moments du voyage où l’émotion fut la plus forte, parfois sans raison! 

28-5-18avion_28 28-5-18avion_47 Boston road_28 Boston-New-york_10 IMG_20180603_174806_1CS Kingston-05-18_31 Mille îles 05-18_18 Mille îles 05-18_24 Montmorancy_20 Montmorancy_28 Montréal_14_InPixio Montréal_27 Montréal_37 Montréal_39 Montréal_70 New-York_42 New-York_45 New-York_79 New-York_94 New-York_125 New-York_131 Niagara-18_24 Niagara-18_56 NiagaraD70_13 Ottawa-31-5-18_14 Ottawa-31-5-18_16 Ottawa-31-5-18_56 Québec_84 Québec-1-6-18_12 Toronto2018_07 Toronto2018_28 Washington_82 Washington_90 Washington_98_1 Washington_109_1 Washington_114 Washington_144 Washington_159_1 Washington_288_1 Washington_325_1 Washington_351_1 Washington_386_1

 

( 23 juin, 2018 )

JOUR 11 partie 4, l’incroyable Washington DC (district de Columbia)

Washington_124

Le modeste TRUMP INTERNATIONAL HOTEL, WASHINGTON D.C.

Washington_325_1

Si j’osais je dirais qu’à Washington DC (district de Columbia) on ne sait pas où donner de la trompe… oh, et puis j’ose, on verra bien ! Il faut bien dire que devant l’extravagant Palace Trump créé à la place de l’ancien bureau de poste, on est comme pris de vertige devant tant de frime de la part d’un président des Etats Unis. En France certaines vieilles fortunes peuvent acheter, ou faire revivre des électeurs décédés, mais il semble qu’en Amérique on soit passé à la (grande) vitesse supérieure et qui Tout s’achète, même si on obtient moins de voix que l’adversaire. Pourvu qu’en 5 années de pouvoir (10 peut-être) le mec orange de Mélania ne mette pas le feu à la planète, mais c’est pas gagné, il invente une nouvelle connerie chaque matin, ça devient de la gourmandise, help !.

Washington_116 Washington_121 Washington_123

 

© Wikipedia: « Le mémorial des vétérans de la guerre de Corée (en anglais : Korean War Veterans Memorial) est un mémorial situé dans le West Potomac Park de Washington, honorant les soldats ayant participé à la guerre de Corée. Il a été inauguré le 27 juillet 1995″.

 

Washington_149_1 Washington_150_1 Washington_152_1 Washington_153_1 Washington_154_1 Washington_155_1 Washington_156_1 Washington_157_1 Washington_158_1 Washington_159_1

Le National museum of Américan History

Washington_325_1 Washington_315_1

Washington_326_1 Washington_327_1 Washington_328_1 Washington_329_1 Washington_330_1 Washington_331_1 Washington_332_1 Washington_333_1 Washington_334_1 Washington_335_1 Washington_336_1 Washington_337_1 Washington_338_1 Washington_339_1 Washington_340_1 Washington_341_1 Washington_342_1 Washington_343_1 Washington_344_1 Washington_345_1 Washington_346_1 Washington_347_1 Washington_348_1 Washington_349_1 Washington_350_1 Washington_351_1 Washington_352_1 Washington_353_1 Washington_354_1 Washington_355_1 Washington_356_1 Washington_357_1 Washington_358_1 Washington_359_1 Washington_360_1 Washington_361_1 Washington_365_1 Washington_366_1 Washington_367_1

 

 

 

 

 

 

( 22 juin, 2018 )

JOUR 11 partie 3, l’incroyable Washington DC (district de Columbia)

Washington_262_1

Mélania vous salue bien !

Voici la deuxième partie de la visite de la capitale, il y en aura certainement d’autres…..

Washington Monument Monument en hommage à George Washington. Obélisque emblématique surplombant le National Mall, érigé en l’honneur du premier président des États-Unis.

Washington_90_1 Washington_139_1 Washington_140_1 Washington_218_1 Washington_369_1

National Mall Monument, parc et histoire naturelle. Le National Mall est un parc ouvert au public du centre-ville de Washington, D.C., capitale des États-Unis. Il est bordé par de nombreux musées, monuments et mémoriaux. Il s’étend du Washington Washington Monument jusqu’au Capitole des États-Unis, marquant la limite entre deux des quatre quadrants partageant la ville : Northwest (NW) et Southwest (SW). On y inclut communément les zones qui font officiellement partie du West Potomac Park et les Constitution Gardens à l’ouest.

Washington_134_1 Washington_147_1 Washington_161_1 Washington_204_1 Washington_206_1 Washington_210_1 Washington_211_1 Washington_213_1 Washington_231_1 Washington_232_1 Washington_236_1 Washington_239_1

 

 

 

 

( 21 juin, 2018 )

JOUR 11 Washington DC (district de Columbia), la ville monument…ale !

Philadelphie_75Washington_308_1

C’est ici dans la ville de Donald, (Trump, pas celui de Walt Disney) que se trouvent les bâtiments publics les plus nombreux et les plus célèbres des Etats Unis. A la démesure de l’Amérique et de son président.

Visite guidée de Washington, en deux parties, au moins, selon mon humeur, ok ?.

La-Maison Blanche, depuis laquelle le président prend ses décisions.

 

Washington_11

Jefferson Memorial

Washington_219_1 Washington_283_1 Washington_284_1 Washington_285_1 Washington_287_1 Washington_293_1 Washington_295_1 Washington_297_1 Washington_298_1 Washington_299_1 Washington_305_1

Soldats

Soldats américains plantant leur drapeau à Iwo Jima.

Washington_133_1 Washington_141_1 Washington_144_1 Washington_148_1

 

 

 

  • La Cour Suprême et le Capitole d’où siège le Congrès.

Washington_168_1 Washington_170_1 Washington_171_1 Washington_180_1 Washington_189_1

Vous apercevrez également le Parc Lafayette et verrez le quartier historique de Georgetown dont la création remonte au début du XVllle siècle par les premiers  colons.

Puis départ pour la visite du cimetière dArlington où repose le président Kennedy.

Washington_94_1 Washington_98_1 Washington_99_1 Washington_100_1 Washington_103_1 Washington_104_1 Washington_105_1 Washington_109_1 Washington_112_1 Washington_116_1 Washington_118_1

 Le Pentagone, où personne ne nous a proposé de prendre un café….

Washington_119_1 Washington_120_1 Washington_121_1 Washington_122_1 Washington_123_1

Après-midi libre pour poursuivre votre découverte de la ville ou visiter les musées gratuits  de la Smithsonian Institution, le plus grand complexe de musées au monde (fermeture des musées à 17h30). Le groupe Smithsonian Institution compte 18 musées et galeries et détient plus de 136,5  millions d’objets et de spécimens du patrimoine américain. Dix musées et galeries du 

Smithsonian se trouvent sur le National Mali entre le Monument de Washington et le Capitole. Six autres musées et le Zoo se trouvent dans la zone métropolitaine de  Washington. Le est le musée de l’air le plus réputé au monde. Il compte toutes sortes d’appareils depuis les tous premiers avions jusqu’aux vaisseaux spatiaux.

Nuit à l’hôtel, à demain !

 

( 20 juin, 2018 )

JOUR 10: Philadelphie

220px-USA_Flag_-_Hyannis_-_Massachusetts

Rocky Balboa, le vrai

Rocky Balboa, le vrai

Philadelphie_45

Le premier drapeau cousu par une brave dame Betsy Ross

Philadelphie a vécu des moments qui ont incontestablement marqué l’histoire des USA. Ce fut la première capitale des États-Unis avant Washington. Philadelphie a vu le jour en 1681, après que le roi d’Angleterre, Charles II, ait confié le territoire à William Penn, en guise de remboursement des dettes colossales contractées auprès de son défunt père.

Penn baptisa la colonie Pennsylvanie, et fonda Philadelphie. Lui-même étant Quaker, Penn souhaitait ouvrir sa ville à toutes les religions, à toutes les minorités persécutées par l’Église. Philadelphie se développa progressivement. Au 18e siècle elle attira toutes sortes d’écrivains et libres penseurs venant des autres états. C’est ici que naquit et grandit l’idée d’une véritable nation américaine, alors que le roi d’Angleterre ne cessait de taxer lourdement les colons depuis 1766.

Visite à pied du centre historique de Philadelphie.

La principale visite est celle par laquelle nous commençons: le Hall de l’Indépendance. Dans ce gracieux bâtiment de briques rouges datant de 1 732 ont été signées la Déclaration d’Indépendance et la Constitution des États-unis. La pièce la plus intéressante est la chambre de l’assemblée qui a été parfaitement restaurée. Mais le reste du bâtiment mérite également une visite. De là, nous nous rendons au pavillon de la Cloche de la Liberté. La cloche est un des symboles les plus importants des États-Unis.

Philadelphie_51

Tous les amoureux de western connaissent le nom de cette entreprise

 

Philadelphie_03 Philadelphie_04 Philadelphie_10 Philadelphie_16 Philadelphie_19 Philadelphie_20 Philadelphie_28 Philadelphie_31 Philadelphie_33 Philadelphie_36 Philadelphie_37 Philadelphie_42 Philadelphie_48 Philadelphie_49 Philadelphie_50 Philadelphie_53 Philadelphie_54Ottawa-31-5-18_37

( 19 juin, 2018 )

Jour 8 (PM: post méridiem) New-york, New…ou York, on y va ! Jour 9 : on y est !

220px-USA_Flag_-_Hyannis_-_MassachusettsIMG_20180603_180246_8CS

En milieu d’après-midi, départ pour New York.

Boston-New-york_21 Boston-New-york_26  New-York_09 New-York_10 New-York_14JAFE7905JAFE7906

© Amerigo: « Située à l’embouchure de la rivière Hudson, New York est formée de cinq quartiers (appelés boroughs) principaux: Manhattan (le centre de New York), le Bronx, Brooklyn, Queens et Staten Island.

Surnommée Big Apple, c’est aujourd’hui la plus importante agglomération du pays le plus puissant du monde. La capitale mondiale de la finance, des affaires et du commerce. Mais elle est aussi la plus ancienne des grandes villes des USA.

Si elle évoque aujourd’hui les affaires, la culture, les gratte-ciels et la foule, alors que les villes d’histoire sont Boston, Philadelphie ou Washington DC, c’est sans doute parce que le dynamisme de cette cité en perpétuel changement fait oublier toute tradition, toute histoire.

Cette ville animée nous régale avec ses lumières, ses affiches, ses trottoirs, ses magasins et restaurants toujours remplis ».

Jour 9 : on y est !

Transfert à Battery Park et embarquement sur le traversier de Staten Island, doù nous profitons d’une magnifique vue sur les gratte-ciels de Manhattan et la Statue de la Liberté.

Plus qu’un moyen de transport, le ferry de Staten Island est un incontournable de New York !

Pour les New-yorkais vivant à Staten Island, le ferry est le moyen de transport primordial pour aller travailler à Manhattan.

New-York_22 New-York_26 New-York_32 New-York_36 New-York_37 New-York_40 New-York_42 New-York_50

Traversant de part en part le port de New York, le ferry de Staten Island vous offre des vues superbes sur la skyline de la pointe Sud de ManhattanLe ferry ne fait pas escale sur Liberty Island mais passe très près de la statue de la Libertéœuvre du français Bartholdi et de l’ingénieur Gustave Eiffel. Offerte par la France aux Etats-Unis lors de la commémoration du 100e anniversaire de la fondation des Etats-Unis, elle est devenue le symbole de l’Amérique, représentant l’accès à la liberté pour les immigrants arrivant à New York en bateau, la statue étant la plupart du temps ce qu’ils  voyaient en premier.

Même si cela semble une attraction pour touristes, il est quand-même balaud de se priver de la balade en hélico qui nous fait découvrir The Big Apple d’une manière différente, surtout qu’on n’a pas souvent l’occasion de s’offrir un tel spectacle ailleurs dans le monde. Mais aussi et surtout que je serai mort et enterré avant de pouvoir revenir à New York !

New-York_68 New-York_69 New-York_73 New-York_74 New-York_78 New-York_79 New-York_80 New-York_81 New-York_87 New-York_88 New-York_90 New-York_94 New-York_100 New-York_101 New-York_102 New-York_104

Nous nous en prenons plein les yeux depuis les ponts du ferry. Retour à Battery Park.

N.B. : Par mesures de sécurité consécutives aux évènements du 11 septembre 200 1, les sacs volumineux sont interdits et chaque passager est fouillé avant d’embarquer.

Déjeuner dans le quartier chinois.

New-York_155 New-York_157New-York_161

 

Tour guidé de Manhattan, à pince, pour cause de panne de clim dans le bus, au garage plusieurs heures. Le top de la fatigue du voyage, j’ai feinté deux petits morceaux en prenant un taxi avec 3 copains crevés. J’avais dit que personne ne sait où est la France à New York, mais comme les Français se la pètent, mes covoyageurs se sont foutus de ma gueule. Je l’avais compris il y a longtemps lors d’un voyage avec ma femme Chantal et mes filles Anna et Sara. Alors dans le taxi j’ai discuté avec le chauffeur venu… du Bengladesh qui m’a dit « Ah, la France, London ! »  No comment, j’avais bien raison… La mélanche et la marine devraient y faire un tour, pour voir si on leur demanderait des autographes… humour !

Vous découvrirez Times Square et Broadway, le centre d’énergie et le quartier des théâtres de New York; Central Park, une oasis de verdure au milieu de la forêt de gratte-ciel; la Se Avenue et ses élégants magasins; Rockefeller Center, le plus grand centre privé d’affaires et de loisirs du monde; l’Empire State Building, gratte-ciel Art Déco avec son observatoire et vues imprenables; les villages; le quartier de Wall Street avec la bourse de New York; le fameux pont de Brooklyn

New-York_110

C’est à Wall Street, les hommes touchent les cornes pour gagner de l’argent, les femmes se penchent sous le taureau pour caresser les cojones, signe de prospérité

New-York_125

Monument en mémoire des pompiers…..

New-York_126

… morts le 11 septembre

New-York_130

La base d’une des Twin Towers

New-York_235

Plus rien ne…..

New-York_236

… surprend personne…

New-York_238

… dans cette ville où tout semble permis !

New-York_150

Cette tour a été imaginée et construite par un architecte suisse… et ivre peut-être

New-York_221

C’était le soir du match 4 Warriors vs Cleveland

New-York_181

Une bien jolie rencontre Coréenne du Sud…

New-York_180

… et ses copines étudiantes

New-York_243

Peinture … sur soi !

New-York_108

Point de départ de Wall Street

New-York_179

Paris vaut bien une messe, mais New York vaut plus qu’une bière !

New-York_169

Les escaliers obligatoires en cas d’incendie, à éviter quand-même si on peut !

New-York_105

La vraie gloire, c’est là !

New-York_131

Une sensation étrange nous étreint à Ground Zero, comme un malaise

New-York_143

Ils ont payé un lourd tribu lors des attentats, la caserne est toute proche

New-York_161

Ah ça, c’est sûr !

New-York_107 New-York_112 New-York_127 New-York_128 New-York_160 New-York_162 New-York_165 New-York_172 New-York_174 New-York_206 New-York_227 New-York_228 New-York_233 New-York_241 New-York_246 New-York_214 New-York_224 New-York_230 New-York_246

Dîner, transfert et Nuit à l’hôtel, bien cassé !

 

 

 

( 18 juin, 2018 )

Spéciale « bons plans »

Quelques bons « plans »  pour une petite balade

Feuille 051 220px-USA_Flag_-_Hyannis_-_Massachusetts

 

Arlington Boston Plan Buffet des continents Gillin's-2 Ile Orléans_64_InPixio Mille îles Rockport Pin's AF et Marine Sécurity USAbalade

 

Gillin's-1 Hélico-1

( 18 juin, 2018 )

Jour 7 direction l’Amérique et jour 8 à Boston

1200px-Grand_Sceau_Harvard.svg220px-USA_Flag_-_Hyannis_-_Massachusetts

 

Nous ne le savons pas encore en quittant l’hôtel, mais nous allions vivre nos deux premières journées pluvieuses après les 26 ou 27 ° et les coups de soleil du Canada ! Hasard ou coïncidence ? Bon, comme nous avions 640 bornes à nous taper en bus, ce n’était pas trop grave, un peu moins marrant pour Michel notre chauffeur. Après un passage de la frontière et de la douane canado-américaine en plein no mans’land et une nouvelle partie de zèle des Ricains qui s’évertuèrent à compter les petites culottes de ces dames, vérifiant qu’elles étaient à la bonne taille de la propriétaire de la valise fouillée. J’exagère, mais à peine ! C’est en fin de journée que nous arrivâmes à Boston, bien cassés, les longues marches commençant à tirer un peu sur certains muscles peu sollicités habituellement, en particulier ceux de l’endurance, hé, hé. Oh p…., c’est con de vieillir !

Arrivée à Boston en fin de journée.

Métropole construite entre un bras de mer, et la Charles River, c’est à Boston qu’une grande partie de l’histoire américaine puise ses origines: révolution, indépendance vis à  vis de la couronne d’Angleterre, abolition de l’esclavage, émancipation des femmes. Oui, je confirme, après cette journée et un repas pris à l’hôtel (ouf !) on a dormi comme des bébés, personne n’a demandé à sortir en ville… Il fallait prendre des forces, la visite de la ville et 350 km vers New-York nous attendaient, au secours !  

Après un petit déjeuner continental, assez léger, ce qui change des restos où tout est « too much » (je parle ici de quantité, pas de qualité gustative…) .

Visite guidée de Boston.

Pour connaître l’histoire de la ville à travers monuments et ruelles depuis 3 siècles et demi, il suffit de suivre une ligne rouge (peinte ou en brique) de 6 km appelée le Freedom Trait (chemin de la Liberté) qui commence à l’angle de Tremont et Park Street.

Cet itineraire passe par tous les endroits importants ayant marqué l’histoire de Boston.

Parmi ces sites, le Faneuil Hall, situé sur le front de mer, servait de marché et de salle de réunion. Juste à côté, Quincy Market, bâtiment historique abritant les anciennes halles de la ville. Il fut construit entre 1824 et 1826 et baptisé en l’honneur du maire Josiah Quincy.
Chaque année plus de 15 millions de personnes le fréquentent, en· faisant ainsi l’un des endroits les plus animés de Boston.

Vous verrez également le « Old State House ». la statue de Benjamin Franklin, Paul Revere’s
House. la plus ancienne maison de Boston, bâtie en 1680.

Petit tour de Beccon Hill, quartier huppé de-la ville aux rues pavées et maisons de briques aux balcons fleuris.

Vous découvrirez enfin Cambridge qui abrite la fameuse Université Harvard.

Boston-New-york_07

Le magasin de la fac d’Harvard

Boston-New-york_03 Boston-New-york_04 - Copie Boston-New-york_06 Boston-New-york_09 - Copie Boston-New-york_10 Boston-New-york_11

C'est ici que se déroule la cérémonie de la remise des diplômes de fin d'année

C’est ici que se déroule la cérémonie de la remise des diplômes de fin d’année

Boston-New-york_15 Boston-New-york_19

USA Philadelphie_45 Philadelphie_46 Philadelphie_47

Le drapeau des États-Unis, surnommé Stars and Stripes (littéralement « étoiles et bandes »), The Star-Spangled Banner (généralement traduit par « bannière étoilée », et qui est également le titre de l’hymne national des États-Unis) ou encore Old Glory, est le drapeau national et le pavillon national des États-Unis. Il se compose de treize bandes horizontales rouges et blanches d’égale largeur, disposées alternativement et d’un canton supérieur (côté mât) de couleur bleue parsemé de cinquante petites étoiles blanches à cinq pointes arrangées selon neuf rangées horizontales.

Les 13 bandes représentent les 13 États fondateurs qui se sont unis pour former les États-Unis d’Amérique ; de même qu’initialement il n’y avait que 13 étoiles. Ces bandes sont cousues l’une à l’autre (et non pas imprimées) pour symboliser l’union ainsi scellée entre les États fondateurs.

Le premier drapeau des États-Unis a été adopté le 14 juin 1777, moins d’un an après la Déclaration d’indépendance. Il ne comptait alors que treize étoiles à son canton. Vingt-sept versions successives ont existé, chacune adoptée pour rendre compte de l’augmentation du nombre d’États dans l’Union. La version actuelle à cinquante étoiles est la version officielle existant depuis le 4 juillet 1960, à la suite de l’intégration d’Hawaï le 21 août 1959 comme 50e État.

Ce drapeau est celui de la république fédérale, cependant chaque État fédéré possède également son propre drapeauEmblème représentant les États-Unis dans leur complexité, le drapeau est perçu tantôt comme un symbole de démocratie et de liberté garanties par la Constitution, tantôt par les opposants à la politique des États-Uniscomme un symbole d’impérialisme et de militarisme.

( 17 juin, 2018 )

Jour 6 deuxième partie: chut, j’ai dit chutes ! Le soir, on se « sucre » !

 

 

FeuilleMontmorency_03

 

Mal aux yeux, mal aux jambes, nostalgie d’être seul pour un tel voyage, allez, on s’accroche et on n’y pense plus, ok ? C’est l’heure du départ pour lîle dOrléans.

En chemin arrêt aux Chutes Montmorency.

Faisant face à l’Île d’Orléans, elles sont plus hautes de 30m que celles de Niagara, mais bien moins impressionnantes.

Montmorency_30 Montmorency_28 Montmorency_27 Montmorency_22 Montmorency_21 Montmorency_19 Montmorency_07 Montmorency_04 Montmorency Montmorency_03Montmorency_17

 

 

L’Île d’Orléans ressemble à la Normandie! Une véritable architecture rurale s’offre à vous: paysages parsemés de maisons de pierre, de vieilles fermes, des églises de pierre et des chapelles de procession. On y dénombre encore aujourd’hui environ 50 maisons datant du 
régime français.

Ile Orléans_51 Ile Orléans_52 Ile Orléans_57 Ile Orléans_58

Dégustation de Caribou !

Dégustation de Caribou !

Ile Orléans_63 Ile Orléans_64_InPixio

 

Dîner dans une cabane à sucre. A faire absolument !

Cabane à sucre_05 Cabane à sucre_06 Cabane à sucre_07 Cabane à sucre_13 Cabane à sucre_14 Cabane à sucre_15 Cabane à sucre_16 Cabane à sucre_23

Le barbecue du coin

Sirop d'érable brûlant sur glace pilée on fait nos propres sucettes

Sirop d’érable brûlant sur glace pilée on fait nos propres sucettes

Le barbecue du coin pour chauffer le sirop

Le barbecue du coin pour chauffer le sirop

 

12345...14
Page Suivante »
|