( 10 octobre, 2018 )

Les « chocs écossais » inoubliables d’un simple touriste Chapitre 11

VacherEcosse Altice_68_1Whisky Pentax + Altice_86

Impossible de terminer l’histoire en photos de mon périple en Ecosse sans partager les endroits, les sites historiques, les surprises qui m’ont fait planer pendant une semaine. Merci à Véronique de Carrefour Voyages (sans la citer…) qui m’a conseillé ce circuit en Ecosse alors que j’avais juste envie… et besoin, de prendre un peu de distance avec ma maison, mes habitudes de vieux, et certains désagréments du quotidien. Je vais désormais éviter d’aller trop souvent discuter avec elle, c’est « dangereux » car elle sait se montrer très persuasive… et coûteuse. Mais comme dit l’autre, on va pas emporter nos sous dans la tombe, même s’il n’y en a pas beaucoup sur le compte en banque.

En écosse, le menu le plus connu est le fameux Haggis, la panse de brebis farcie. A ce sujet, voici une petite anecdote qui en dit long sur la frilosité, pour ne pas dire… la connerie de nombreux Français à l’étranger. Stéphanie nous a proposé dans le bus de découvrir ce plat traditionnel lors d’un repas à venir, nous laissant 1 ou 2 jours pour réfléchir. Savez-vous combien de Français et de Belges, sur 37 touristes, ont refusé d’essayer et au moins de goûter ? 15 ! Quelle tristesse ! Envisage-t-on de pas goûter de paella en Espagne, de frites (…) en Belgique, de steack-frites en France, de bière en Allemagne ? Un simple mot fait peur aux courageux touristes qui râlent tout le temps, qui une fois en voyage, veulent manger et vivre comme à la maison, et ne comprennent pas qu’à l’étranger on ne parle pas français partout dans n’importe quel bouibouis.

L’extraordinaire Highland (race bovine) ©Wikipédia ©Photo DR

« La highland (ou Highland cattle, en anglais cattle signifie « bétail ») est une race bovine écossaise originaire de la région des Highlands.

Elle se caractérise par une robe rouge clair à foncé (60 %), ou noire (30 %), ou grise (5 %), ou blanche (5 %), aux poils longs et par une paire de longues cornes dressées en l’air. Cette race rustique peut pâturer des zones de landes ou marécageuses mieux que tout autre race, et elle est parfois utilisée pour entretenir ce type de paysage. L’Highland est recommandé pour l’éco-pastoralisme. Elle fournit par ailleurs une viande persillée de bonne qualité gustative ».

Notre guide Stéphanie nous a précisé qu’à l’époque ou les loups rodaient dans les Highlands et dévoraient les moutons, cette race de bétail aux longues cornes permettaient de les protéger. Les loups ont disparu, mais certains éleveurs n’ont pas voulu voir cette race disparaître et c’est très bien comme ça. Il ne reste plus aux voyageurs qu’à les trouver pour les immortaliser, c’est pas si simple dans ces contrées pas toujours hospitalières. Elles se méritent !

©DR Le plat national écossais, le haggis

« Si vous venez chasser le haggis sauvage en Écosse, vous êtes partis pour faire une longue balade. En Écosse, on aime à présenter le haggis sauvage comme étant l’animal qui sert au plat traditionnel, le haggis. Mais le haggis sauvage est notre dahu populaire. Le plat n’est en fait qu’une bonne panse de brebis ou de mouton.

Le haggis d’Écosse

Les ingrédients : poumons, foie, cœur de mouton, mélangés à de l’avoine, des oignons et des épices, le tout fourré dans une panse de mouton. Il a l’allure d’un plat peu ragoutant, mais pourtant, il est succulent accompagné d’une purée de pomme de terre et de navets. Arrosé d’une bonne rasade de whisky, il devient un haggis royal. » Je confirme c’est excellent et bien moins « dégoûtant » d’aspect que nos tripes à la mode de Caen ou d’autres plats très appréciés chez nous. Surtout qu’il est servi comme du hachis parmentier pour ne pas faire fuir les chochottes de touristes. (Voir photo plus haut).

Pour mes coups de coeur, j’ai choisi 125 clichés sur les 1600 pris en 8 jours. je vous les offre, c’est cadeau, même si c’est chiant de regarder des photos que l’on n’a pas prises soi-même. Mais au moins, ça peut donner envie de voyager dans ce pays formidable. C’est parti !

827_1 bataille DR Chevaux nuit Ecosse Altice_88_1 Ecosse Altice_98_1 Ecosse Altice_112_1 Ecosse Altice_115_1 Ecosse Altice_153_1 Ecosse Altice_179_1 Edinburg_07 Edinburg_09 Edinburg_10 Edinburg_12 Edinburg_26 Edinburg_33 Edinburg_39 Edinburg_40 Edinburg_41 Edinburg_60 Edinburg_63 Edinburg_66 Edinburg_75 Edinburg_86 Edinburg_91 Edinburg_95 Edinburg_99 Edinburg_105 Falkirk_06 Falkirk_14 Génial 1 Glasgow_02 Glasgow_03 Glasgow_10 Glasgow_11 Glasgow_15 Highlands Highlands_02 Highlands_11 Highlands_16 Ile de Skye_02 Ile de Skye_05 Ile de Skye_11 Ile de Skye_22 Ile de Skye_23 Ile de Skye_25 Ile de Skye_29 Ile de Skye_30 Ile de Skye_39 Ile de Skye_44 Ile de Skye_45 Ile de Skye_48 Ile de Skye_54 Ile de Skye_66 Ile de Skye_74 Ile de Skye_78 Ile de Skye_79 Ile de Skye_84 Inverness Cairns_06 Inverness Cairns_07 Inverness Cairns_13 Inverness Cairns_21 Inverness Cairns_22 Inverness Cairns_23 Inverness Cairns_30 Inverness Cairns_31 Inverness Cairns_35 Inverness Cairns_41 Inverness Cairns_47 Inverness Cairns_48 Inverness Cairns_52 Loch Lomond_05 Loch Lomond_08 Loch Lomond_09 Loch Lomond_11 Oban_02 Oban_12 Oban_17 Oban_19 Road and Crathes Road and Crathes_16 Road and Crathes_22 Road and Crathes_23 Road and Crathes_29 Road and Crathes_30 Road and Crathes_38 Road and Crathes_39 Road and Crathes_54 Road and Crathes_58 Road and Crathes_66 Road and Crathes_69 Road and Crathes_71 Saint-Andrews_08 Saint-Andrews_18 Saint-Andrews_21 Saint-Andrews_22 Saint-Andrews_23 Saint-Andrews_27 Saint-Andrews_29 Saint-Andrews_30 Saint-Andrews_37 Saint-Andrews_39 Saint-Andrews_40 Stirling Castle_03 Stirling Castle_08 Stirling Castle_12 Stirling Castle_15 Stirling Castle_20 Stirling Castle_33 Stirling Castle_34 Stirling Castle_39 Stirling Castle_43 Stirling Castle_51 Stirling Castle_57 Stirling Castle_61 Whisky Pentax + Altice_06 Whisky Pentax + Altice_16 Whisky Pentax + Altice_17 Whisky Pentax + Altice_18 Whisky Pentax + Altice_20 Whisky Pentax + Altice_24 Whisky Pentax + Altice_41 Whisky Pentax + Altice_43 Whisky Pentax + Altice_45 Whisky Pentax + Altice_47 Whisky Pentax + Altice_85

( 9 octobre, 2018 )

Glasgow-Falkirk dernière étape du circuit écossais avant Edimburg Chapitre 10

Edinburg_13Génial 1Glasgow_11

Deux sites, font sa renommée internationale : les Kelpies, ces deux sculptures équestres gigantesques, et la Falkirk Wheel, un petit bijou d’ingénierie.

Non, je ne vous la raconte pas ! C’est un pays incroyable à moins de 1600 km, 1000 miles de Bordeaux, que ce pays qui vous attend, gavé d’histoire, de traditions et de génie, sans oublier les vêtement de pure laine qui disparaissent petit à petit au profit… du plastique… ni les 200 marques de Whisky connues dans le monde entier. Le dernier soir, nous avons passé la soirée et la nuit à Falkirk au Best Western Park Hotel, après avoir vu en fonctionnement un extraordinaire ascenseur à péniche unique au monde et d’une efficacité et une rapidité à toute épreuve, dingue ! ©DR

Mais avant, sur la route de Falkirk, nous avons passé quelques heures à Glasgow. J’en ai profité pour acheter deux maillots de foot à Alex le fils de mon filleul David, un du Celtic de Glasgow et un des Glasgow Rangers ! Hélas, ces deux souvenirs sont restés dans le coffre à bagage de l’avion du retour, ça m’a fait mal aux seins damned !

Glasgow Glasgow_02 Glasgow_03 Glasgow_04 Glasgow_05 Glasgow_06 Glasgow_07 Glasgow_08 Glasgow_09 Glasgow_10 Glasgow_11 Glasgow_12 Glasgow_13 Glasgow_14 Glasgow_15 Glasgow_16

C’est complètement dingue ! Le matin du huitième jour, en attendant l’heure (douloureuse) du départ vers l’aéroport d’Edimburg, il pleuvait dru. Une semaine sans pluie , en Ecosse, c’est comme une choucroute sans moutarde, un hot-dog sans saucisse, ou une équipe de France de foot sans M’Bappé. J’avais donc quelques heures devant moi, que je n’allais certainement pas passer assis le cul dans un fauteuil à l’hôtel, aussi confortable soit-il. Alors je suis parti en balade.

Et je ne regrette pas ma balade, avec un seul L (les ballades irlandaises étant surtout musicales). J’ai fait un tour d’un côté, vers la ville, et un tour vers les canaux longeant la rivière où un « gros canard blanc » m’a fait un signe pour me dire au revoir, sachant très bien que j’allais regretter son merveilleux pays. GRRRRRRRRR.  La ville est arrosée et traversée pas le fleuve Forth !  Le Forth est un des principaux fleuves d’Écosse. Long de 47 km, il prend sa source au loch Ard dans le Parc national des Trossachs et du Loch Lomond, à l’ouest de Stirling. Il coule ensuite vers l’est à travers la ville de Stirling. À partir de Stirling, le fleuve s’élargit et commence à subir l’influence de la marée.

Chevaux nuit

Falkirk Falkirk_02 Falkirk_03 Falkirk_04 Falkirk_05 Falkirk_06 Falkirk_07 Falkirk_08 Falkirk_09 Falkirk_10 Falkirk_11 Falkirk_12 Falkirk_13 Falkirk_14 Falkirk_15 Falkirk_16 Falkirk_17

Falkirk_18

Copier ce lien sur votre moteur de recherche pour voir la vidéo

http://www.actunautique.com/2016/02/video-falkirk-wheel-un-etonnant-ascenseur-a-peniches-en-ecosse.html 

Génial 1

Génial La roue

 

( 8 octobre, 2018 )

Un nouvel endroit extraordinaire en Ecosse: Glencoe, Loch Lomond chapitre 9

Ecosse Altice_157_1 Ecosse Altice_179_1 Ecosse Altice_180_1

Accueil douillet et les fameux gâteaux anglais ou écossais

Huit fois moins étendue que la France, 6 millions d’Ecossais, comme on dit il y a de la place autour comme des poissons quand on va à la pêche. Aucun temps mort durant ce séjour, pas le temps de dormir dans le bus, il fallait être fou ou complètement débile pour ne pas s’en prendre plein les yeux (il y en eut hélas dans le groupe…) et l’avant dernier jour en direction de Glasgow ne risquait pas de faire baisser le taux de satisfaction et de bonheur avec le mini croisière sur le Loch Lomond. Je me suis assis à l’avant du bateau comme les héros du Titanic, mais bien vivant, avec ma casquette et la capuche de ma veste huilée relevée sur la tête, les embruns et le vent dans le gueule, pour faire corps une dernière fois avec ce pays qui allait me laisser des souvenirs gravés à tout jamais au fond du corps et du coeur, l’index sur le déclencheur de mon fidèle Pentax qui me permet de partager mes émotions avec vous, et qui sait, de vous donner envie ! Il y a aura bien un avant et un après ce voyage au cœur de l’histoire de la Grande Bretagne, loin des villes gigantesques, de la pollution et du bruit des bagnoles. J’ai choisi l’Ecosse et j’ai bien fait, c’est magnifique, historique, émouvant, vivant, humain… Vrai quoi !

Ecosse Altice_177_1 Ecosse Altice_182_1 Loch Lomond Loch Lomond_02 Loch Lomond_03 Loch Lomond_04 Loch Lomond_05 Loch Lomond_06 Loch Lomond_07 Loch Lomond_08 Loch Lomond_09 Loch Lomond_10 Loch Lomond_11 Loch Lomond_12 Loch Lomond_13 Loch Lomond_14

 

( 7 octobre, 2018 )

Nouvelle découverte en Ecosse Oban un endroit de rêve. Chapitre 8

Oban_07Oban_17Ecosse Altice_102_1 Stéphanie, notre adorable guide niçoise ( à son compte, qui a visité et guidé des touristes dans 43 pays du monde) nous avait prévenus, enfin quand je dis prévenus, elle nous avait plutôt mis l’eau à la bouche. Après une nuit au Loch Ness Lodge Hotel, un verre de whisky single malt à la main, sans glace ni coca, son feu de cheminée au bar, ces énormes fauteuils en cuir, ses tapis, ses murs tapissés de tissu écossais, cette ambiance à la fois étrange et propre à la réflexion sur la vie dans une espèce de cocon centenaire, et à quelques mètres de la rivière Loch Ness nous allions passer la nuit dans le plus bel hôtel du circuit: Le Muthu Alexandra Oban qui fait partie de la chaîne MGM et qui vaut son pesant de cacahuètes, et même d’orge à concasser avant de le distiller pour le whisky. Elle ne nous avait pas raconté d’histoire de fantôme écossais, quelle surprise cet hôtel !

Ecosse Altice_141_1

L’arrivée nocturne et le lever de soleil très tôt le matin, à la fraîche (c’est utile d’être courageux et de ne pas traîner au lit) m’ont permis de prendre ces deux photos, et je ne comprends plus rien si la carte bleue ne tremble pas de désir dans votre portefeuille. Le soir, un joueur de cornemuse est venu chercher les volontaires à l’hôtel pour nous emmener à une soirée typiquement écossaise, la fameuse et incontournable « Burns night » de celles qui sont organisées pour un mariage, une fête, ou autre événement. Il marchait à la tête de ses troupes, à toute allure, comme dans un combat contre les Anglais, impossible de passer devant le groupe pour faire une photo sans me casser la gueule. Certains ont râlé d’avoir dépensé 15 pounds pour assister à ce moment, croyant qu’ils allaient assister à un spectacle de cabaret avec des danseuses… D’autres se plaignaient, en « spécialiste de le danse en ligne et de la country music »  de l’amateurisme des danseurs. Ils n’ont juste pas compris que cette fête était un joyeux « bordel » et que les jeunes, qui eux aussi avaient payé leur place, étaient là pour s’éclater devant les « vieux » qui n’ont pas levé le cul de leur chaise. Moi non plus, je n’ai pas dansé, mais je me suis bien amusé en discutant (en Anglais off course, on était là pour ça après tout) avec l’adorable serveuse du bar et son patron.

. Oban_02 226_1 Oban

Et le retour, me direz-vous. Eh bien, je me suis régalé, il faut dire que l’endroit ne doit pas voir beaucoup de touristes sans Livres Sterling en poche, car l’océan tout proche attire comme la lumière les moustiques. Quel pied j’ai pris encore une fois avec mon trépied. Bon d’accord un de mes filtres ND (le 32) est tombé dans l’eau, mais bon, je sais où il est, et quand un extra-terrestre le retrouvera dans 600 ans, ils se demandera à quoi ça pouvait bien servir…. Ha, ha, une bonne  blague écossaise, j’me marre déjà ! C’est parti pour la balade écossaise nocturne

.Oban_03 Oban_04 Oban_05 Oban_06Oban_08 Oban_09 Oban_10 Oban_11 Oban_12 Oban_13 Oban_14 Oban_15 Oban_16Oban_18 Oban_19 Oban_20 Oban_21 Oban_22 Oban_23 Oban_24 Oban_25 Oban_26 Oban_27

( 6 octobre, 2018 )

Mystérieuse Ecosse Loch Ness – Île de Skye – Région de Fort William chapitre 7

( 5 octobre, 2018 )

Dans la série « L’histoire d’Ecosse » : La bataille de Culloden de 1746 chapitre 6

bataille DRPicture 52Ecosse Altice_112_1

Représentation de la bataille ©DR

Le 5e jour, c’est la route vers le nord-est que nous avons empruntée. Nous avons pu découvrir un site historique, le champ de bataille de Culloden qui fût en 1746 le théâtre d’une terrible bataille entre le duc de Cumberland et un prince rebelle. La bataille dura… 1 heure et fit 13 000 morts (9000 + 4000)

Un petit rappel : la bataille de Culloden, près d’Inverness, opposa le 16 avril 1746 les armées jacobites et britanniques dans ce qui fut la dernière bataille armée sur le sol britannique. L’armée jacobite composée en grande partie des membres de clans des Highlands soutenait le prince Charles Edward Stuart dans sa quête du trône de Grande-Bretagne et d’Irlande perdu par son grand-père Jacques II au profit d’un roi protestant Guillaume III d’Orange. ©Source JYLT Bretagne Presse

Inverness Cairns Inverness Cairns_02 Inverness Cairns_03 Inverness Cairns_04 Inverness Cairns_05 Inverness Cairns_06

Arrêt au site Clava Cairn

Puis arrêt au site « Clava Cairn », un site mégalithique très bien conservé qui se compose de trois grands cairns (tumulus de pierres) encerclés de menhirs dont la construction remonte à environ 4000 ans.

Inverness Cairns_07 Inverness Cairns_08 Inverness Cairns_09 Inverness Cairns_10 Inverness Cairns_11

Continuation pour Inverness,   la mythique capitale des Highlands. Les paysages des Highlands sont absolument uniques. Ici c’est la nature à l’état pur, où les seuls « bruits qu’on peut entendre, à condition de tendre l’oreille sont les oiseaux, les moutons qui tondent les collines, et le vent qui s’y engouffre . Un silence assourdissant règne en maître des lieux !

Inverness Cairns_49 Inverness Cairns_48 Inverness Cairns_47 Inverness Cairns_46 Inverness Cairns_45 Inverness Cairns_44 Inverness Cairns_43 Inverness Cairns_42 Inverness Cairns_41 Inverness Cairns_40 Inverness Cairns_39 Inverness Cairns_38 Inverness Cairns_37 Inverness Cairns_36 Inverness Cairns_35 Inverness Cairns_34 Inverness Cairns_33 Inverness Cairns_32 Inverness Cairns_31 Inverness Cairns_30 Inverness Cairns_29 Inverness Cairns_28 Inverness Cairns_27 Inverness Cairns_26 Inverness Cairns_25 Inverness Cairns_24 Inverness Cairns_23 Inverness Cairns_22 Inverness Cairns_21 Inverness Cairns_20 Inverness Cairns_19 Inverness Cairns_18 Inverness Cairns_17 Inverness Cairns_16 Inverness Cairns_15 Inverness Cairns_14 Inverness Cairns_13 Inverness Cairns_12

Belle nuit réparatrice mais hantée par la vision de Nessie au Loch Ness Lodge Hotel dans la région d’Aviemore / Inverness.

Inverness Cairns_50 Ecosse Altice_107_1Inverness Cairns_51 Inverness Cairns_52 Inverness Cairns_53Ecosse Altice_72_1 Ecosse Altice_79_1 Ecosse Altice_84_1 Ecosse Altice_87_1 Ecosse Altice_88_1 Ecosse Altice_89_1 Ecosse Altice_93_1 Ecosse Altice_98_1 Ecosse Altice_103_1 Ecosse Altice_104_1 Ecosse Altice_106_1  Ecosse Altice_108_1 Ecosse Altice_111_1  Ecosse Altice_115_1 Ecosse Altice_116_1 Ecosse Altice_117_1 Ecosse Altice_119_1 Ecosse Altice_121_1 Ecosse Altice_123_1 Ecosse Altice_125_1

 

 

( 4 octobre, 2018 )

Dans la série « Les châteaux merveilleux d’Ecosse » le Château de Crathes chapitre 5

Picture 52 Road and Crathes_32

On the road again to the Crathes Castle. I have a dream

Road and Crathes

Road and Crathes_02 Road and Crathes_03 Road and Crathes_07 Road and Crathes_08 Road and Crathes_09 Road and Crathes_10 Road and Crathes_11 Road and Crathes_12 Road and Crathes_13 Road and Crathes_14 Road and Crathes_15 Road and Crathes_16

Je vous emmène dans un endroit complètement dingue, un château de poupée, les pièces sont minuscules, comme destiné à Blanche-Neige et les Sept nains ou la jeune princesse n’aurait pas cessé de se cogner la tête et les envahisseurs ne purent jamais entrer. Mais au dehors c’est un merveilleux jardin qui comble les visiteurs fort nombreux. Un véritable havre de paix. Une petite merveille, quoi !

Crathes castle0001 Crathes castle0002

Road and Crathes_16 Road and Crathes_17 Road and Crathes_18 Road and Crathes_19 Road and Crathes_20 Road and Crathes_21 Road and Crathes_22 Road and Crathes_23 Road and Crathes_24 Road and Crathes_25 Road and Crathes_26 Road and Crathes_27 Road and Crathes_28 Road and Crathes_29 Road and Crathes_30 Road and Crathes_31  Road and Crathes_33 Road and Crathes_34 Road and Crathes_35 Road and Crathes_36 Road and Crathes_37 Road and Crathes_38 Road and Crathes_39 Road and Crathes_40 Road and Crathes_41 Road and Crathes_42 Road and Crathes_43 Road and Crathes_44 Road and Crathes_45 Road and Crathes_49 Road and Crathes_50 Road and Crathes_51 Road and Crathes_52 Road and Crathes_53 Road and Crathes_54 Road and Crathes_55 Road and Crathes_56 Road and Crathes_57 Road and Crathes_58 Road and Crathes_59 Road and Crathes_60

( 3 octobre, 2018 )

La route du Whisky en Ecosse chapitre-4- Château de Crathes (peut-être)

Picture 53Whisky Pentax + Altice_86

Le quatrième jour du circuit fut un peu « violent » dès 10 heures du matin. En effet on nous attendait de verre ferme à la distillerie Glen Grant pour la visite et la dégustation. Même pas mal, et en plus on ne conduit pas le bus. Juste après le breakfast , même copieux pour se faire un fond de solide, on redoutait quand-même un peu les petits verres à dégustation de plusieurs sortes de Whisky single malt. Pas de problème pour trouver une ou deux bouteilles parmi les 6 400 000 litres produits chaque année par Glen Grant. Pour avoir droit à l’appellation Scotch Whisky après plusieurs étapes subies par l’orge choisi, le whisky doit rester obligatoirement en fût de chêne pendant trois ans … et un jour. Les tonneaux doivent avoir servi avant pour la maturation d’un autre alcool, 90 % ont contenu du Bourbon et viennent des USA et 10% viennent d’Espagne où du Xérès a vieilli. Pendant tous ces mois, on n’y touche jamais, jusqu’à ce que le patron (Pernod Ricard...) décide la mise en bouteille pour du 10 ans, 15 ans, 20 ans d’âge ou plus. Single malt veut dire que le whisky est issu d’une seule et unique distillation, et que « Blended » est issu d’un assemblage.

Il était donc venu le moment d’attaquer les choses sérieuses. J’ai visité des caves de vins de Bordeaux, mais là, on entre dans une autre dimension et un autre monde: c’est magnifique, ça brille de partout et il est interdit de fumer ou de prendre des photos au flash dans la cave, le « coffre-fort » rempli de tonneaux tellement on respire d’effluves enivrantes et planantes. Vous voulez des preuves du pied (de verre) qu’on a pris ? C’est Parti !

Carte Whisky

Whisky Pentax + Altice_06 Whisky Pentax + Altice_07 Whisky Pentax + Altice_08 Whisky Pentax + Altice_10 Whisky Pentax + Altice_11 Whisky Pentax + Altice_12 Whisky Pentax + Altice_14 Whisky Pentax + Altice_15 Whisky Pentax + Altice_16 Whisky Pentax + Altice_17 Whisky Pentax + Altice_18 Whisky Pentax + Altice_19 Whisky Pentax + Altice_20 Whisky Pentax + Altice_21 Whisky Pentax + Altice_22 Whisky Pentax + Altice_24 Whisky Pentax + Altice_25 Whisky Pentax + Altice_26 Whisky Pentax + Altice_27 Whisky Pentax + Altice_39 Whisky Pentax + Altice_41 Whisky Pentax + Altice_43 Whisky Pentax + Altice_45 Whisky Pentax + Altice_47 Whisky Pentax + Altice_49 Whisky Pentax + Altice_52Carte Whisky Road and Crathes_04 Road and Crathes_05 Road and Crathes_06

Et maintenant une petite devinette. Combien existe-t-il de marques de Whisky en Ecosse, 10, 20 30, plus. Vous séchez, alors accrochez-vous…. plus de 200 et donc je vais vous faire baver en vous montrant des photos du petit stand de Whisky à l’aéroport d’Edinburg. Ici on fait pas sa chochotte, on met ses richesses en avant, le whisky, la laine , il n’y a pas de loi Royer pour emmerder le peuple, il y a des pubs à la télé, des photos dans la presse, dans les rues, des bouteilles à acheter partout, dans les lieux touristiques, partout. En une semaine je n’ai pas vu un seul Ecossais bourré même pas 2 SDF avec qui j’ai partagé un banc et qui se sont sifflé une bouteille de Blended (of course…) en 30 minutes et qui sont aussitôt partis au ravito quand je leur ai donné 2 Pounds.

Accrochez-vous ça va couler à flot ! Rien que les étiquettes des Grands crus font transpirer…

Ecosse Altice_184_1 Whisky Pentax + Altice Whisky Pentax + Altice_02 Whisky Pentax + Altice_03 Whisky Pentax + Altice_04 Whisky Pentax + Altice_05 Whisky Pentax + Altice_57 Whisky Pentax + Altice_99Whisky Pentax + Altice_57 Whisky Pentax + Altice_58 Whisky Pentax + Altice_60 Whisky Pentax + Altice_63 Whisky Pentax + Altice_64 Whisky Pentax + Altice_66 Whisky Pentax + Altice_67 Whisky Pentax + Altice_68 Whisky Pentax + Altice_69 Whisky Pentax + Altice_70 Whisky Pentax + Altice_71 Whisky Pentax + Altice_72 Whisky Pentax + Altice_74 Whisky Pentax + Altice_75 Whisky Pentax + Altice_76 Whisky Pentax + Altice_77 Whisky Pentax + Altice_78 Whisky Pentax + Altice_80 Whisky Pentax + Altice_81 Whisky Pentax + Altice_83 Whisky Pentax + Altice_84 Whisky Pentax + Altice_85  Whisky Pentax + Altice_88 Whisky Pentax + Altice_89 Whisky Pentax + Altice_90 Whisky Pentax + Altice_91 Whisky Pentax + Altice_92 Whisky Pentax + Altice_93 Whisky Pentax + Altice_94 Whisky Pentax + Altice_95 Whisky Pentax + Altice_97 Whisky Pentax + Altice_99

 

Bon désolé, mais le château de Crathes, ça sera pour demain, je vvvvvv aiisssss auuuuu pluuuummmard…… Gooood nighhhhht my friends Ho p….. àa touren, je vais prendre mon lit quand il passera devant moi….. 

 

 

( 2 octobre, 2018 )

Scotland-for-ever-traditions-whiskeys-et-paysages-mystiques Chapitre 3 Saint-Andrews

Picture 50Saint-Andrews_29

Ce troisième jour ne fut pas un jour comme les autres. je ne vais pas écrire comme on peut le lire ou l’entendre des dizaines de fois par jour, à tel point que cela en devient insupportable, que je réalisais un « rêve de gosse » car c’est faux. Cela m’est venu beaucoup plus tard, et pas en rêve, mais comme un objectif à atteindre avant de disparaître à jamais : découvrir le Old Course de Saint-Andrews, quelques jours seulement avant la Ryder Cup à Paris.  

Nous avons commencé gentiment par la visite des ruines du château de la ville et la découverte extérieure de la cathédrale. J’ai profité de ce moment calmement, choisissant les meilleurs angles pour mes photos, tentant de rester calme mais j’avais des papillons dans le ventre comme disent nos meilleurs ennemis anglais. Il faut dire que j’avais donné de ma personne en expliquant à ma guide Stéphanie et à Tony le chauffeur du bus qu’il n’était pas envisageable de venir en Ecosse et surtout à Saint-Andrews, sans découvrir La Mecque du golf en passant à quelques centaines de mètres de ce parcours qui est connu par les golfeurs du monde entier. Nous avons quitté les ruines, sommes montés dans le bus, avons roulé un peu et tourné à gauche… on y était, j’en aurais pleuré tellement c’est beau, des greens jamais imaginés  si beaux , l’hôtel, les bâtiment, le club-house, les boutiques dédiées au jeu, qui expédient des objets signés dans le monde entier. Impossible de résister à l’achat de la casquette du site, les porte-clés, les pins, les marque-balles, le pin’s The Open. Sur 37 touristes j’étais le seul à connaître et à vouloir découvrir cet endroit chargé d’histoire, personne n’a regretté cet arrêt imprévu, mais quand-même, venir en Ecosse, ne pas parler un mot d’Anglais, n’avoir jamais entendu parler de golf c’est triste et bête à pleurer. Il y avait des Français et des Belges parmi nous, quelle bande de ploucs (je le pense et le dis gentiment) qui ne méritent pas de s’offrir de tels voyages ! Ils n’ont fait que râler de ne trouver nulle part de brochures en Français dans des sites extraordinaires…. Il y a même un Belge d’environ 60 ans qui a passé ces journées dans le bus à jouer à des jeux débiles sur son mobile, levant à peine la tête devant des paysages à couper le souffle. Mais qu’est-ce-qu’ils étaient venus foutre ici tous ces guignols ? En plus ils n’ont fait que parler de leurs nombreux et « merveilleux » voyages durant lesquels ils avaient si bien ou si mal mangé, that’s all ! NULS. Heureusement j’ai rencontré quelques personnes agréables, pas beaucoup hélas ! Pour les autres c’est sûr j’ai dû passer pour un con… qui parle anglais, hi, hi !

Nos amis Québécois nous traitent de « maudits Français », ils peuvent rajouter les Belges, ils en tiennent une sacrée couche, d’huile de friture !

On commence la visite, et les photos, dans l’ordre, par les ruines du château

Saint-Andrews_04 Saint-Andrews_05 Saint-Andrews_06 Saint-Andrews_07 Saint-Andrews_08 Saint-Andrews_09 Saint-Andrews_10 Saint-Andrews_11

Et enfin, le Paradis des golfeurs !

La Mecque du Golf

La Mecque du Golf

Saint-Andrews_02 Saint-Andrews_03 Saint-Andrews_12 Saint-Andrews_13 Saint-Andrews_14 Saint-Andrews_15 Saint-Andrews_16 Saint-Andrews_17 Saint-Andrews_18 Saint-Andrews_19 Saint-Andrews_20 Saint-Andrews_21 Saint-Andrews_22 Saint-Andrews_23 Saint-Andrews_24 Saint-Andrews_25 Saint-Andrews_26 Saint-Andrews_27 Saint-Andrews_28 Saint-Andrews_29 Saint-Andrews_30 Saint-Andrews_31 Saint-Andrews_32 Saint-Andrews_33 Saint-Andrews_34 Saint-Andrews_35 Saint-Andrews_36 Saint-Andrews_37 Saint-Andrews_38 Saint-Andrews_39 Saint-Andrews_40

( 1 octobre, 2018 )

Scotland-for-ever-traditions-whiskeys-et-paysages-mystiques Chapitre 2

Picture 53

Aujourd’hui, je vous fais découvrir le château de Stirling qui vaut largement une petite visite.

Entrée au château situé sur éperon rocheux qui domine la ville. Fleuron de l’architecture de la Renaissance, il était autrefois l’une des demeures royales les plus majestueuses d’Écosse.

ecosse-itinéraire-roadtrip-voyage

Plan castle1 Plan castle2

Stirling1 Stirling2

Stirling Castle_04Stirling Castle_06 Stirling Castle_08 Stirling Castle_09 Stirling Castle_10 Stirling Castle_12 Stirling Castle_13 Stirling Castle_14 Stirling Castle_16 Stirling Castle_19 Stirling Castle_23 Stirling Castle_25 Stirling Castle_26 Stirling Castle_27 Stirling Castle_28 Stirling Castle_29 Stirling Castle_30 Stirling Castle_31 Stirling Castle_32 Stirling Castle_33 Stirling Castle_38 Stirling Castle_46 Stirling Castle_51 Stirling Castle_53 Stirling Castle_61Carte Ecosse

12345...27
Page Suivante »
|