( 31 mars, 2019 )

10 jours à Pattaya . Acte 11 Extraordinaires vues du ciel

BxCDGBKK_45BxCDGBKK_69

Lors de tout déplacement en avion, et d’autant plus sur long courrier, on survole des tas de pays à plus de 10000 mètres d’altitude. Si on a pris la précaution de réserver un siège côté hublot il y a de fortes chances de pouvoir prendre des clichés rares pour peu qu’on n’ait pas eu la flegme de se charger en cabine avec un bon Réflex un peu encombrant. Sur l’écran devant soi, on peut suivre les pays traversés, une bonne façon de revoir les cours de géographie du lycée Max Linder, qui n’avaient rien de passionnant parfois et nous laissaient un peu de temps pour draguer les filles de la classe. Il est évidemment difficile de dire avec une précision géographique où on se trouve exactement, ce qui ajoute encore à la beauté et au mystère des photos que l’on découvrira plus tard sur l’écran de son ordinateur.

J’adore ça, mais vous avez dû le comprendre, et c’est quand-même étonnant de constater que durant les vols de 12 heures, (10000km) Paris Charles de Gaulle-Bangkok puis retour Bangkok-Amsterdam j’ai dû être le seul passager à m’intéresser à autre chose que les repas servis, les siestes, la lecture de roman ou le visionnage d’un film récent. J’ai préféré la vie, l’image du monde survolé, et quand aucun nuage ne montrait le bout de son nez, certainement emporté par la bise du moment, je me suis régalé. A l’aller, il me semble que les montagnes sont celles des Alpes, Autriche, Allemagne, France, Italie, un peu plus tard Dubaï de nuit puis l’ survol de la Mer Noire.

BxCDGBKK_26 BxCDGBKK_27 BxCDGBKK_28 BxCDGBKK_29 BxCDGBKK_30 BxCDGBKK_31 BxCDGBKK_32 BxCDGBKK_33 BxCDGBKK_34 BxCDGBKK_35 BxCDGBKK_36 BxCDGBKK_37 BxCDGBKK_38 BxCDGBKK_39 BxCDGBKK_40 BxCDGBKK_41 BxCDGBKK_42 BxCDGBKK_43 BxCDGBKK_44 BxCDGBKK_45 BxCDGBKK_46 BxCDGBKK_48 BxCDGBKK_49 BxCDGBKK_50 BxCDGBKK_56 BxCDGBKK_57 BxCDGBKK_58 BxCDGBKK_59 BxCDGBKK_60 BxCDGBKK_61 BxCDGBKK_62 BxCDGBKK_63 BxCDGBKK_64 BxCDGBKK_67 BxCDGBKK_69 BxCDGBKK_70 BxCDGBKK_73 BxCDGBKK_74 BxCDGBKK_75

Au retour les dunes (montagnes ?) sont certainement situées vers l’Irak ou l’Iran d’après la carte du vol, mais rien n’est moins sûr…. et vous savez quoi, je m’en fous.

Retour BKK-Amsterdam_03 Retour BKK-Amsterdam_04 Retour BKK-Amsterdam_05 Retour BKK-Amsterdam_06 Retour BKK-Amsterdam_07 Retour BKK-Amsterdam_08 Retour BKK-Amsterdam_09 Retour BKK-Amsterdam_10 Retour BKK-Amsterdam_11 Retour BKK-Amsterdam_12 Retour BKK-Amsterdam_13 Retour BKK-Amsterdam_14 Retour BKK-Amsterdam_15 Retour BKK-Amsterdam_16 Retour BKK-Amsterdam_17 Retour BKK-Amsterdam_18 Retour BKK-Amsterdam_19 Retour BKK-Amsterdam_20 Retour BKK-Amsterdam_21 Retour BKK-Amsterdam_22 Retour BKK-Amsterdam_23 Retour BKK-Amsterdam_24 Retour BKK-Amsterdam_25 Retour BKK-Amsterdam_26 Retour BKK-Amsterdam_27 Retour BKK-Amsterdam_28 Retour BKK-Amsterdam_29 Retour BKK-Amsterdam_30 Retour BKK-Amsterdam_31 Retour BKK-Amsterdam_32 Retour BKK-Amsterdam_33 Retour BKK-Amsterdam_34 Retour BKK-Amsterdam_35 Retour BKK-Amsterdam_36 Retour BKK-Amsterdam_37 Retour BKK-Amsterdam_38 Retour BKK-Amsterdam_39 Retour BKK-Amsterdam_40 Retour BKK-Amsterdam_41 Retour BKK-Amsterdam_42 Retour BKK-Amsterdam_43 Retour BKK-Amsterdam_44 Retour BKK-Amsterdam_45 Retour BKK-Amsterdam_46 Retour BKK-Amsterdam_47 Retour BKK-Amsterdam_48 Retour BKK-Amsterdam_49 Retour BKK-Amsterdam_50 Retour BKK-Amsterdam_51 Retour BKK-Amsterdam_52 Retour BKK-Amsterdam_53 Retour BKK-Amsterdam_54 Retour BKK-Amsterdam_55 Retour BKK-Amsterdam_56 Retour BKK-Amsterdam_57 Retour BKK-Amsterdam_58 Retour BKK-Amsterdam_59 Retour BKK-Amsterdam_60 Retour BKK-Amsterdam_61 Retour BKK-Amsterdam_62 Retour BKK-Amsterdam_63 Retour BKK-Amsterdam_64 Retour BKK-Amsterdam_65

Qu’est-ce que c’est beau, à en pleurer de bonheur. Ben oui, on peut être vieux, gros, con (…), et ne pas rester insensible à la beauté, pas uniquement féminine, na !  

Voila, c’est sur ce 11e acte que s’achève le récit de mon voyage au Pays du sourire. Sûr que celui-ci fera partie des quelques uns que j’emporterai dans ma tombe, le dépaysement s’est avéré total et tellement enrichissant. La misère, si elle existe et elle existe certainement, n’est jamais oppressante, personne ne m’a tiré par la manche pour me mendier une pièce en 10 jours de séjour, même pas aux carrefours ni un coup de klaxon aux ronds-points….. En Thaïlande, certains « métiers » et certaines mœurs peuvent paraître « dégoûtantes, honteuses, ou tristes », vie nocturne, rapports tarifés, filles,  garçons et Ladyboys « de bars à bière », dresseurs d’éléphants, masseuses formidables qui nous feraient du bien à tous entre parenthèse, mais ici au moins, tout le monde a le sourire. Et ces petits sourires qui semblent sincères avant d’être intéressés, sont tellement agréables, du pur bonheur. Après tout qui peut dire qu’il ne recherche pas ce simple plaisir avant tout ?

Merci de m’avoir suivi, c’est cadeau, ça me fait plaisir… et commencez à faire des économies pour un séjour pas forcément plus onéreux qu’une quinzaine au bord de la mer, mais tellement plus riche ! Allez, courage, 12 heures de vol, c’est rien ! Merci encore à mes copines Véro, Marion et Sarah de Carrefour voyages pour les conseils et les réservations.

 

Pas de commentaires à “ 10 jours à Pattaya . Acte 11 Extraordinaires vues du ciel ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|