( 31 mars, 2019 )

10 jours à Pattaya . Acte 11 Extraordinaires vues du ciel

BxCDGBKK_45BxCDGBKK_69

Lors de tout déplacement en avion, et d’autant plus sur long courrier, on survole des tas de pays à plus de 10000 mètres d’altitude. Si on a pris la précaution de réserver un siège côté hublot il y a de fortes chances de pouvoir prendre des clichés rares pour peu qu’on n’ait pas eu la flegme de se charger en cabine avec un bon Réflex un peu encombrant. Sur l’écran devant soi, on peut suivre les pays traversés, une bonne façon de revoir les cours de géographie du lycée Max Linder, qui n’avaient rien de passionnant parfois et nous laissaient un peu de temps pour draguer les filles de la classe. Il est évidemment difficile de dire avec une précision géographique où on se trouve exactement, ce qui ajoute encore à la beauté et au mystère des photos que l’on découvrira plus tard sur l’écran de son ordinateur.

J’adore ça, mais vous avez dû le comprendre, et c’est quand-même étonnant de constater que durant les vols de 12 heures, (10000km) Paris Charles de Gaulle-Bangkok puis retour Bangkok-Amsterdam j’ai dû être le seul passager à m’intéresser à autre chose que les repas servis, les siestes, la lecture de roman ou le visionnage d’un film récent. J’ai préféré la vie, l’image du monde survolé, et quand aucun nuage ne montrait le bout de son nez, certainement emporté par la bise du moment, je me suis régalé. A l’aller, il me semble que les montagnes sont celles des Alpes, Autriche, Allemagne, France, Italie, un peu plus tard Dubaï de nuit puis l’ survol de la Mer Noire.

BxCDGBKK_26 BxCDGBKK_27 BxCDGBKK_28 BxCDGBKK_29 BxCDGBKK_30 BxCDGBKK_31 BxCDGBKK_32 BxCDGBKK_33 BxCDGBKK_34 BxCDGBKK_35 BxCDGBKK_36 BxCDGBKK_37 BxCDGBKK_38 BxCDGBKK_39 BxCDGBKK_40 BxCDGBKK_41 BxCDGBKK_42 BxCDGBKK_43 BxCDGBKK_44 BxCDGBKK_45 BxCDGBKK_46 BxCDGBKK_48 BxCDGBKK_49 BxCDGBKK_50 BxCDGBKK_56 BxCDGBKK_57 BxCDGBKK_58 BxCDGBKK_59 BxCDGBKK_60 BxCDGBKK_61 BxCDGBKK_62 BxCDGBKK_63 BxCDGBKK_64 BxCDGBKK_67 BxCDGBKK_69 BxCDGBKK_70 BxCDGBKK_73 BxCDGBKK_74 BxCDGBKK_75

Au retour les dunes (montagnes ?) sont certainement situées vers l’Irak ou l’Iran d’après la carte du vol, mais rien n’est moins sûr…. et vous savez quoi, je m’en fous.

Retour BKK-Amsterdam_03 Retour BKK-Amsterdam_04 Retour BKK-Amsterdam_05 Retour BKK-Amsterdam_06 Retour BKK-Amsterdam_07 Retour BKK-Amsterdam_08 Retour BKK-Amsterdam_09 Retour BKK-Amsterdam_10 Retour BKK-Amsterdam_11 Retour BKK-Amsterdam_12 Retour BKK-Amsterdam_13 Retour BKK-Amsterdam_14 Retour BKK-Amsterdam_15 Retour BKK-Amsterdam_16 Retour BKK-Amsterdam_17 Retour BKK-Amsterdam_18 Retour BKK-Amsterdam_19 Retour BKK-Amsterdam_20 Retour BKK-Amsterdam_21 Retour BKK-Amsterdam_22 Retour BKK-Amsterdam_23 Retour BKK-Amsterdam_24 Retour BKK-Amsterdam_25 Retour BKK-Amsterdam_26 Retour BKK-Amsterdam_27 Retour BKK-Amsterdam_28 Retour BKK-Amsterdam_29 Retour BKK-Amsterdam_30 Retour BKK-Amsterdam_31 Retour BKK-Amsterdam_32 Retour BKK-Amsterdam_33 Retour BKK-Amsterdam_34 Retour BKK-Amsterdam_35 Retour BKK-Amsterdam_36 Retour BKK-Amsterdam_37 Retour BKK-Amsterdam_38 Retour BKK-Amsterdam_39 Retour BKK-Amsterdam_40 Retour BKK-Amsterdam_41 Retour BKK-Amsterdam_42 Retour BKK-Amsterdam_43 Retour BKK-Amsterdam_44 Retour BKK-Amsterdam_45 Retour BKK-Amsterdam_46 Retour BKK-Amsterdam_47 Retour BKK-Amsterdam_48 Retour BKK-Amsterdam_49 Retour BKK-Amsterdam_50 Retour BKK-Amsterdam_51 Retour BKK-Amsterdam_52 Retour BKK-Amsterdam_53 Retour BKK-Amsterdam_54 Retour BKK-Amsterdam_55 Retour BKK-Amsterdam_56 Retour BKK-Amsterdam_57 Retour BKK-Amsterdam_58 Retour BKK-Amsterdam_59 Retour BKK-Amsterdam_60 Retour BKK-Amsterdam_61 Retour BKK-Amsterdam_62 Retour BKK-Amsterdam_63 Retour BKK-Amsterdam_64 Retour BKK-Amsterdam_65

Qu’est-ce que c’est beau, à en pleurer de bonheur. Ben oui, on peut être vieux, gros, con (…), et ne pas rester insensible à la beauté, pas uniquement féminine, na !  

Voila, c’est sur ce 11e acte que s’achève le récit de mon voyage au Pays du sourire. Sûr que celui-ci fera partie des quelques uns que j’emporterai dans ma tombe, le dépaysement s’est avéré total et tellement enrichissant. La misère, si elle existe et elle existe certainement, n’est jamais oppressante, personne ne m’a tiré par la manche pour me mendier une pièce en 10 jours de séjour, même pas aux carrefours ni un coup de klaxon aux ronds-points….. En Thaïlande, certains « métiers » et certaines mœurs peuvent paraître « dégoûtantes, honteuses, ou tristes », vie nocturne, rapports tarifés, filles,  garçons et Ladyboys « de bars à bière », dresseurs d’éléphants, masseuses formidables qui nous feraient du bien à tous entre parenthèse, mais ici au moins, tout le monde a le sourire. Et ces petits sourires qui semblent sincères avant d’être intéressés, sont tellement agréables, du pur bonheur. Après tout qui peut dire qu’il ne recherche pas ce simple plaisir avant tout ?

Merci de m’avoir suivi, c’est cadeau, ça me fait plaisir… et commencez à faire des économies pour un séjour pas forcément plus onéreux qu’une quinzaine au bord de la mer, mais tellement plus riche ! Allez, courage, 12 heures de vol, c’est rien ! Merci encore à mes copines Véro, Marion et Sarah de Carrefour voyages pour les conseils et les réservations.

 

( 31 mars, 2019 )

10 jours à Pattaya . Acte 12 Mes coups de cœur, ma nouvelle vie ?

moi Musée Art_44 Festival-Hilton_41

Pour cet acte 12 j’ai choisi 75 photos parmi les 1300 que j’ai prises (triées) pendant ces 10 jours. Il y a de tout, ce sont des instantanés qui sont restés gravés dans ma mémoire, me donnant parfois des frissons, me faisant sentir « comme » j’en rêvais;  certains sont simplement étonnants, d’autres sont plus émouvants, plus doux, plus représentatifs de ce pays magnifique qui donne envie de vendre sa maison et d’y partir pour y terminer sa vie.  Je vais d’ailleurs y penser sérieusement, sans m’emballer, pesant les avantages et les inconvénients, le bouleversement que cela représenterait (ma sœur, ma fille et mon neveu auraient une bonne occasion de venir passer quelques semaines avec moi, au soleil).

BxCDGBKK_31 BxCDGBKK_45 BxCDGBKK_69 Festival-Hilton_36 Festival-Hilton_38 Festival-Hilton_41 Festival-Hilton_42 Festival-Hilton_59 Festival-Hilton_60 Festival-Hilton_74 Festival-Hilton_81 Festival-Hilton_83 Festival-Hilton_89 Festival-Hilton_96 Festival-Hilton_97 Festival-Hilton_98 Festival-Hilton_100 Festival-Hilton_114 JAFE0793 JIEF7924 JIEF7930 Jomtien12-3_14 Katoy et billard Kow Lam15-3-19_08 Kow Lam15-3-19_27 Kow Lam15-3-19_30 Mama Gians_04 moi Musée Art_33 Musée Art_35 Musée Art_44 Musée Art_54 Musée Art_62 Musée Art_70 Musée Art_79 Musée Art_80r

Nong Nooch_20 Nong Nooch_26 Nong Nooch_47r Nong Nooch_68 Nong Nooch_85 Pattaya11-3_28 Pattaya11-3_42 Pattaya11-3_44 Pattaya14-3_09 Retour BKK-Amsterdam_05 Retour BKK-Amsterdam_21 Retour BKK-Amsterdam_30 Retour BKK-Amsterdam_36 Retour BKK-Amsterdam_42 Retour BKK-Amsterdam_60 Sanctuary Truth_14 Sanctuary Truth_16 Sanctuary Truth_21 Sanctuary Truth_22 Sanctuary Truth_23 Sanctuary Truth_37 Sanctuary Truth_61 Sanctuary Truth_69 Sanctuary Truth_73 Sanctuary Truth_74 Wat Khao Phra Bat_13 Wat Khao Phra Bat_16 Wat Khao Phra Bat_214 Wat Khao Phra Bat_229 Wat Khao Phra Bat_231 Wat Khao Phra Bat_239 Wat Khao Phra Bat_248 Wat Khao Phra Bat_250 Wat Khao Phra Bat_252 Wat Khao Phra Bat_257 Wat Khao Phra Bat_263 Wat Khao Phra Bat_266

 

 

( 30 mars, 2019 )

10 jours à Pattaya . Acte 10 Au hasard des rues et des soïs (chemins,ruelles)

 

 

 

 

Jomtien12-3_32Jomtien12-3_33Pattaya11-3_03

Mon reportage, concocté avec amour pour vous faire plaisir, vous donner envie, et peut-être vous faire rêver, ne serait pas complet sans un reportage photos au gré de mes émotions; un visage, un sourire, une silhouette, un groupe de masseuses en tenue de travail (il y a des dizaines de salons, partout, avec vitrine donnant sur la rue, c’est un vrai travail qui n’a rien de sexuel. Une massage des pieds, des jambes ou du dos pour 200 baths, environ 5.6€, ça ne se refuse pas. D’autant plus que les petites masseuses semblent avoir une parfaite connaissance des points vitaux situés sur la plante des pieds ou les chevilles, de la même façon que les acupuncteurs. Et pas besoin de leur dire où et quand  »ca pique » ! Génial, on vole après une heure de soins, quel pied ! 

Pattaya14-3_10 Pattaya14-3_11 Pattaya14-3_12 Pattaya14-3_13 Pattaya14-3_14

Bien sûr il existe aussi les massages avec « fin heureuse » comme on dit de façon poétique, mais cela se passe ailleurs, dans d’autres quartiers. Je ne peux pas vous en parler, je n’ai pas essayé..

Prêt pour une balade?

.Jomtien12-3_21Jomtien12-3_19Jomtien12-3_20

Jomtien12-3_26 Jomtien12-3_27 Jomtien12-3_28 Jomtien12-3_29 Jomtien12-3_30 Jomtien12-3_31   Jomtien12-3_34 Jomtien12-3_35 Jomtien12-3_36 Jomtien12-3_37 Jomtien12-3_38 Musée Art Musée Art_04 Musée Art_05 Musée Art_06 Musée Art_08 Musée Art_09 Musée Art_11 Musée Art_12 Musée Art_13 Musée Art_14 Musée Art_19 Musée Art_20 Musée Art_23 Musée Art_24 Musée Art_25 Musée Art_26 Musée Art_28 Musée Art_84 Musée Art_95 Musée Art_96 Musée Art_97 Musée Art_98 - Copie Musée Art_98 Musée Art_99 Musée Art_100 Musée Art_101 Musée Art_102 Musée Art_103 Musée Art_104 Musée Art_105 Nong Nooch_104 Pattaya11-3_02  Pattaya11-3_05 Pattaya11-3_23 Pattaya11-3_24 Pattaya11-3_25 Pattaya11-3_26 Pattaya14-3_03 Pattaya14-3_05 Sanctuary Truth_09 Sanctuary Truth_75 Sanctuary Truth_79 Sanctuary Truth_81 Sanctuary Truth_82 Sanctuary Truth_84 Touk-touk

 

Dans le prochain et dernier épisode je vais vous faire partager les photos que j’ai prises à 10 000 mètres d’altitude dans le Boeing 777 qui m’a emmené avec plus de 400 autres passagers avec Air France (champagne à l’aller) de Charles de Gaulle à Bangkok, et KLM (sans champagne au retour, grrr) de Bangkok à Amsterdam. Le principal étant que je sois de retour pour vous les montrer…. Ouf, bien arrivé !

 

 

( 29 mars, 2019 )

10 jours à Pattaya . Acte 9 Un magasin dingue et un hôtel de ouf : Le Terminal 21

Terminal 21_40Terminal 21_65Terminal 21_18 Terminal 21_36

Encore un nouveau grand magasin, à la démesure de ce pays formidable et méconnu, (c’est vrai, c’est un peu loin, 12 000 km), le Terminal 21 de Pattaya avec une « petite enseigne » qui permet de se retrouver, un avion grandeur nature. De plus au même endroit on trouve un « petit hôtel »  de 34 étages. Mon pote Marcel Legros a pu m’envoyer des photos prises du roof, profitant du voyage dans l’ascenseur de clients chinois qui l’ont emmené. Moi j’étais déjà revenu à Saint-Denis-de-Pile, hélas. Comme disait l’autre: « Je reviendrai ! » Voir ces photos plus loin.

L’avis d’un internaute: ©DR: Le nouveau Shopping Center Terminal 21 est original. Chaque étage représente une ville ou ne pays avec une décoration originale, Paris, Tokyo, Italie et les USA. On y trouve une tour Eiffel, la Tour de Pise et nombreuses autres décorations. En particulier à l’étage Tokyo.Ils ont poussé le détail même dans les toilettes. Elles sont par étage toutes différentes. Je n’ai jamais vu pareil nul part au monde.
En plus une multitude de restaurants très variés pour satisfaire les préférences de tout le monde.
Une visite est vraiment à conseiller.

Terminal 21_09 Terminal 21_10 Terminal 21_11 Terminal 21_12 Terminal 21_14 Terminal 21_15 Terminal 21_16 Terminal 21_17 Terminal 21_18 Terminal 21_19 Terminal 21_20 Terminal 21_21 Terminal 21_22 Terminal 21_23 Terminal 21_24 Terminal 21_25 Terminal 21_26 Terminal 21_27 Terminal 21_29 Terminal 21_30 Terminal 21_31 Terminal 21_32 Terminal 21_33 Terminal 21_34 Terminal 21_35 Terminal 21_36 Terminal 21_37 Terminal 21_38 Terminal 21_39 Terminal 21_41 Terminal 21_42 Terminal 21_43 Terminal 21_44 Terminal 21_45 Terminal 21_46 Terminal 21_47 Terminal 21_48 Terminal 21_49 Terminal 21_50 Terminal 21_51 Terminal 21_54 Terminal 21_55 Terminal 21_56 Terminal 21_57 Terminal 21_58 Terminal 21_59 Terminal 21_60 Terminal 21_61 Terminal 21_62 Terminal 21_63 Terminal 21_64  Terminal 21_66 Terminal 21_67 Terminal 21_68 Terminal 21_69 Terminal 21_70 Terminal 21_71 Terminal 21_72 Terminal 21_73 Terminal 21_74

 

Il suffit de savoir prendre le bon wagon, ici, le bon ascenseur au bon moment pour se rapprocher du bonheur… et du bar. Merci Marcel Legros

Terminal 21 Marcel Legros_05Terminal 21 Marcel Legros Terminal 21 Marcel Legros_02 Terminal 21 Marcel Legros_03 Terminal 21 Marcel Legros_04  Terminal 21 Marcel Legros_06 Terminal 21 Marcel Legros_07 Terminal 21 Marcel Legros_08 Terminal 21 Marcel Legros_09 Terminal 21 Marcel Legros_10 Terminal 21 Marcel Legros_11 Terminal 21 Marcel Legros_12 Terminal 21 Marcel Legros_13 Terminal 21 Marcel Legros_14 Terminal 21 Marcel Legros_15

L’acte 10 suit

( 28 mars, 2019 )

10 jours à Pattaya . Acte 8 Les grands magasins : le Central Festival

Festival-Hilton_101Festival-Hilton_112 Pattaya14-3_09 Festival-Hilton_10

La culture, les rapports humains (…), la religion, la mer, le sable, le soleil, les bars, les restos, les hôtels, il y a bien sûr tout ça à Pattaya mais il existe également des grands magasins assez extraordinaires qui révèlent de vrais trésors d’imagination et de produits en rayon.

Je ne suis pas un inconditionnel des « monstres » où on trouve tout en France, je suis plutôt du genre moyenne surface de proximité, mais là je dois dire que je suis tombé sur le cul en visitant deux grands magasins de Pattaya. J’ai commencé par le Central Festival, l’équivalent de 6 ou 7 étages qui donne à la fois sur Second road et sur Beach road. Au-dessus, un petit hôtel, le Hilton, haut de 34 étages, domine la baie et offre une vue imprenable. Au 16e étage, les clients ont droit à une superbe piscine à débordement. Au 34e étage, le roof permet de boire un verre à tous ceux qui le désirent, clients ou visiteurs, à condition, je pense, de ne pas arriver en slip de bain… Oui, certains osent ! Avant de prendre l’ascenseur du paysage, découvrons le magasin… qui le vaut bien !

Festival-Hilton_11Festival-Hilton_12Festival-Hilton_13 Festival-Hilton_14 Festival-Hilton_15 Festival-Hilton_16 Festival-Hilton_17 Festival-Hilton_18 Festival-Hilton_19 Festival-Hilton_20 Festival-Hilton_21 Festival-Hilton_22 Festival-Hilton_23 Festival-Hilton_24 Festival-Hilton_25 Festival-Hilton_26 Festival-Hilton_27 Festival-Hilton_28 Festival-Hilton_29 Festival-Hilton_30 Festival-Hilton_31 Festival-Hilton_32 Festival-Hilton_33 Festival-Hilton_34 Festival-Hilton_35 Festival-Hilton_36 Festival-Hilton_37 Festival-Hilton_38 Festival-Hilton_39 Festival-Hilton_40 Festival-Hilton_41 Festival-Hilton_42 Festival-Hilton_43 Festival-Hilton_44 Festival-Hilton_45 Festival-Hilton_46 Festival-Hilton_47 Festival-Hilton_48 Festival-Hilton_50 Festival-Hilton_53 Festival-Hilton_56 Festival-Hilton_57 Festival-Hilton_59 Festival-Hilton_61 Festival-Hilton_63 Festival-Hilton_64 Festival-Hilton_65 Festival-Hilton_66 Festival-Hilton_73 Festival-Hilton_74

 

On dirait que les responsables de rayons ont dû passer par les Beaux Arts tellement est poussée la recherche des mélanges de couleurs et de l’harmonie sur les stands. Les allées sont larges, on sent que le bien-être du chaland (farang, étranger, ou local) est  primordial, on pourrait manger par terre, et même jusque dans les toilettes tellement ça sent le propre. Bien sûr les personnes bien-pensantes peuvent critiquer les mœurs relâchées dans la ville, mais nous aurions quand-même des leçons à prendre, nous qui croyons tout savoir et détenir la vérité en toute chose. Mon œil, oui ! Le restaurant tourne à plein régime, c’est excellent et pas cher; il suffit de prendre un ticket à une caisse, d’un montant choisi, puis d’aller de stand en stand se faire préparer, en live, des crevettes grillées, du canard thaï, du riz: le préparateur vous redonne un nouveau ticket, avec la somme restant à dépenser. C’est vrai, je suis un plouc qui ne sors pas souvent, ce système existe certainement chez nous, mais en tout cas, je ne l’avais jamais vu, et ça fonctionne parfaitement. Comme, en plus, les petites Thaïs sont plutôt jolies, on passe, enfin, j’y ai passé de bons moments.

On monte chéri ? Là, je déconne, c’est juste pour vous emmener au 16e étage de l’Hôtel Hilton où on va de surprise en coup de cœur, vous me suivez ?

Festival-Hilton_102 Festival-Hilton_110 Pattaya14-3_07 Pattaya14-3_08Festival-Hilton_80 Festival-Hilton_81 Festival-Hilton_82 Festival-Hilton_83 Festival-Hilton_84 Festival-Hilton_85 Festival-Hilton_86 Festival-Hilton_87 Festival-Hilton_88 Festival-Hilton_89 Festival-Hilton_90 Festival-Hilton_98 Festival-Hilton_99 Festival-Hilton_100

Festival-Hilton_91 Festival-Hilton_93 Festival-Hilton_95 Festival-Hilton_96 Festival-Hilton_97

( 27 mars, 2019 )

10 jours à Pattaya . Acte 7 Les incontournables: Nong Nooch Tropical Botanical Garden

 

Nong Nooch_20JIEF7960  Nong Nooch_26

Pour ce 7e épisode, c’est au grand air que je vous emmène, dans un endroit enchanté, complètement fou à 20 km de Pattaya (merci chauffeur), Nong Nooch

pour découvrir le Nong Nooch Tropical Botanical Garden une pure merveille. J’ai eu un seul « petit problème »; parti en taxi depuis mon hôtel Le Privé à Pattaya, le chauffeur devait me ramener « chez moi » après la visite. Comme on ne prend jamais assez de renseignements avant de se lancer, j’ai cru prendre de la marge en donnant rendez-vous à mon taxi 3 heures plus tard. Je me disais que 1 heure, c’était trop peu, que 2 heures c’était bâtard, alors va pour 3 heures, ce qui devait me laisser le temps de découvrir de belles choses, sans s’avérer trop pesant dans le cas contraire. Quelle andouille, c’est 8 heures que j’aurais dû rester sur ce site, et même y dormir. Malgré un tour en petit bus ouvert et beaucoup de marche en plein cagnard (34° quand-même, et à l’ombre) je ne suis pas certain d’avoir vu le dixième de ce que ce jardin propose. Je suis même sûr du contraire. Mais bon, il faut en garder pour une autre fois, des fois que…..

©Tintin Thaï

En 1954 Pisit et Nongnooch Tansasha achètent 240 hectares (1500 raï) pour en faire une plantation de fruit (mangue, orange, noix de coco…), par la suite lors de voyages à l’étranger, il est subjugué par la beauté des jardins, il décide de faire évoluer sa plantation en un jardin de fleurs en aménageant des habitations de style thaïlandais, piscine, restaurants, séminaire, plus tard…

Nong Nooch_03 Nong Nooch_04 Nong Nooch_05 Nong Nooch_06 Nong Nooch_07

En 1980, “The Nongnooch Tropical Botanical Garden” – le jardin botanique et tropical de Nongnooch ouvre officiellement. Vous pourrez vous promenez à travers le jardin tropical, il y a aussi un coin avec de nombreux animaux (des singes, des oiseaux, des poissons… la liste est trop longue),

JIEF7943 JIEF7944 JIEF7945 JIEF7946 JIEF7947JIEF7951 JIEF7954Nong Nooch_28 Nong Nooch_29 Nong Nooch_30 Nong Nooch_31 Nong Nooch_32 Nong Nooch_33 Nong Nooch_34 Nong Nooch_35 Nong Nooch_36Nong Nooch_39 Nong Nooch_51 Nong Nooch_54 Nong Nooch_57 Nong Nooch_58 Nong Nooch_59 Nong Nooch_60 Nong Nooch_61 Nong Nooch_62 Nong Nooch_63 Nong Nooch_64 Nong Nooch_65 Nong Nooch_66 Nong Nooch_67 Nong Nooch_68 Nong Nooch_69 Nong Nooch_70 Nong Nooch_71 Nong Nooch_72 Nong Nooch_75 Nong Nooch_76 Nong Nooch_82 Nong Nooch_83 Nong Nooch_87 Nong Nooch_90 Nong Nooch_92

une collection de voitures de sport,

Nong Nooch_08 Nong Nooch_09 Nong Nooch_10 Nong Nooch_11 Nong Nooch_12 Nong Nooch_13 Nong Nooch_14 Nong Nooch_16 Nong Nooch_18 Nong Nooch_19 Nong Nooch_100 Nong Nooch_101

il y a des éléphants aussi, vous pourrez assister à un spectacle, une petite reconstitution théâtrale avec des thaïlandais en costumes traditionnels et des éléphants aussi. C’est un jardin botanique situé à 20 kilomètres de Pattaya, l’entrée coûte 500 bath pour nous étranger et 250 bath pour les thaïlandais.

A suivre acte 7

 

( 26 mars, 2019 )

10 jours à Pattaya . Acte 6 Les incontournables: The Sanctuary of Truth

Sanctuary Truth_21JIEF7925  Sanctuary Truth_73

Après l’acte 5 de mon reportage concernant l’art moderne, revenons aux fondamentaux du Pays du sourire. Pas utile d’aller très loin, il suffit de prendre un taxi et de se rendre au Sanctuaire de la Vérité, un endroit tout à fait extraordinaire par son histoire et sa conception.

©Tintin Thaï  Le Sanctuaire de la Vérité (ปราสาทสัจธรรม) – Pattaya :

C’est une construction haute de 105 mètres, entièrement en bois. Ce n’est pas un temple car il n’est rattaché à aucune religion, d’où son nom de Sanctuaire de la Vérité.
C’est un homme d’affaire qui est à l’origine de sa construction, afin de faire partager son amour de la philosophie, de l’art et des religions. Ce lieu est entièrement sculpté : des éléphants, des créatures, des divinités de la mythologie, des scènes de vie. Ce sanctuaire succombe progressivement aux rigueurs de la météo et du climat et doit être petit à petit remplacé, un peu à l’image de la vie. Toute chose est éphémère.

L’entrée est de 500 bath pour les adultes et de 250 bath pour les enfants. Site officiel (450 /225 bath)

L’extérieur du temple est extraordinaire. L’intérieur du temple, le bois est un matériau qui vit et évolue. Le Sanctuaire de la vérité est en constante rénovation. D’ailleurs non loin du Sanctuaire de la vérité (50 mètres) se trouve  un atelier avec toute une équipe de sculpteurs.

 

JIEF7915 JIEF7916 JIEF7917 JIEF7918 JIEF7919 JIEF7920 JIEF7921 JIEF7922 JIEF7923 JIEF7924 JIEF7925 JIEF7926 JIEF7927 JIEF7928 JIEF7929 JIEF7930 JIEF7932 JIEF7933 JIEF7939 JIEF7940 JIEF7941 Sanctuary Truth_13 Sanctuary Truth_14 Sanctuary Truth_16 Sanctuary Truth_17 Sanctuary Truth_18 Sanctuary Truth_19 Sanctuary Truth_20 Sanctuary Truth_21 Sanctuary Truth_22 Sanctuary Truth_23 Sanctuary Truth_26 Sanctuary Truth_27 Sanctuary Truth_28 Sanctuary Truth_29 Sanctuary Truth_33 Sanctuary Truth_35 Sanctuary Truth_37 Sanctuary Truth_38 Sanctuary Truth_39 Sanctuary Truth_40 Sanctuary Truth_43 Sanctuary Truth_44 Sanctuary Truth_45 Sanctuary Truth_46 Sanctuary Truth_47 Sanctuary Truth_50 Sanctuary Truth_51 Sanctuary Truth_52 Sanctuary Truth_53 Sanctuary Truth_54 Sanctuary Truth_55 Sanctuary Truth_56 Sanctuary Truth_57 Sanctuary Truth_58 Sanctuary Truth_59 Sanctuary Truth_60 Sanctuary Truth_61 Sanctuary Truth_62 Sanctuary Truth_63 Sanctuary Truth_64 Sanctuary Truth_65 Sanctuary Truth_66 Sanctuary Truth_67 Sanctuary Truth_68 Sanctuary Truth_69

 

L’acte 7 est en cours

( 25 mars, 2019 )

10 jours à Pattaya . Acte 5 Les incontournables: Art in Paradise

Musée Art_35 Musée Art_70 Musée Art_79

Et si j’abordais pour ce cinquième épisode de mon séjour, la culture un peu plus récente avec le musée « Art in Paradise » le plus grand musée du monde en 3D qui propose des centaines de tableaux en 3D. C’est formidablement amusant de pouvoir s’intégrer dans de nombreuses situations plus ou moins improbables, voyageant dans l’espace et le temps grâce aux magnifiques œuvres peintes sur les murs, le sol et le plafond. De la préhistoire au Moyen Age en passant par la Renaissance et Venise, croisant le sourire malicieux d’Albert Einstein, le sourire mystérieux de la Joconde qui se maquille au pinceau, les plus beaux nus féminins de l’art, les requins, les baleines. Tous ces trompe-l’œil qui « dégoulinent » hors du tableau ont fait la joie d’un groupe de Chinoises excitées comme des puces qui n’attendaient qu’un homme, un vrai (ha-ha), pour leur servir de partenaire ou d’amant d’un jour pour faire râler leur mec resté devant la télé. Quelle séance de rigolade, sans se comprendre, mais heureusement certains gestes et certains regards sont universels. En tout cas les Chinois, nombreux ici, sont mieux élevés que les compatriotes de Vladimir (fais la vaisselle) qui sont de vrais ploucs et rustres éblouis pas leur fortune nouvelle, et qui se croient tout permis. D’ailleurs mon ami québécois, Marcel, les adore…Bon, d’accord, les Russes sont belles, mais ça ne fait pas tout pour qu’on aime une nation.

Musée Art_29 Musée Art_30 Musée Art_33 Musée Art_34 Musée Art_38 Musée Art_40 Musée Art_41 Musée Art_42 Musée Art_43 Musée Art_44 Musée Art_45 Musée Art_46 Musée Art_47 Musée Art_48 Musée Art_49 Musée Art_50 Musée Art_51 Musée Art_52 Musée Art_53 Musée Art_54 Musée Art_55 Musée Art_56 Musée Art_57 Musée Art_58 Musée Art_59 Musée Art_60 Musée Art_61 Musée Art_62 Musée Art_63 Musée Art_66 Musée Art_67 Musée Art_68 Musée Art_69 Musée Art_70 Musée Art_71 Musée Art_73 Musée Art_74 Musée Art_75 Musée Art_76 Musée Art_79 Musée Art_81

 https://www.youtube.com/watch?v=8EWvKfV4Xi0

Bientôt, l’acte 6…..

( 24 mars, 2019 )

10 jours à Pattaya . Paragraphe 4 Les incontournables: Koh Larn. Chauffe Marcel !

Nong Nooch_47Touk-toukRetour BKK-Amsterdam_07

Il y a plus d’un an lors d’un voyage au Québec et à l’Est des USA, c’est Marcel Legros qui  guidait le groupe de touristes. Sans le savoir et sans nous en rendre vraiment compte quelques moments partagés un peu à l’écart du groupe nous a rapprochés, insidieusement, délicatement, sans effusion particulière et sans que cela puisse déboucher sur quelque chose de plus fort. Puis le hasard des discussions, le pouvoir de Facebook nous ont permis de rester en contact, de loin en loin (6000 km, ha, ha) jusqu’à ce fameux jour de février; ce jour là, ayant appelé mon toubib pour une énorme douleur à la cheville, c’est tout à fait par hasard que j’en suis venu à parler de mon voyage au Québec en évoquant mon guide qui se trouvait depuis plusieurs semaines à Pattaya. C’est alors que mon toubib m’annonça qu’il avait un copain qui tenait un guest house au même endroit. Ca a fait tilt dans ma tête, un endroit connu , un hôte français, un pote sur place depuis et pendant plusieurs semaines encore, les planètes s’étaient rapprochées Banco ! Un billet d’avion sec, (merci à Marion et Véronique de Carrefour Voyages à Libourne pour votre efficacité de réservation de places)  une réservation vite faite bien faite  au Privé, et allez hop, c’est parti pour 12000 km d’avion, un peu plus du quart du tour du monde quand-même, 40 000km). Il n’y a pas mieux, pour apprendre la géographie, que de suivre sur l’écran devant son siège les pays survolés et les paysages somptueux pris en photos à 12000 pieds (10000 mètres)

Je ne m’étais pas trompé, ça m’arrive parfois heureusement, c’est un voyage formidable pour le dépaysement et la découverte de l’Asie et de ses coutumes, entre autres… Ma sœur Hélène et ma fille Anna ont trouvé sur certains clichés envoyés pour les rassurer, que j’avais l’air particulièrement serein et heureux, et que cela les enchantait. Ha, si je me suis trompé, c’est pour la durée, 10 jours c’est pas assez pour un tel voyage qui mérite au moins un mois d’absence et même plus si affinités…. A voir !

Festival-Hilton_96 Nong Nooch_47 Nong Nooch_50 Nong Nooch_52 Nong Nooch_53

Donc je passe sur les nombreux moments passés avec mon « guide suprême », les rendez-vous plus ou moins manqués pour cause de quelques incompréhensions de langage avec mon Québécois; oui, il semble que nous parlons la même langue mais pas vraiment. Il faut dire que mon pote, sur place depuis 5 semaines, était le King of Pattaya, qu’il paraissait connaître Jomtien et Pattaya comme le fond de sa sacoche de cuir qui ne le quitte jamais, mais qui a le gros défaut de changer très souvent d’avis, et sur de nombreux sujets: « Alors, on dit 19 heures devant Don’t tell mama, avant la route de la plage ». « Ou plutôt non, on va plutôt se retrouver au carrefour des deux rues à 18 h 30 tu me verras, je t’attendrai ». Pour peu que je me sois mélangé les touk-touks, je suis souvent parti en galère et à pince pour tenter de retrouver ma route.

Parfois vexé de mon retard ou de mon absence (1 fois vraiment) Môssieur faisait parfois la gueule devant la connerie de certains touristes français dont je fais bien sûr partie, n’hésitant pas à partir sans moi. Je me suis rattrapé à ma façon, en parlant de la vie, devenant parfois le confident ou le psy de Marcel, lui ouvrant les yeux sur certains doutes ou mystères dont il semble vouloir se tenir éloigné, affirmant avec plus ou moins de conviction , qu’il est un Seigneur bourré de convictions et « qu’il ne mange pas de ce pain là ». Et il est têtu comme un caribou le « cousin ».

Voila, le mec et le décor sont plantés, c’est parti pour Kow Larn en bateau typique. Non je ne connais pas la jeune femme russe dont les fesses avalent un peu la ficelle du string, promis, juré !

Festival-Hilton_103 Festival-Hilton_116 Jomtien12-3_11 Jomtien12-3_24JAFE0791 JAFE0796 Kow Lam15-3-19_08 Kow Lam15-3-19_09 Kow Lam15-3-19_10 Kow Lam15-3-19_27 Kow Lam15-3-19_29 Kow Lam15-3-19_32 Kow Lam15-3-19_35 Kow Lam15-3-19_40 Kow Lam15-3-19_42 Kow Lam15-3-19_49 Kow Lam15-3-19_52 moi

https://www.guidethailande.fr/destinations/centre/koh-larn/

Retrouvez-moi bientôt pour le paragraphe 5 , enfin si ça vous dit !

 

( 24 mars, 2019 )

10 jours au guest house Le Privé à Pattaya, quelle galère ! Non, j’déconne, c’était le pied.

BxCDGBKK_6827 Wat Khao Phra Bat_264

Un copain m’avait conseillé une adresse et c’est même lui qui m’a donné envie de partir à Pattaya. Le séjour dans cet oasis de paix et de tranquillité s’est avéré fort agréable, loin du tumulte nocturne et de la folie des conducteurs de tous engins pétaradants où le respect du code de la route ne semble pas primordial (…) 2, 3 ou 4 sur le même scooter (dont un ou deux gosses) , c’est assez fréquent. Je n’en reviens pas de ne pas avoir assisté au moindre accrochage en 10 jours. Je n’étais certainement pas au bon endroit, à moins que Bouddha soit aussi le Dieu des chauffards !

Voici donc le « modeste » lieu où j’ai beaucoup souffert, ha, ha, ha, Le Privé

http://www.le-prive-pattaya.com/prix

Pattaya11-3_28 Pattaya11-3_29 Pattaya11-3_30 Pattaya11-3_31 Pattaya11-3_32 Pattaya11-3_33 Pattaya11-3_34 Pattaya11-3_35 Pattaya11-3_36 Pattaya11-3_37 Pattaya11-3_38 Pattaya11-3_39 Pattaya11-3_40 Pattaya11-3_41 Pattaya11-3_42 Pattaya11-3_43 Pattaya11-3_44 Pattaya11-3_45 Pattaya11-3_46 Pattaya11-3_47 Pattaya11-3_48 Pattaya11-3_49Wat Khao Phra Bat_03Privé

Que la vie est dure parfois !

12
Page Suivante »
|