( 7 octobre, 2018 )

Nouvelle découverte en Ecosse Oban un endroit de rêve. Chapitre 8

Oban_07Oban_17Ecosse Altice_102_1 Stéphanie, notre adorable guide niçoise ( à son compte, qui a visité et guidé des touristes dans 43 pays du monde) nous avait prévenus, enfin quand je dis prévenus, elle nous avait plutôt mis l’eau à la bouche. Après une nuit au Loch Ness Lodge Hotel, un verre de whisky single malt à la main, sans glace ni coca, son feu de cheminée au bar, ces énormes fauteuils en cuir, ses tapis, ses murs tapissés de tissu écossais, cette ambiance à la fois étrange et propre à la réflexion sur la vie dans une espèce de cocon centenaire, et à quelques mètres de la rivière Loch Ness nous allions passer la nuit dans le plus bel hôtel du circuit: Le Muthu Alexandra Oban qui fait partie de la chaîne MGM et qui vaut son pesant de cacahuètes, et même d’orge à concasser avant de le distiller pour le whisky. Elle ne nous avait pas raconté d’histoire de fantôme écossais, quelle surprise cet hôtel !

Ecosse Altice_141_1

L’arrivée nocturne et le lever de soleil très tôt le matin, à la fraîche (c’est utile d’être courageux et de ne pas traîner au lit) m’ont permis de prendre ces deux photos, et je ne comprends plus rien si la carte bleue ne tremble pas de désir dans votre portefeuille. Le soir, un joueur de cornemuse est venu chercher les volontaires à l’hôtel pour nous emmener à une soirée typiquement écossaise, la fameuse et incontournable « Burns night » de celles qui sont organisées pour un mariage, une fête, ou autre événement. Il marchait à la tête de ses troupes, à toute allure, comme dans un combat contre les Anglais, impossible de passer devant le groupe pour faire une photo sans me casser la gueule. Certains ont râlé d’avoir dépensé 15 pounds pour assister à ce moment, croyant qu’ils allaient assister à un spectacle de cabaret avec des danseuses… D’autres se plaignaient, en « spécialiste de le danse en ligne et de la country music »  de l’amateurisme des danseurs. Ils n’ont juste pas compris que cette fête était un joyeux « bordel » et que les jeunes, qui eux aussi avaient payé leur place, étaient là pour s’éclater devant les « vieux » qui n’ont pas levé le cul de leur chaise. Moi non plus, je n’ai pas dansé, mais je me suis bien amusé en discutant (en Anglais off course, on était là pour ça après tout) avec l’adorable serveuse du bar et son patron.

. Oban_02 226_1 Oban

Et le retour, me direz-vous. Eh bien, je me suis régalé, il faut dire que l’endroit ne doit pas voir beaucoup de touristes sans Livres Sterling en poche, car l’océan tout proche attire comme la lumière les moustiques. Quel pied j’ai pris encore une fois avec mon trépied. Bon d’accord un de mes filtres ND (le 32) est tombé dans l’eau, mais bon, je sais où il est, et quand un extra-terrestre le retrouvera dans 600 ans, ils se demandera à quoi ça pouvait bien servir…. Ha, ha, une bonne  blague écossaise, j’me marre déjà ! C’est parti pour la balade écossaise nocturne

.Oban_03 Oban_04 Oban_05 Oban_06Oban_08 Oban_09 Oban_10 Oban_11 Oban_12 Oban_13 Oban_14 Oban_15 Oban_16Oban_18 Oban_19 Oban_20 Oban_21 Oban_22 Oban_23 Oban_24 Oban_25 Oban_26 Oban_27

Pas de commentaires à “ Nouvelle découverte en Ecosse Oban un endroit de rêve. Chapitre 8 ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|