( 24 juin, 2018 )

Le bilan du Circuit « Aux portes des Amériques » mes photos préférées

 

NiagaraD70_13New-York_42

J’ai passé les dernières heures de mon voyage sur le célèbre National Mall de Washington, et j’ai eu 5 heures pour réfléchir et essayer de me souvenir de tout ce que j’avais vu depuis 11 jours. Nous avions quartier libre, lee autres membres du groupe étaient à la gare centrale mais j’ai préféré rester seul (le temps m’a malgré tout semblé très long…) . C’est dingue, pour se donner un rendez-vous, il suffit d’indiquer: « On se retrouve à 15 heures devant le musée des arts modernes par exemple ». 3.2 km de merveilles, les souvenirs de la conquête de l’espace, l’histoire de l’Amérique, le lieu de rassemblement de milliers de motards pour le Rolling Thunder, je n’ai pas pu tout voir, et surtout je n’en pouvais plus, complètement cassé par les presque 70 km crapahutés durant le circuit (il était précisé « intensif », je confirme) sur des jambes et des mollets tétanisés par une tendinite bien normale. Durant la visite de plusieurs musées, lors de haltes salvatrices sur les bancs en ferraille du parc, j’ai eu comme une révélation, la fin de quelques chose… ou le début d’une autre vie, pour rester positif !.

Je n’avais pas pu faire un grand voyage depuis 25 ans, alors que ma Chantal était encore là et que mes filles Anna et Sara partaient encore avec leurs parents. Le fait de me trouver si loin (6000 km quand-même), et si seul, m’a fait comprendre que ce serait certainement mon ultime voyage (pas le « Grand voyage, ça viendra) ou du moins que celui-ci serait le dernier d’aussi intense, ayant parfois été le boulet au milieu de retraités qui ne font que ça plusieurs fois par an autour du monde, et qui marchaient comme des automates. Il est certain que je n’ai pas acquis de qualités physiques durant ma vie passée la plupart du temps derrière un bureau. Heureusement, j’aime réfléchir, écrire, décrire ce que je vois et ce que je vis, même si je suis surtout un vieux mâle solitaire qui n’ouvre pas beaucoup les portes de mon coeur. J’ai compris depuis longtemps qu’il ne faut pas se livrer si facilement que j’aie pu le faire dans le passé, sachant le nombre de salauds , hommes et femmes, qui en ont profité, me mettant des dizaines de coups de couteau dans le dos. Mais je m’en fous, je me soigne et ça va beaucoup mieux: « Vous ne voulez pas me voir, allez vous faire foutre » est la phrase qui me vient le plus souvent à l’esprit et elle peut s’adresser aussi bien à un membre très proche de ma famille qu’à une personne avec laquelle je n’ai rien à partager. 

Je pensais à tout ça sur mon banc vert, et si tout le monde se fout de ce que je suis en train d’écrire, j’ai le sentiment de faire une sorte de testament moral qui restera dans le nuage de mon blog que j’alimente depuis plusieurs années. La solitude, c’est reposant, ça aide à penser, et personne ne gueule : »A table ». C’est un de mes plus grands bonheurs, je me contente de peu, un bout de pain, de l’eau et un clavier, avec mes rares amis (amies surtout) qui me suivent.  

© frenchdistrict.com: Le National Mall, cœur culturel de Washington D.C.

Le bilan du Circuit

Le lieu fort en histoire et mémoire pour des millions d’Américains.

MLK y a donné son discours le plus puissant, (I have a dream)les plus beaux musées de la capitale le bordent et les touristes aiment se prélasser à l’ombre de ses arbres : le National Mall, cet incontournable de la capitale qui rassemble musées, mémoriaux et monuments, et reste un point de repère pour bien des Américains. Présentation.

Le National Mall, lieu de mémoire

Tout d’abord imaginé par Pierre L’Enfant, il a finalement été créé par le National Park Service. Sans doute le parc public le plus connu de la capitale, le National Mall regroupe des musées, monuments et mémoriaux, et porte une signification historique toute particulière.

Situé sur les bords de la Potomac River, le National Mall s’étire du Washington Monument jusqu’au Capitole sur environ 3,2 km. Cet énorme boulevard bordé d’arbres est à la fois le rendez-vous des touristes, le repère des locaux mais aussi l’icône de l’histoire américaine, et figure bien entendu dans  les incontournables de la capitale à visiter absolument.

Les 3 M du National MMMall

Mémoriaux, Musées et Monuments sont donc des attractions toutes particulières au National Mall. Le  Washington Monument, le  United States Capitol, le United States Botanic Garden, le « Château » de la Smithsonian Institution, le National Musuem of American History, le National Museum of Natural History, etc. bordent le National Mall et sont (re)découverts par des millions de visiteurs tous les ans.

Proches, mais pas tout à fait sur le National Mall, le Lincoln Memorial et sa superbe « reflecting pool », les Martin Luther King Jr. National Memorial, mais aussi les mémoriaux en souvenir de la Seconde Guerre Mondiale, les vétérans de la Guerre de Corée et de celle du Vietnam sont souvent considérés comme faisant partie du National Mall.

La bonne nouvelle de tout ça ? La très grande majorité de ces musées et mémoriaux sont gratuits.

Ecoute nos voix au National Mall

Lieu iconique d’histoire et de traditions, le National Mall est aussi fort connu pour accueillir régulièrement des manifestants et des opposants à tout et son contraire – du gluten aux droits civiques. Certaines manifestations ont cependant le mérite d’être restées dans les mémoires :

  • C’est là que MLK a transcendé les foules, clamant avec passion son magnifique discours « I have a dream » sur les marches du Lincoln Memorial, le 28 août 1963 lors de la fameuse marche vers Washington.
  • Les opposés à la Guerre du Vietnam, tout d’abord 1,000 du 19 au 23 avril 1971, rejoints quelques jours après par 200,000 personnes, transformant leur réunion en l’un des plus gros rassemblements jamais organisés contre la Guerre du Vietnam.
  • Le Quilt, cette manifestation en mémoire des victimes du SIDA, s’est arrêtée 2 fois sur le National Mall. Le 11 octobre 1987, 1,920 photos de victimes étaient étendues sur la pelouse du National Mall, puis d’autres encore en 1996, quand ces photos recouvraient entièrement le National Mall.
  • La Million Man March, là encore menée par les afro-américains, qui souhaitaient faire entendre leurs voix et faire réagir les politiques sur leur situation socio-économique toujours précaire. Entre 400,000 et 1 millions de personnes se sont réunies au National Mall le 16 octobre 1995.
  • L’annuelle Rolling Thunder lors de Memorial Day voit défiler des milliers de motards venus des Etats-Unis et du monde entier, suite à une manifestation initialement donnée pour les combattants de la Guerre du Vietnam.

Bon à savoir

On vous l’a dit et redit, le National Mall est pris d’assaut par des millions de visiteurs tous les ans, donc le meilleur moyen d’y aller reste d’emprunter les transports en commun.

Et si vous êtes agoraphobes, n’y mettez pas même un orteil lors du  National Cherry Blossom Festival, Memorial Day ou pour le 4 juillet – on vous conseille de l’explorer sagement en pleine semaine, de préférence le matin.

Infos pratiques

National Mall
Washington D.C., D.C.

Les moments du voyage où l’émotion fut la plus forte, parfois sans raison! 

28-5-18avion_28 28-5-18avion_47 Boston road_28 Boston-New-york_10 IMG_20180603_174806_1CS Kingston-05-18_31 Mille îles 05-18_18 Mille îles 05-18_24 Montmorancy_20 Montmorancy_28 Montréal_14_InPixio Montréal_27 Montréal_37 Montréal_39 Montréal_70 New-York_42 New-York_45 New-York_79 New-York_94 New-York_125 New-York_131 Niagara-18_24 Niagara-18_56 NiagaraD70_13 Ottawa-31-5-18_14 Ottawa-31-5-18_16 Ottawa-31-5-18_56 Québec_84 Québec-1-6-18_12 Toronto2018_07 Toronto2018_28 Washington_82 Washington_90 Washington_98_1 Washington_109_1 Washington_114 Washington_144 Washington_159_1 Washington_288_1 Washington_325_1 Washington_351_1 Washington_386_1

 

Pas de commentaires à “ Le bilan du Circuit « Aux portes des Amériques » mes photos préférées ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|