( 1 décembre, 2017 )

Un peu de douceur et de calme dans ce monde de brutes

1aaJF par GOVieuxFB035_1

Un certain verlaine avait compris et saisi la beauté de l’automne

« Les sanglots longs des violons de l’automne blessent mon coeur d’une langueur monotone.

Tout suffocant et blême, quand sonne l’heure, je me souviens des jours anciens et je pleure.

Et je m’en vais au vent mauvais qui m’emporte deçà, delà, pareil à la feuille morte. »

Venez découvrir le merveilleux arboretum de Picampeau paré de ses habits de saison, c’est fabuleux.

 

023_1 024_1 027_1 031_1 033_1 036_1r 039_1 040_1

6 Commentaires à “ Un peu de douceur et de calme dans ce monde de brutes ” »

  1. Delalande dit :

    Bonsoir Monsieur Ferchaud,
    Recevez vous les commentaires sur vos publications ? J’ai l’impression d’avoir loupé les validations à votre intention.

  2. jacques ferchaud dit :

    C’est le premier commentaire depuis 3 semaines.

  3. jacfercho dit :

    Prom’nons(nous dans les bois, pendant qu’le loup n’y est pas !

  4. Delalande dit :

    À la fin d’un dimanche vaseux à demi comateux, j’ai découvert cette publication qui m’a émue aux larmes.
    Merci d’avoir capté par l’image ces instants plein de lumière, d’odeurs et de tendresse.
    J’aime tellement cet endroit qui m’accueille et me berce.
    J’assume cette folie paternelle contagieuse qui ne m’a pas vu naître mais où j’espère mourir comme tant d’autres y ont vécu.
    Merci encore au photographe et à l’homme qui se cache derrière l’objectif.

  5. jacfercho dit :

    Le photographe est sans doute « meilleur » que l’homme qui n’a plus grand chose à offrir, à part les clichés!

  6. jacques ferchaud dit :

    Message à CD, le commentaire n’est pas publié !

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|