( 22 octobre, 2017 )

Je n’ai pas pris mon ticket pour visiter le château

1aaJF par GOVieuxFBBourdeilles036_1

Econome… ou radin, je n’ai pas eu envie de visiter le château de Bourdeilles ce dimanche. je me suis pourtant posé la question suivante : » Ai-je vraiment envie… et besoin de dépenser 8,30 € le prix du ticket d’entrée pour visiter ce site »?  Sachant que le seul but est de partager ces photos avec vous, de les publier sur le site de Caruso24 pour finalement faire de la pub au château, je me suis répondu : « non ! »  J’ai certainement manqué quelque chose, mais 8,3€, ça me faisait un peu mal aux seins. Il est vrai que depuis au moins 12 ans, le temps de ma collaboration avec Sud-Ouest, je ne suis pratiquement pas sorti, et j’ignore le prix d’une place de cinéma, de concert, de visite d’un monument, car , seul, c’est pas vraiment marrant…

Mais reprenons au début. Il est 10 heures 30, ce dimanche et je suis sur mon ordi, broyant du gris, et je sens que je vais me faire un de ces dimanches canapé à la con. Non, décidai-je alors, je bouge…ok mais où ? J’étale la carte de la région sur mon bureau, je ferme les yeux, je touille et je pose mon index, presque pile poil sur Ribérac. Voila mon vieux, le hasard a décidé, y’a plus qu’à. Je me demande alors si parmi mes rares amies, l’une d’elles aurait envie de m’accompagner, de se faire payer le restaurant… à l’aventure, je veux dire sans réservation, comme j’aime. J’ai bien un ou deux prénoms, mais faut arrêter de rêver pour plusieurs raisons: 1 Il est trop tard. 2 Mes amies ont toutes un mec, c’est normal car si je les apprécie, je ne peux pas être le seul. 3 Plus jeunes que moi, elles ont d’autres projets pour un dimanche. 4 Du même âge, elles ont déjà mis le couvert, servi l’apéro à leur chéri, accueilli les enfants ou les petits-enfants, pas question « d’abandonner son poste et ses devoirs ». 5 la prochaine fois je mettrai une annonce dans le Chasseur français, hé, hé. PS: vous pouvez envoyer votre candidature pour une prochaine balade à jacques.ferchaud@neuf.fr

Donc, c’est parti pour Ribérac, il me semble, en roulant que je suis déjà passé par là, lors de mes reportages pour Caruso24, mais je m’en fous. Je pense à mes amis Guillemette et Nardo qui sont partis au Canada en catastrophe, j’espère que tout va bien pour eux. Je pense aussi à la famille Fenech, les vaches, qui nous font rêver avec leur tour du monde en famille et leurs sensationnelles photos souvenir. Bon il faut savoir se contenter de ce qu’on a, et après tout c’est déjà pas mal… d’être encore vivant. Ca va pas durer éternellement… heureusement !

Alors j’ai ouvert les yeux et je me suis quand-même fait plaisir à Ribérac

013_1002_1 003_1 004_1 005_1 008_1 009_1 010_1

Ensuite direction Bourdeilles et son château… que je n’ai pas visité

062_1 060_1 056_1 053_1 050_1 049_1 048_1 034_1 033_1 047_1 045_1 041_1 040_1

Et puis, allez, soyons fous, je ne suis pas égoïste. J’ai trouvé un bien bel endroit pour les couples amoureux qui ont envie de respirer un peu, loin de la famille et des petits-enfants, les couples occasionnels (il y en a, paraît-il), illégitimes (pareil…), futurs mariés qui se testent, jeunes, vieux, hommes, femmes, hétéros, y’a pas de mal à se faire du bien… et place aux jeunes, snif, snif.

027_1 028_1 065_1 066_1

 

 

 

6 Commentaires à “ Je n’ai pas pris mon ticket pour visiter le château ” »

  1. Delalande dit :

    Elles sont bien belles vos photos Monsieur Ferchaud. Toutes les femmes ne sont pas en mode guichet fermé contrairement à ce qu’il vous complaît de penser…

  2. jacfercho dit :

    Où peut-on trouver les « heures d’ouverture’, chère Madame ? Et merci pour votre commentaire sur mes photos. Dois-je en conclure que vous viendriez bien vous asseoir sur le siège passager lors de ma prochaine balade ?

  3. Delalande dit :

    Avec plaisir, en mode sourire…

  4. jacques ferchaud dit :

    Sûr ? Alors je vais y réfléchir. Des préférences de destination pour une journée de balade et de photos?

  5. Delalande dit :

    En fait, j’aime bien me laisser surprendre et découvrir comme si c’était la première fois. Je pars ce week-end pour des soins dentaires en Anjou. Après je suis libre comme l’air ou presque. Je ne tiens pas à m’éloigner de mon arboretum magique. Je veille sur mes arbres et réciproquement. Cet endroit m’apaise et me ravit chaque jour même si parfois je ne peux pas m’empêcher d’avoir peur de la tâche à accomplir. Bonne nuit Monsieur Ferchaud.

  6. jacques ferchaud dit :

    Bon courage en en joue …..

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|