( 12 août, 2016 )

Ce que vous ne lirez pas dans votre quotidien

Bômale vu du cielPJD031r

Et oui, tout arrive, et j’ai dû attendre d’être si âgé pour que l’on me reproche de trop travailler. C’est ce qu’il m’arrive dans mon rôle de correspondant local de presse et je suis donc obligé de réduire le nombre de mes publications hebdomadaires pour laisser de la place, ou au moins un peu plus de place à mes collègues des communes du Libournais. Cela ne m’empêche pas de garder les yeux ouverts et même, si j’en ai envie, de me servir de ce blog pour vous prouver que je suis toujours là. Voici par exemple trois articles que j’avais préparés et que j’ai donc fait disparaître de ma corbeille au journal, afin de respecter les « consignes ».

La Cali peut soutenir les projets de restauration de l’habitat

Dans le cadre d’une opération d’envergure dénommée « habitat durable », la Cali, communauté d’agglo du Libournais aussi désignée « L’agglo rive droite de Bordeaux » peut apporter son aide et offrir des solutions dans le cadre d’un projet de rénovation de l’habitat. Qu’il s’agisse de réduction de la facture d’énergie et d’amélioration du confort, de la réalisation de travaux dans un logement dégradé ou insalubre, d’adaptation dudit logement à des situations particulières, telles un quelconque handicap, ou simplement des difficultés nées du vieillissement inévitable, il est également possible d’augmenter la performance énergétique du logement loin des normes et des possibilités actuelles. Un service spécial de la Cali permet de bénéficier  d’un conseil technique gratuit, neutre et objectif, d’un accompagnement pour définir le programme de travaux et son montage, d’une mise en relation avec des professionnels du bâtiment, d’aides financières quelles que soient les ressources du demandeur. Il suffit, afin de bénéficier d’un accompagnement personnalisé, de contacter un conseiller au 05 57 72 09 00, par mail à habitatdurable@lacali.fr ou de se connecter au site www.habitatdurable.lacali.fr. En ce qui concerne la ville de Saint-Denis-de-Pile, et en cas de nécessité, il est possible de retrouver tous les élus et leurs délégations sur le site internet de la ville , rubrique Vie municipale. http://www.mairie-saintdenisdepile.fr/ Jacques Ferchaud

Travaux divers_13 Travaux divers_15

Heureusement, toutes les solutions ne sont pas aussi radicales et on peut agir avec délicatesse

 001003

Oui, il est possible d’effectuer de gros travaux sans gêner personne.

Un collectif d’auteurs édite Liberté d’expression, un émouvant recueil

Jérôme Hurstel, auteur dyonisien de romans « Les Joyaux de Raïjan »» en 2013 et Shambhala, en 2015 (dont nous avons parlé dans ces colonnes), vient de participer à une œuvre collective, la publication d’un recueil de nouvelles « Liberté d’expression ». Celach O’Timmy, dit Frère Jaouen était un barde conteur franco irlandais, et fut l’initiateur de ce projet. Réfugié d’Ulster, il vivra en Bretagne où il rencontrera et épousera sa femme, avant de nous quitter en 2015. Suite aux événements du 7 janvier 2015, un groupement d’auteurs s’est formé pour l’écriture d’un recueil, désirant partager avec le plus grand nombre de lecteurs leurs nouvelles, poèmes et chansons sur la liberté d’expression. Ils sont les porteurs de mots pour dire librement les sentiments déchirants qui naissent lorsqu’un être humain oublie de respecter la vie, la pensée, le droit d’aimer en toute liberté. Sur le point d’être achevé, le recueil fut prolongé après les tristes et  terribles attentats de Paris du 13 novembre 2015. « Jamais on ne fera taire un écrivain ou un poète quand il chante Liberté! » Dans ce recueil, des textes écrits par Monique Guibert-Bécot, Vincent Langlais, Thérèse André-Abdelaziz, Jean-Marc Bourdet, Jérôme Hurstel, Françoise Bidois, entre autres, nous obligent à réfléchir sur les drames que nous vivons actuellement, dans cette drôle de Vie. Chaque texte a un titre bien à lui, comme « J’ose vous écrire, la vague, le vagabond, un âne pas si bête, sur les épaules (Jérôme Hurstel), journée ordinaire d’un gréviste de la faim. Liberté d’expression est disponible aux médiathèques de St-Denis-de-Pile et Libourne.

006 numérisation0140

 

 Jérôme Hurstel lors de la présentation de son dernier roman

L’avenue du Général-de-Gaulle devrait faire l’unanimité

La municipalité pourra organiser le défilé du 14 juillet sur l’avenue du Général-de-Gaulle, longue de huit cents mètres et, qui sait, faire concurrence aux Champs Elysées. Il faut dire qu’elle commence à avoir de l’allure, d’autant plus que ce mercredi 3 a été employé par la Colas à goudronner le tiers prévu pour cette première tranche. Celle-ci concerne la partie qui va du giratoire de l’avenue François-Mitterand (une affaire de Présidents de la république) jusqu’au carrefour avec la rue de la résidence de l’Isle. Il faut toujours rester prudent dans les affirmations mais il semble, d’après les services techniques de la ville,  que tout se passe parfaitement dans les temps, et qu’il faudra peut-être moins de semaines que le nombre prévu au départ, mais chut, il ne faut pas le dire pour ne pas porter la poisse.

007 052050

Avec ce soleil, le bitume prend vite

Pas de commentaires à “ Ce que vous ne lirez pas dans votre quotidien ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|