( 15 août, 2017 )

Olé, olé, Aulaye ! Et même, soyons fous, Saint-Aulaye !

 

1aaJF par GOVieuxFBSt-Aulaye15-9-16_06

Nous sommes toujours en été, en vacances pour certains, en voyage pour d’autres plus privilégiés. Il est encore temps de partir à la découverte de jolies villes pas si lointaines, comme c’est le cas de la destination que je vous fais peut-être découvrir ce 15 août un peu longuet pour le  vieux mâle solitaire que je suis hélas devenu;  Saint-Aulaye en Périgord vert. Les Eulaliens se feront un plaisir de vous accueillir, je le sais, ils me l’ont affirmé. On connaît tous la version pile ou face d’une pièce de monnaie, mais le côté château ou mairie d’un bâtiment public, c’est plus rare, et pourtant ça existe et c’est assez original. Suivez le guide.

St-Aulaye15-9-16_06St-Aulaye15-9-16_02 St-Aulaye15-9-16_03 St-Aulaye15-9-16_05 St-Aulaye15-9-16_08 St-Aulaye15-9-16_09 St-Aulaye15-9-16_10 St-Aulaye15-9-16_14 St-Aulaye15-9-16_17 St-Aulaye15-9-16_21 St-Aulaye15-9-16_23St-Aulaye15-9-16_25St-Aulaye15-9-16_24  St-Aulaye15-9-16_42St-Aulaye15-9-16_26  St-Aulaye15-9-16_43 St-Aulaye15-9-16_44 St-Aulaye15-9-16_49

 

( 10 août, 2017 )

Monbazillac, comme un doux murmure au creux de l’oreille

1aaJF par GOVieuxFB

Dans le Libournais, nous sommes gâtés en matière de vin de qualité et de renom, mais ce n’est pas une raison suffisante pour négliger les trésors situés à quelques dizaines de kilomètres à peine. Qui ne connaît pas le château de Monbazillac,  au moins entendu parler ? Comme on dit fort justement, ce n’est pas parce qu’on mange qu’il ne faut pas boire, dicton censé donner envie de tenter de nouvelles expériences. Le hameau s’est appelé Mons Bazalha en 1555, puis Montbazalia à la fin du XVIIe. C’est à partir de 1080 que les moines de Saint-Martin défrichent la forêt et plantent les premières vignes. Le château date du XVI e, les moines n’ont jamais dû imaginer que ces vignes et leur nectar deviendraient un véritable trésor et feraient la fortune des Monbazillacois.

Une cave et un château

Le Château de Monbazillac appartient à la cave de Monbazillac depuis 1960, ce qui doit être assez rare dans ce monde de grandes fortunes et d’exigence.  » Il présente une architecture unique et originale, mélange de systèmes défensifs médiévaux et d’élégances de la Renaissance. Planté au cœur du vignoble prestigieux qui porte son nom, la vue qui s’offre depuis les terrasses du parc constitue un panorama extraordinaire sur la vallée de la Dordogne. Entièrement meublé, le Château est ouvert toute l’année en visites libres ou guidées. A l’issue de la visite du Château, une dégustation de Monbazillac est offerte à chaque visiteur ». ©Editions Delattre

Suivez le guide !

Monbazillac28-8-16_20Monbazillac28-8-16_25

Monbazillac28-8-16 Monbazillac28-8-16_02 Monbazillac28-8-16_04 Monbazillac28-8-16_05 Monbazillac28-8-16_06 Monbazillac28-8-16_07 Monbazillac28-8-16_08 Monbazillac28-8-16_09 Monbazillac28-8-16_10 Monbazillac28-8-16_11 Monbazillac28-8-16_13 Monbazillac28-8-16_14 Monbazillac28-8-16_16 Monbazillac28-8-16_17 Monbazillac28-8-16_18 Monbazillac28-8-16_19  Monbazillac28-8-16_21 Monbazillac28-8-16_22 Monbazillac28-8-16_23 Monbazillac28-8-16_24  Monbazillac28-8-16_26 Monbazillac28-8-16_27 Monbazillac28-8-16_28 Monbazillac28-8-16_29 Monbazillac28-8-16_30 Monbazillac28-8-16_31

( 7 août, 2017 )

Belle côte, belle montagne, beau mont, Villa belli Montis ? Non, Beaumont-du-Périgord en Périgord pourpre

 

1aaJF par GOVieuxFBBeaumontduPérigord28-8-16_02  ChâteaudeBannes28-8-16_08

Allez, ce matin, je vous fais découvrir Beaumont-du-Périgord un petit bijou situé en Périgord pourpre, dénomination touristique qui vaut bien ce découpage avec le vert, le blanc et le noir. Cette bastide fut fondée au XIIIe siècle par un lieutenant du Roi d’Angleterre . C’est en 1790 qu’eut lieu la fusion entre les communes de Bannes et de Beaumont.

BeaumontduPérigord28-8-16  BeaumontduPérigord28-8-16_03 BeaumontduPérigord28-8-16_04 BeaumontduPérigord28-8-16_05 BeaumontduPérigord28-8-16_07 BeaumontduPérigord28-8-16_10 BeaumontduPérigord28-8-16_11 BeaumontduPérigord28-8-16_12 BeaumontduPérigord28-8-16_14 BeaumontduPérigord28-8-16_17 BeaumontduPérigord28-8-16_18 BeaumontduPérigord28-8-16_19ChâteaudeBannes28-8-16_02

 

( 3 août, 2017 )

Voyage au centre de la terre, à la découverte des grottes de Maxange

JF par GOVieuxFBLes Grottes de Maxange_31 Les Grottes de Maxange_39

Ce jeudi, c’est pour une petite mélodie en sous-sol et en Périgord que je vous emmène, dans les grottes de Maxange, découvertes par hasard, comme toutes les grottes. Un travail de fourmi (ou de termites) minutieux mais colossal nous permet de visiter un endroit incroyable où on ne sait plus si on regarde vers le plafond ou vers le sol, les stalactites et les stalagmites ayant le don de nous faire tourner la tête. En tout cas, c’est un sacré voyage dans les siècles, les millénaires passés.

Les Grottes de MaxangeLes Grottes de Maxange_11 Les Grottes de Maxange_02      Les Grottes de Maxange_10  Les Grottes de Maxange_12 Les Grottes de Maxange_13 Les Grottes de Maxange_14 Les Grottes de Maxange_15 Les Grottes de Maxange_16 Les Grottes de Maxange_18 Les Grottes de Maxange_19 Les Grottes de Maxange_20 Les Grottes de Maxange_21 Les Grottes de Maxange_22 Les Grottes de Maxange_23 Les Grottes de Maxange_24 Les Grottes de Maxange_26 Les Grottes de Maxange_29 Les Grottes de Maxange_30 Les Grottes de Maxange_32 Les Grottes de Maxange_34 Les Grottes de Maxange_35 Les Grottes de Maxange_36 Les Grottes de Maxange_37 Les Grottes de Maxange_38 Les Grottes de Maxange_39 Les Grottes de Maxange_40 Les Grottes de Maxange_41 Les Grottes de Maxange_05Les Grottes de Maxange_07Les Grottes de Maxange_06Les Grottes de Maxange_08Les Grottes de Maxange_04

Cette trace, au plafond lors de la visite, est un morceau conservé en l’état de ce qui était avant les fouilles, le sol. Tout ce que l’on peut découvrir dans cette grotte a été creusé en dessous de cette marque, en grande partie à la main pour ne pas détruire ces merveilles de la nature. Quand  je vous dis qu’on ne sait plus si nous sommes en haut, ou en bas .

Les Grottes de Maxange_33

( 1 août, 2017 )

Acte manqué à Cognac, en Charente

JF par GOVieuxFB20150725_172636

J’aime partir à l’aventure, comme ça, sur un coup de tête, et c’est ce que j’ai fait ce mardi pour attaquer le mois d’août. Afin de changer un peu de la Gironde et du Périgord, j’ai eu envie de me diriger pour une fois vers la Charente avec une petite idée derrière la tête: aller à Cognac et prendre des photos en pose longue de la Charente et des bâtiments des grands crus de Cognac. Hélas, la ville se remet à peine de plusieurs jours de fêtes et il est impossible de s’approcher de ces sites dévorés par les engins de chantiers, le démontage des animations et peut-être des travaux. Alors j’ai quand-même pris quelques clichés pour marquer le coup, mais ceux-ci sont (Mireille ?) loin de me satisfaire. Heureusement sur la route du retour à Réaux vit un ami de toujours, mon ami José et j’ai pu passer quelques heures autour d’une bonne table avec un de mes filleuls, Raphaël et Géraldine. Mon pote m’a fait découvrir un truc inattendu , des petits chorizos cuits sur de la gnaule enflammée. Bon, ils étaient un peu cramés, ça brûle bien l’alcool à 110° mais c’était pas mal ….

007 008 010 011 012 013 014 015 016 017 018 019 020 021 022

20150725_17270320150725_172636

 

José, la pose longue en photo, ça donne ça !

017r St-AulayeAV 020

( 31 juillet, 2017 )

Edmond et Cyrano ont eu « du pif » !

JF par GOVieuxFB

Bergerac_10Bergerac 23-8-16_06

« C’est un roc ! … c’est un pic… c’est un cap !  Que dis-je, c’est un cap ? … c’est une péninsule ! ». Dans l’ordre d’apparition,(ha, ha)  il y a eu d’abord le nez de Cléopatre, avant qu’Edmond Rostant  écrive  la célèbre tirade de Cyrano de Bergerac  offrant une notoriété mondiale  à cette  ville de Dordogne, qui montre de multiples trésors.  Pour nous les Girondins, il suffit parfois de faire quelques dizaines de km pour « voir du pays ». C’est ce que j’ai fait, pour vous touristes du dimanche et des vacances.

 

 

Bergerac 23-8-16_02 Bergerac 23-8-16_03 Bergerac 23-8-16_04 Bergerac 23-8-16_05  Bergerac 23-8-16_10 Bergerac 23-8-16_11 Bergerac 23-8-16_12 Bergerac 23-8-16_15 Bergerac 23-8-16_16 Bergerac 23-8-16_18 Bergerac 23-8-16_19 Bergerac 23-8-16_20 Bergerac 23-8-16_24 Bergerac 23-8-16_28 Bergerac 23-8-16_29 Bergerac 23-8-16_31 Bergerac 23-8-16_32 Bergerac 23-8-16_34 Bergerac 23-8-16_36 Bergerac 23-8-16_37 Bergerac 23-8-16_42 Bergerac 23-8-16_43 Bergerac 23-8-16_44 Bergerac 23-8-16_45 Bergerac 23-8-16_46 Bergerac 23-8-16_47 Bergerac 23-8-16_49 Bergerac 23-8-16_51 Bergerac 23-8-16_52 Bergerac 23-8-16_53 Bergerac 23-8-16_54 Bergerac 23-8-16_55 Bergerac 23-8-16_56 Bergerac 23-8-16_57Bergerac  Bergerac_11

 

 

( 28 juillet, 2017 )

Episode 4: découvrez Issigeac en Périgord pourpre et son marché du dimanche

JF par GOVieuxFBDSCN2674-1024x768Issigeac28-8-16_23

©www.issigeac.info

Vous ne savez pas trop quoi faire ce dimanche ou un autre, alors voici une superbe proposition de balade à faire seul, en amoureux ou en famille. Le marché du dimanche nous ramène plusieurs siècles en arrière avec des produits du présent mais une ambiance très étonnante dans les petites rues de la cité. C’est génial !

« Issigeac, aux confins de la Dordogne et du Lot-et-Garonne, est une cité médiévale qui fait l’exception au milieu de toutes les bastides avoisinantes, fondées au XIIIe siècle. Le village d’Issigeac est beaucoup plus ancien car il a succédé à une villa gallo-romaine (fin du IIIe et IVe siècles) puis à un monastère. L’abbé du monastère était le seigneur d’Issigeac possédant pouvoir spirituel et pouvoir temporel. Une assemblée de prud’hommes et un bailli représentaient les habitants du bourg (document Office du Tourisme d’Issigeac).

 

Issigeac28-8-16 Issigeac28-8-16_02 Issigeac28-8-16_05 Issigeac28-8-16_06 Issigeac28-8-16_07 Issigeac28-8-16_09 Issigeac28-8-16_10 Issigeac28-8-16_11 Issigeac28-8-16_12 Issigeac28-8-16_13 Issigeac28-8-16_14 Issigeac28-8-16_17 Issigeac28-8-16_18 Issigeac28-8-16_19 Issigeac28-8-16_20 Issigeac28-8-16_21  Issigeac28-8-16_24 Issigeac28-8-16_25 Issigeac28-8-16_26 Issigeac28-8-16_27 Issigeac28-8-16_28 Issigeac28-8-16_29 Issigeac28-8-16_30

( 27 juillet, 2017 )

A la découverte du Périgord, acte 3: Couze-et Saint-Front

JF par GOVieuxFBCouze et Saint-Front

Ce jeudi 27 juillet je vous emmène à Couze-et Saint-Front, un petit coin plein de charme

 

 

 

Couze et Saint-Front Couze et Saint-Front_02 Couze et Saint-Front_05 Couze et Saint-Front_06 Couze et Saint-Front_07 Couze et Saint-Front_10 Couze et Saint-Front_12 Couze et Saint-Front_13 Couze et Saint-Front_15 Couze et Saint-Front_16 Couze et Saint-Front_20

 

( 26 juillet, 2017 )

Les escapades d’un vieux retraité; numéro 2 Le Buisson de Cadouin et Badefols

Le Buisson de Cadouin_05

Pour cette 2e balade, dirigeons-nous vers le Buisson de Cadouin, le Tour de France y est passé il y a quelques jours, il y a pas mal de « côtelettes » dans le coin !

.Le Buisson de Cadouin Le Buisson de Cadouin_02 Le Buisson de Cadouin_03 Le Buisson de Cadouin_07Le Buisson de Cadouin_05 Le Buisson de Cadouin_06  Le Buisson de Cadouin_08

Puis vers Badefols-sur-Dordogne

Autour de BadefolsAutour de Badefols_02 Puis Autour de Badefols_03

Autour de Badefols_04 Autour de Badefols_05 Autour de Badefols_06 Autour de Badefols_07

( 26 juillet, 2017 )

Les escapades d’un vieux retraité: numéro 1 L’abbaye de Cadouin en Périgord

L'abbaye de Cadouin_30

Bon, c’est terminé pour moi, la collaboration avec le quotidien Sud-Ouest après douze années et 5700 articles racontant l’histoire de la ville de Saint-Denis-de-Pile. Enfin quand je parle d’histoire je veux parler de la vie au quotidien des Dyonisiens, des assos, des travaux, des événements, des projets petits et grands, etc.etc.  Je dois désormais trouver d’autres motivations pour ne pas prendre racine ni sentir le renfermé et profiter de mes dernières années avant le grand saut pour découvrir de nouveaux endroits. Depuis plusieurs années, en plus de mon boulot de correspondant de presse, j’ai galopé à droite et à gauche pour le site de Tourisme et communication Caruso33 et son petit frère en gestation Caruso24.  http://www.caruso33.net/ Guillemette et Nardo m’avaient confié un secteur assez vaste, le Libournais, à commencer par l’ancien canton de Guîtres, Coutras, une partie de l’Entre deux mers,  et la Haute-Gironde. Il y a presque douze mois, j’ai effectué de nombreuses sorties dans le Périgord, ou plutôt les Périgords, le blanc, le vert, le noir et le pourpre, une façon de donner du relief encore plus attirant et touristique au département 24, celui de la Dordogne. J’ai donc décidé de vous faire découvrir des sites extraordinaires et surtout de vous donner envie d’aller voir sur place si vous y êtes.

L’abbaye de Cadouin en Périgord

L'abbaye de CadouinL'abbaye de Cadouin_03L'abbaye de Cadouin_08

L'abbaye de Cadouin_05  L'abbaye de Cadouin_12 L'abbaye de Cadouin_14 L'abbaye de Cadouin_18 L'abbaye de Cadouin_32   L'abbaye de Cadouin_33 L'abbaye de Cadouin_37L'abbaye de Cadouin_21L'abbaye de Cadouin_41 L'abbaye de Cadouin_46

 

 

12345...21
Page Suivante »
|